Compagnie Inouïe-Thierry Balasse

Alfortville, France

Fondée en 1999, la compagnie Inouïe propose diverses pistes d’explorations musicales, dans lesquelles l’écoute demeure l’axe de recherche et de construction pour élaborer ses différents projets. L’originalité des propositions de la compagnie repose sur le parcours atypique de son créateur, Thierry Balasse, musicien et réalisateur. Il a été formé aux techniques du son analogique au début des années 80, puis a très tôt intégré les techniques du numérique en utilisant informatique et échantillonneurs de première génération. Il revendique une approche poétique, de par son travail de musicien improvisateur et de compositeur, mais il est par ailleurs à l’affût des progrès scientifiques, pour préserver l’essence des techniques anciennes (acoustique, et électronique analogique) tout en restant à la pointe des nouvelles technologies; souhaitant ainsi participer à une meilleure connaissance de l’être humain et de son rapport sensible au monde. (Cette vision de la technique comme un outil au service de la création, et non comme un point de départ à la composition, comme c'est souvent le cas en électroacoustique, marque fortement le travail d’Inouie). C’est grâce à Christian Zanési qu’il découvre la musique électroacoustique et le travail de conception en studio, puis en rencontrant Pierre Henry et en se mettant à son service aux côtés d’Etienne Bultingaire qu’il développe le travail de diffusion du son dans l’espace. Si l’électroacoustique est toujours présente dans les propositions scéniques de la compagnie Inouïe, l’implication du batteur-percussionniste Eric Groleau et de la pianiste-claviériste Cécile Maisonhaute permet de proposer un spectre musical très large. Les différentes créations vont de l’expérimental à la musique pop, du piano acoustique au synthétiseur, de la percussion sur de nouveaux gongs aux « gants larsen », et mêle parfois au sein d’un même projet la recherche de nouvelles sonorités et l’interprétation de musiciens aussi différents que Pink Floyd, John Cage ou Debussy… Inouïe c’est également la volonté de partager et de s’impliquer dans des projets pédagogiques où il sera une nouvelle fois question de l’écoute, d’une exploration du phénomène sonore et de l’audition, au travers d’ateliers (parfois sous casques) qui aboutiront toujours à une restitution scénique exigeante impliquant les musiciens de la compagnie. Ayant reçu sa formation au sein d’une école de théâtre (l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Spectacle), Thierry Balasse a décidé de se consacrer à des formes scéniques musicales intégrant un travail de scénographie, de lumière, et de mise en scène de la musique. Depuis 2012, la compagnie Inouïe rencontre un succès professionnel et publique en jouant partout en France le spectacle « La face cachée de la lune », création scénique mêlant la musique du groupe Pink Floyd et notre musique de création, au sein d’un dispositif mêlant technologies analogiques et numériques. Ce spectacle aura joué plus de 90 représentations en juin 2015.