Arnaud.G

J'ai toujours été passionné d'arts, et notamment de musique et de cinéma. Ma jeunesse s'est déroulée entre salles obscures et salle de concert. En 2012 que j'ai décidé de débuter une carrière dans la production vidéo et le cinéma. Je trouve mes plus fortes inspirations dans le traitement esthétique du cinéma coréen, dans la fiction américaine (Tarantino, Mann, Fincher, Grey…) et suis un très grand amateur d’Olivier Marchal, qui est l’un des seuls réalisateurs Français à réhabiliter la grande tradition du polar noir à la française. Ce sont leurs ambiances, leurs personnages si caractéristiques, le travail de la bande son et leur traitement photographique qui me fascinent tout particulièrement. J’ai d’abord commencé par réaliser une série de chroniques à l’ambiance post-apocalyptique avec peu de moyens. Ayant ensuite acquis pas mal d’expériences sur de nombreux tournages de courts métrages et de clips, je décide de me lancer, avec Brotherhood, dans l’écriture et la réalisation d’un court métrage plus ambitieux dans un des genres qui me tient le plus à cœur, le polar.