Jahkasa

Lyon, France

Fils d’une famille de griots et musiciens de Ouagadougou au Burkina Faso, Karim pratique la percussion, le balafon, la flûte peule et le chant dans les mariages traditionnels et lors de fêtes locales depuis tout jeune. Dès 1996, à l’âge de 10 ans, il intègre la troupe burkinabé Allah-Deme en tant que Balafon Soliste, avec qui il tourne plusieurs années et pour la première fois sur les scènes européennes (Tournée en Belgique) jusqu'en 2001. Il créé alors en 2002 sa propre troupe Djiguignouma, qu'il dirige pendant 6 ans, collaborant en parallèle avec la chorégraphe Blandine Yaméogo comme Bala-fon. Il accompagne également à la même époque au Burkina Faso plusieurs tournées de l'Atelier Théâtre Burkinabé de Ouagadougou comme Percussionnis-te, et fût sélectionné par Adama Dramé pour le 10ème Sommet de la Francopho-nie parmi 300 musiciens. Il obtiendra le 1er Prix de la Création Chorégraphique à la Semaine Nationale de la Culture 2006 de Bobo Dioulasso au sein de la Com-pagnie Dafra-Kan. Guitariste autodidacte, il commence à composer ses propres chansons inspiré par les artistes mandingues parmi les-quels Salif Keita ou Amy Koité, puis c’est en découvrant les artistes reggae comme Bob Marley, Tiken Jah, Alpha Blondy ou Lucky Dube qu’il ressent dans l’approche reggae une inspiration particulière pour composer et ainsi lais-ser fusionner sa culture traditionnelle avec l’énergie de sa jeunesse. KARIM SANOU prend alors son nom d'artiste : JAHKASA (JAHKARIMSANOU) JAHKASA puise dans ses racines pour ses compositions. Artiste conscient, ses textes abor-dent notamment la relation France-Afrique et le néocolonialisme qui se manifestent dans son pays. Il veut toucher toutes les populations de toutes les générations en passant par des textes en français, dioula, anglais, moré et bwamu. Il s’attache à parler des réali-tés d’aujourd’hui dans les villages vivant entre traditions et monde moderne, cultures vivrières et profits immédiats… Les relations humaines, qu'elles soient familiales, amicales ou sentimentales sont au cen-tre de ses textes. Il décrit celles-ci en s'inspirant de son vécu pour mettre en avant une certaine philosophie de vie prônant humanisme, partage, simplicité et sincérité.