Eddick Ritchell

Né « Vincent LAMY » au siècle dernier, son premier émoi musical à 7 ans est une guitare qu’il fabrique avec une planche de bois et des élastiques fixés par des clous. Il s’acharne sur l’instrument et à 18 ans forme son premier groupe : « Achille et les Crazybull ». Il travaille ensuite chez Pathé-Marconi à la promotion des Beatles et de PinkFloyd et fonde en 1972 les « Au Bonheur des Dames » dont il devient le chanteur Eddick Ritchell aux faux cils et le manager véreux par despotisme avancé. Il faut dire que sa version de « Oh les Filles » avait ravagé la France ! Parallèlement sous le nom caché de Lamy Vincent il produira et présentera pour France 3 une émission de télé hebdomadaire mythologique de rock en 1983 et 84 « L’Echo des Bananes ». Mais Eddick reviendra vite, après 20 ans dans l’idiot-visuel, à ses premières amours et donc à Au Bonheur des Dames qu’il ne cessera plus d’animer et de relancer jusqu’à son dernier souffle sur scène.