Danny Buckton Trio

Nous sommes en Septembre 2012. Après avoir frôlé la mort - et pour prévenir d’éventuels regrets - Danny Buckton se lance enfin dans la chanson française. Désireux de faire ses humanités, il choisi de confronter ses chansons au public parisien, l’affrontement vire au plaisir : il entame une longue série de concerts dans les bars Parisiens entre Octobre et Juin. Chaque semaine il précise et rectifie le spectacle, c’est ainsi qu’une trentaine de concerts plus tard Renan et Côme, venus là par hasard, lui proposent d’arranger ses chansons et de l’accompagner sur scène. En deux mois, le Danny Buckton Trio est prêt : les concerts se bousculent du Café de la Plage jusqu’au Bateau El Alamein. Il ne fallu pas longtemps à l’année 2013 pour arriver en Décembre et assister à l’enregistrement de leur premier album : Des femmes et du néant. Entièrement auto-produit, l’opus sort en Mars 2014 au terme d’un concert en bonne alchimie avec le public du Bateau El Alamein. L'écriture exigeante, la mélodie subtile et la présence scénique du Danny Buckton Trio s'attirent le Public et les Professionnels du métier. En 2015 et 2016 de nombreux prix semblent accueillir ces nouveaux venus sur la scène française. Le Réseau Ile-de-France, le Festi'Val de Marne et le Centre de la Chanson les soutiennent : tout va bien. Le théâtre de l’arrache-coeur les abrite, lors du festival d’Avignon 2016, aux côtés d’artistes tels que Chloé Lacan, Boule, Volo, Entre deux caisses et Benoit Dorémus. Chaque jours le Danny Buckton Trio convoque le plaisir d’être sur scène, sans cesse curieux d’une rencontre nouvelle avec le public. Le trio enregistre son second album au début de l'année 2017 grâce au soutien des kisskissbankers déchaînés ! Ce n'est que le début de l'aventure, pour ce trio singulier...