Aïsha.Gbandi

Aïcha Gbandi alias Natasha Anaïdi est née en 1993 à Lomé (Togo). Elle fit ses premières armes d’écrivaine aux Centres Culturels et Espérance Loyola, où elle obtint les meilleurs prix d’écriture dont le premier prix de poésie dans le cadre de la stigmatisation des personnes vivant avec le virus du SIDA. En 2011, elle obtint le prix international de scenarii, décerné par l’AJAN (African Jesuits Against Aids). Elle fut également lauréate du prix de la RICEP (Rencontre Internationale des Créateurs en Poésie). Elle est l'auteure des livres "Clé de mon âme" (recueil de poèmes), "Il n'y aura plus de pleurs, il n'y aura plus de larmes" (Témoignage), "Trésor endiablé" (Nouvelle), puis "Sacrés Secrets", paru aux Éditions Officielles Edilivre (France). Ce fascinant roman, a emballé des milliers de lecteurs, puisque la jeune écrivaine a obtenu un score de 3030 mentions "j'aime", dans le cadre du concours de "j'aime", organisé par sa maison d'édition, à Paris. Étudiante en droit public, elle a successivement participé au concours régional francophone de plaidoirie en droit international humanitaire, organisé le Comité International de la Croix Rouge, en Tunisie (2013), puis au concours international de plaidoirie en droit international humanitaire, dénommé "Concours Pictet", aux Etats-Unis (Virginie) (2015), et fut finaliste et lauréate.