Ann'Clair

Paris, France

Auteur compositeur interprète, Ann’Clair a enregistré 3 albums. Le dernier "Mère agitée" est sorti en 2017 Son parcours : L’histoire commence par une scène ouverte au Printemps de Bourges en 89 où elle interprète quelques chansons. Grâce à ce premier pas, elle est programmée par Maurice Frot en Découverte au printemps suivant. Ann’Clair ne quitte plus le chemin de la scène jusqu’à l’enregistrement de son premier CD en 95, album distribué en France par Night&Day et au japon par MSI. Elle se produit en première partie de Charlélie Couture au Festival du val de Marne et de St Germain en Laye, au Divan du monde, au Sentier des halles, au Magic Mirror, au Limonaire, à la Guinguette pirate à Paris, dans de nombreuses salles de province (prix de la ville du Mans en 99) et participe à une tournée en Allemagne. Au début des années 2000, une résidence en Bretagne aux studios de Lorient lui permettra de préparer son second disque « le monde moderne », album qui sera réalisé par Gérard Gabbay à Paris. Ann’Clair joue en première partie de Brigitte Fontaine puis part en tournée en république tchèque. Elle s’installe pour plusieurs dates aux Blancs Manteaux, puis à l’espace Comedia, passe au théâtre d’Etampes. Après une parenthèse en Polynésie française où elle devient maman, Ann’Clair écrit les chansons qui prolongeront cette grande aventure en mère agitée, titre du dernier album. Elle enregistre également un CD de chansons pour enfants "Mon cerf volant". Ce qu’ils en disent : « Auteur compositeur de textes à fleur de peau, Ann ‘Clair touche au plus juste. Elle se marre, franche et fine, tandis qu’elle raconte ses histoires au timbre pop ou ses chansons tendres » Ouest France « Ann’ Clair vous emmène en chansons dans un monde plein de sensualité et d’émotions, de mots et de musiques, ancrés dans notre époque, fragiles mais puissants comme l’envie de vivre » Paris Normandie « C’est une de ces flibustières de la chanson qui fait son chemin sur les sentiers où on cherche les fleurs un peu sauvages, celles qu’on ne trouve pas dans les grands magasins. Madame a la voix mutine et juvénile pour taquiner les mille et un aléas du quotidien. C’est à grand coup de rage et d’amour qu’Ann’ Clair chante ! » Norbert Gabriel « leblogdudoigtdansloeil »