HOP. le collectif

LE COLLECTIF HOP le collectif est une association (loi 1901), qui regroupe des créatifs et des artisans autour de jeunes paysagistes concepteurs et jardiniers. Il a pour but de proposer des projets paysage en s’appuyant sur les particularités locales, afin de répondre à des problématiques territoriales, environnementales et sociales. Il propose une vision du paysage et de l’aménagement tournée vers les pratiques du quotidien et l’économie de moyens. Dès l’origine, les usagers sont inclus dans le processus de projet et sont des acteurs privilégiés. Ils interviennent lors des étapes successives allant de la conception à la réalisation, que ce soit à l’occasion d’ateliers de travail, de promenades urbaines ou d’événements festifs. Entre l’atelier et le terrain, l’expérimentation est au cœur de la démarche du collectif. Le suivi, l’ajustement et la reprise des projets impliquent un aller-retour permanent entre le concept et sa mise en pratique. L’expérimentation est donc un moyen de donner une forme concrète aux utopies qui animent l’équipe. Le collectif se situe au carrefour des rencontres entre les pouvoirs publics, les usagers et les diverses institutions locales. Il travaille à fédérer les acteurs du territoire, les dynamiques et les ressources autour de projets communs. Il apporte une expertise sensible et des conseils d’aménagements ; il transforme des sites délaissés; il conçoit et construit des espaces structurés, des jardins et du mobilier, en se saisissant des opportunités qui se présentent. L'EQUIPAGE membres concernés par le projet Raphael Hannequin : Diplômé de l’École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois en 2012, Raphaël s’exerce aux fondamentaux du travail d’agence et de réponse aux marchés publics de paysage au sein d’une petite équipe pendant 18 mois. Cette solide expérience comme chargé de projets renforcée par la découverte d’un tout autre contexte d’application au Maroc, et quelques collaborations déterminantes le confortent dans ses engagements, notamment en faveur d’une agriculture régénératrice et émancipatrice. Théo Gouguenheim : Ingénieur paysagiste diplômé en 2015 par l’école nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois. Il a préalablement suivi un cursus de jardinier et de chef de chantier via un CAP Travaux Paysagers et un BTS Aménagements Paysagers. Il à travaillé sur des projets d’aménagement et de planification urbaine au sein d'agence d' urbanisme. Il s'est depuis engagé dans le milieu associatif et nourrit désormais ses propres projets à différentes échelles. Il a ainsi collaboré à des projets allant de la production de graines au cœur de la forêt primaire d’Equateur jusqu’ à l’étude et au diagnostic du parc de Masoala (à Madagascar)... Parallèlement, il à participé à la création de l'entreprise : "les jardiniers à vélo" à Paris. Amaury Brun : Après des études artistiques, Amaury étudie le cinéma d'animation à Marseille où il est diplôme d'un DMA en 2014. Il travaille ensuite en Belgique sur divers films avant de réaliser en 2015 un court animé destiné aux enfants pour la 4ème saison d'en sortant de l'école.