Diana Baroni

Lyon, France

Musicienne entre deux mondes, DIANA BARONI - flûtiste et chanteuse - se produit actuellement en concert dans les festivals les plus prestigieux de la scène de la musique baroque et des nouvelles musiques traditionnelles. D’origine argentine, née au bord du Rio Parana à Rosario, elle étudie depuis enfant plusieurs instruments : guitare, piano, chant, flutes. A l’âge de 13 ans, elle se tourne définitivement vers la flûte traversière qui lui ouvre le répertoire prestigieux de la musique classique et gagne une bourse d’études pour la Yehudi Menuhin Academy de Gstaad, Suisse. De retour à Buenos Aires, elle développe sa carrière de flutiste à travers le répertoire contemporain et les productions du Centre Expérimental du Teatro Colon. Entre musique contemporaine et musiques classiques, un parcours éclectique commence. Elle décide de retourner en 1997 vers le Vieux Continent, pour étudier l’interprétation historique à Bâle, au sein de la prestigieuse ‘Schola Cantorum’ et le traverso à Amsterdam avec Wilbert Hazelzet et Jed Wentz. Apres avoir collaborée avec les ensembles baroques Le Cyclopes, The Rare Fruits Council et Les Musiciens du Louvre, elle participe à la formation de l’ensemble Café Zimmermann. Leurs disques dédiés notamment à l'oeuvre de J.S. Bach, reçoivent les plus importants prix de la critique. Ses propres projets de musique baroque qu’elle enregistre avec Dirk Boerner, comme l’intégrale des sonates de Johannes Mattheson ou les sonates de Johan Sebastian Bach, seront accueillis très favorablement par la presse spécialisée. Sa curiosité l'amène à explorer d’autres horizons, issus des musiques traditionnelles. Elle fonde ainsi son propre ensemble d’où naissent des albums revivifiant le répertoire latino-américain en affirmant sa sensualité, son dynamisme et sa créativité. Ses explorations l’amènent également à collaborer avec le Brodsky Quartet, Tunde Jegede ou l’Alter Quintet afin de mêler l’inventivité de la musique contemporaine a la richesse des folklores sud-amérindiens. En recherche constante de nouveaux métissages, la musicienne ne s’embarrasse d’aucune frontière pour explorer la musique, ses trésors, ses limites, comme un grand voyageur.