FIDIDA

Yagoua, Cameroon

Arthur GARSIA, né le 23 mars 1979, de nationalité camerounaise : Après avoir souhaité devenir footballeur professionnel, comme de nombreux jeunes garçons, j’ai vite pris conscience que je devais m’assurer un avenir plus concret. Après un baccalauréat littéraire, je voulais faire carrière dans l’hydraulique villageoise et ensuite développer un projet proche de ma ville natale. J’ai donc commencé ma formation à l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts de Mbalmayo pour devenir Agent Technique des Eaux et Forêts. Après une spécialisation dans la gestion et la conservation des Mangroves dans la Réserve de Douala-Edea, je suis devenu Technicien des Eaux et Forêts. Employé depuis 7 ans dans cette réserve, j’ai acquis une certaine expérience dans la gestion et la conservation de la biodiversité. Durant tout ce temps, je me suis renseigné sur la réserve forestière qui existait à côté de chez moi quand j’étais enfant. Bien qu’elle fût abandonnée, elle conservait un gros potentiel et l’idée de la réhabiliter est née. C’est ainsi qu’en 2009, je crée ma propre Association, FIDIDA, ayant pour objectif la conservation de la biodiversité et le développement durable des riverains de la vallée du Logone, me permettant de relier tous mes centres d’intérêt et de les développer dans ma région natale. C’est dans ce contexte que j’ai rencontré Céline BOULADE et que nous avons commencé à travailler bénévolement, chacun en parallèle de nos emplois respectifs. Aujourd’hui, nous avons besoin de financements pour concrétiser le projet. Par ailleurs, cette année, j’ai créé à Yagoua l’Ecole des Forêts du Sahel, destinée à former de futurs professionnels empreints des connaissances utiles à la conservation de notre environnement. Céline BOULADE, née le 5 janvier 1987, de nationalité française : Passionnée depuis toujours par les animaux, j'ai suivi un parcours classique pour devenir vétérinaire. J'ai tout d'abord obtenu un baccalauréat Scientifique, puis j'ai poursuivi vers une licence en Biologie Animale. C’est durant cette dernière année que j’ai découvert l’éthologie et que je me suis rendue compte que cette spécialisation me correspondait mieux. Ainsi, pour en apprendre toujours davantage sur le comportement animal, j’ai opté pour un master en Ethologie Appliquée. Au cours de mes études, j'ai eu l’occasion de travailler dans un parc animalier. Ensuite, j’ai obtenu mon premier poste dans la conservation du Grand Hamster d'Alsace, et dans une association qui m'a permis de découvrir le Cameroun ! J'ai tout de suite été convaincue que je devais y poser mes valises, puisque j'avais toujours été fascinée par l'Afrique, ses paysages ou encore ses espèces animales, et que s'offrait à moi l'opportunité de concrétiser mon rêve d'enfant. Ce projet représente un challenge important, raison pour laquelle je me bats bénévolement depuis 2 ans pour le faire avancer. Mais pour pouvoir continuer, aujourd'hui j'ai besoin de votre aide.