Bagad Bro Landerne et Cercle Eskell an Elorn

Le Cercle Eskell an Elorn et le Bagad Bro Landerne sont nés dans le finistère, dans la ville de Landerneau, ville d’art et d’histoire située sur les rives de l’Elorn (frontière naturelle entre les deux terroirs « Léon » et « Cornouaille »), à quelques encablures de Brest. Le Cercle et le Bagad sont deux associations distinctes, représentant le patrimoine culturel de la ville sur le plan de la danse et de la musique. Ils se produisent ensemble, en Bretagne ou à l'étranger, depuis de nombreuses années. LE BAGAD BRO LANDERNE : 25 ans de musique contemporaine bretonne Le Bagad Bro Landerne (ou Bagad du Pays de Landerneau) a été créé en 1990 et fêtera ainsi ses 25 ans en 2015. L’association compte aujourd’hui plus d’une centaine de sonneurs et percussionnistes répartis entre le bagad – fort de plus de quarante musiciens – le bagadig (ou bagad formation) et les apprentis. Le Bagad Bro Landerne évolue au sein de « Sonerion », fédération regroupant plus de 130 bagadous en Bretagne et en France et plus de 10000 musiciens en activité. C'est la plus grande école de musique de Bretagne. Le Bagad Bro Landerne est un ensemble aux multiples facettes musicales et artistiques, et la saison 2014 en est un reflet particulièrement révélateur, avec plus de 40 manifestations, sur les routes de Bretagne, l’emmenant jusqu’en Belgique. On a pu voir le bagad cette année se produire avec le groupe de rock Merzhin, accompagner un groupe de danse africaine, s’approprier le hard rock lors du carnaval de Landerneau, ou encore participer avec le pipe-band Samarobriva aux commémorations de la guerre 14-18. Il s’affiche dans de très nombreuses occasions aux côtés du cercle Eskell an Elorn. Cette collaboration a pris une dimension très originale cette année puisque dans leur spectacle commun, les musiciens ont eux aussi pris part à la danse aux côtés des membres du cercle. Une grande première dans le monde des bagadous ! LE CERCLE ESKELL AN ELORN : L'excellence de la danse Le cercle celtique de Landerneau a vu le jour lors du premier festival « Kann Al Loar », en 1987. En 1993, il devient autonome et prend pour nom « Eskell An Elorn » (les ailes de l'Elorn), allusion faite aux châles que les danseuses déploient comme des ailes. Il a fêté ses 20 ans en novembre dernier. L'association compte plus de 150 adhérents entre les danseurs, les enfants et les ateliers de danses et de chant. Le cercle celtique adultes, qui comprend une trentaine de danseurs, adhère à la Confédération Kendalc’h et participe à l’Emvod depuis 1997. Il accède en 2006 à la première catégorie. Le groupe participe à plusieurs fêtes chaque été en Bretagne (dont le festival des Cornouailles, le Festival Interceltique de Lorient, les Filets Bleus), anime tous les ans le Festival Kann Al Loar à Landerneau, et se déplace également à l'étranger avec le Bagad de Landerneau : Pays de Galles, Allemagne, Pologne, Asturies, Portugal. En 2013, le cercle Celtique Eskell An Elorn est devenu champion de 1ère catégorie de la Fédération Kendalc'h et évolue depuis dans la catégorie Excellence qui rassemble les meilleurs cercles celtiques de France.