LaGareItinérante

Mes amis me disent rêveur. Pourtant tout avait bien commencé. Le bac, la fac, une thèse en vue ? Et puis non, j'ai trop la bougeotte, il faut que je partes sur les routes avant d'être sérieux, avant le travail. Tout a commencé en 1978, aux USA, quand mes parents s'installent à Boston pour près de 2 ans. Bien vite, l'idée est lancée : ils achètent un combi Wolkswagen pour faire le tour du pays. 16 000 km avec fréro et soeurette qui a tout juste un an pour un été d'aventure inoubliable. C'est fait, j'ai chopé le virus du voyage. REMERCIEMENTS Je renouvelle mes sincères remerciements à Antoine, Guillaume et Vladimir, les co-éditeurs historiques des carnets sortis en 2003. Un immense merci à Laurent, qui a su insister régulièrement depuis un an pour que je me lance dans une campagne archéologiques dans les piles de cartons afin de retrouver les fichiers source. Un grand merci à Alexandre pour sa collaboration à venir, acteur central de la résurection informatique des carnets. Pour en savoir plus sur les acteurs de la naissance et de la résurection des "Carnets de Routes : la Syrie" - Laurent Gontier historien de formation, il a été journaliste (Science & Vie Junior), traducteur, graphiste et auteur de guides de voyage pendant plus de 15 ans. Dans les années 1980, il découvre à travers les jeux d’aventure informatiques de nouvelles façons de raconter des histoire. Il s’y met à son tour en s’initiant à la programmation en BASIC puis Assembleur. Depuis les années 1990, il se passionne par les nouvelles formes de narration interactives nées du CD-ROM et d’internet. Marqué par certaines des œuvres de cette époque, il s’efforce aujourd’hui de les faire sortir de l’ombre et de montrer comment elles peuvent questionner le public et les créateurs d’aujourd’hui. Il intervient régulièrement dans des formations de l’INA consacrée au webdocumentaire. Il y évoque l’archéologie des œuvres numériques, sujet dont il est invité à parler en avril 2014 à Bruxelles au Millenium Film Festival dédié au documentaire.