L'ART'elier

Fréjus, France

Petite-fille de menuisier, je peux encore sentir l’odeur du bois fraîchement coupé, tronçonné, raboté, poncé, en entrant dans l’Atelier de mon grand-père. La mémoire olfactive reste intacte. La sciure par terre formait çà et là de larges amas dans lesquels j’avais envie de me jeter comme on se jette dans un tas de feuilles en automne ou dans la neige fraîche en hiver. J’aimais flâner dans son atelier, il y régnait une atmosphère créatrice qui me fascinait. Mon Papy savait tout faire, un dieu du bois et du meuble, je l’admirais beaucoup pour ça. Comment ce Magicien-Artiste pouvait-il transformer de ternes et vulgaires planches en objets personnels du quotidien si pratiques et si astucieux ? Je revois ses grosses mains rugueuses et raides donner vie avec passion à ces objets délicats. A moi de perpétuer la tradition à ma manière. Mon Atelier sera une continuité familiale, je l’espère. Un Héritage, c’est certain.