La'Hcene

La’Hcene est Né en 1964 à Saint-Etienne, est un Guitariste – Interprète – Auteur- Compositeur. Il pratique les musiques du monde, le Blues, les musiques Latines et Arabo Andalouse , ainsi que la musique berbère du sud du Maroc où il a origines : C’est un Franco-Berbéro-Marocain ! Depuis quelques années, il joue dans le métro Parisien, le plus souvent dans le grand couloir de de la station Châtelet. La’Hcene a un public qui lui reste fidèle on peut dire qu’il donne des concerts dans l’espace métropolitain. La’Hcene collabore avec Sasha Naït-Balk qui chante et écrit ses textes en anglais et en espagnol dans les styles jazz, blues, Salsa et Bossa nova. La’Hcene joue également dans des spectacles et festivals. Il a remporté le premier prix du 6ème festival de Montereau Confluences avec une formation comprenant la chanteuse Kahina. « Quand on va à la rencontre de La’hcène, on est presque désolé d’interrompre sa mélodie qui émane de sa guitare. Dans un sourire (qui ne quitte que rarement son visage), il nous rassure d’entrée : « La musique est faite de pauses, de silences ! ». Difficile de concevoir une rencontre avec La’hcène autre part qu’à Châtelet, son terrain d’expression depuis maintenant dix ans. A peine le temps de se dire bonjour des personnes s’’arrêtent à côté de lui grattant de sa guitare, et leurs oreilles sont bercées de rythmes arabo-andalous qui leurs semblent si chers. La musique adoucit les moeurs, pour certains ce n’est pas évident! nous fait-il remarquer, malicieux. Mais il met aussi en avant le « pouvoir de la musique », et nous confie qu’il « en a vu, des larmes! ». C’est dans ces moments que s’exalte le « partage » si cher à La’Hcène. Qu’on se rassure, la musique dans le métro continuera longtemps à émerveiller les oreilles qui se donnent la peine de l’écouter. et tant pis pour les aigris.»