Léa&Charlotte

Léa Brossaud est une jeune chorégraphe et danseuse qui a découvert et pratiqué la danse à l’âge de 5 ans. Depuis elle n’a cessé de parfaire sa formation par divers stages en France et à l’étranger ainsi que de nombreux cours qu’elle a reçu et donné. A l’université de Nice, en collaboration avec l’école Rosella Hightower, elle suit une formation de danse encadrée par Marina Nordera et Joël Vellet. Cela lui permet de faire un lien direct entre la danse et le théâtre. Des rencontres avec Odile Duboc, Ligoa Duncan, Sylvie Giron (Compagnie de Dominique Bagouet) et Antonio Vigano (Teatro La Ribalta) confirment à ses yeux cette connexion entre le mouvement et le jeu. Au cours d’un stage à l’Entre-Pont, elle découvre le jeu clownesque grâce à la compagnie de L’Arpette. Aventurière et curieuse, elle anticipe le spectacle vivant aujourd’hui à travers sa formation de danseuse souhaitant multiplier les ponts artistiques entre le théâtre et la danse. Inspirée par Pina Bausch et bien d’autres, elle cherche a trouver une adéquation artistique et vivante, juste et joueuse par le biais du master mise en scène scénographie de Bordeaux. Charlotte Leduc est une jeune scénographe-metteur en scène qui a d'abord suivi une formation en Histoire de l'art puis en arts appliquées en design d'espace. La connaissance de l'architecture et de l'urbanisme l'ont conduite à s'intéresser à la scénographie de théâtre, au corps vivants sur une scène. Après un long voyage à l'étranger (asie du sud-est, australie), elle décide de reprendre ses études pour parfaire sa formation en théâtre, d'abord à l'université de Toulouse puis récemment à Bordeaux avec le master mise en scène et scénographie. Sa trajectoire de formations, de voyages et de rencontres l'ont conduite à travailler entre autres avec le Footsbarn theater et le Théâtre de la Ville (avec Yves Collet, scénographe de la compagnie Emmanuel Demarcy-Mota). Passionnée et sensible aux formes, aux matières et à la lumière, Charlotte cherche par la notion de jeu à lier le corps et l'espace. Inspirée entre autres par James Thierré, aujourd'hui elle tente, invente, pratique et imagine des combinaisons artistiques spectaculaires.