IMAGES FACTORY

Paris, France

Le cheminement de Bernard Brun vers la photographie est celui d’un autodidacte. Muni d’un boitier semi-automatique qu’il achète à 16 ans, il explore l'univers qui l'entoure et s’apprivoise peu à peu de la lumière, de l’expression et du regard… Interne au Lycée Dhuoda à Nîmes, il participe à la gestion du ciné-club et monte un laboratoire photo au sein du foyer de l’établissement. Durant la préparation du baccalauréat, il est pigiste pour le journal régional Midi Libre et projectionniste itinérant dans les départements du Gard et de l'Hérault. Il poursuit ensuite par un BTS commercial au Lycée Arago à Perpignan avant de monter à Paris pour effectuer son service militaire au Ministère de l'Air à Balard. Il reprend ensuite des études à L'Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques dont il obtient le diplôme en 1988. Après plusieurs expériences au sein de la Maison Européenne de la Photographie, Bernard Brun structure et dirige le Service Photographique et Audiovisuel des Affaires Culturelles de la Ville de Paris durant trois ans (1). En 1995, il crée une société de production de courts métrages, « Les films au long cours » (2). Il exerce en parallèle plusieurs métiers du cinéma (régie, mise en scène, production) et intervient sur des événementiels en photographie, relations publiques… Spécialisé dans la photographie de plateau sur des longs métrages (3) et des téléfilms, Bernard Brun a exposé à Paris et à Cannes. Photographe Officiel du Festival Romantique de Cabourg depuis 2005, il publie dans les revues spécialisées et "Romantiques" est son premier recueil. (1) Productions de documentaires à caractères culturels, Paris en daguerréotypes de Anne Amiand; Ernest Cognacq Jaÿ, marchand philanthrope - Le Mois de la photo à Paris de Jean-Marc Raygade; Divertissement à la maison de Balzac - Le gai savoir de Valerio Adami de Pierre Coulibeuf; Condorcet - Théodore Chasseriau de Philippe Simon; Or et désordre de Philippe Dechambre; Mémoires des autres de Roger Pic; Concert d'images de Jean-Michel Jarre;… (2) C’est beau une ville la nuit de Richard Bohringer; Trois petites filles de Jean Loup Hubert; Total khéops de Alain Bévérini; Des poupées & des anges de Nora Hamdi; La vie est à nous de Gérard Krawczyk; A ma sœur - Romance de Catherine Breillat; La faute à Voltaire de Abdel Kechiche; Marthe de Jean-Loup Hubert; La Horde de Yannick Dahan & Benjamin Rocher; … (3) Court métrages produits, Putain la vieille, faut pas l'énerver de Abel Ferry; Océan Pacifique de Alain Munch; Jeux de mains de Julie Grumbach; Il est difficille de tuer quelqu'un même un lundi de Eric Valette; l'Homme visible de Arnaud Baumann; Tea Time de Philippe Larue Grand Prix du Festival du Film Policier de Cognac 2001; …