Lez'art

C’était dit, écrit, chanté, murmuré, crié, – au choix et tout à la fois : La Lezoise et la Najacoise étaient faites pour se rencontrer ! Elles partagent un passé commun dans l’ « univers implacable du spectacle » où, après une période dite de jeunesse, brûlée sur les planches (l’une danseuse, l’autre comédienne) elles se voient confinées dans de multiples tâches plutôt ennuyeuses (productrice, régisseuse, « femme de »… entre autres !) mais professionnellement et humainement enrichissantes. Délaissant les lumières de la nuit parisienne, elles vont, chacune de son côté et à son rythme, investir un petit coin de paradis dans la verdure du sud-ouest, avec enfants et carnet d’adresse ;)… à quelques kilomètres l’une de l’autre ! Il ne leur faut pas longtemps pour se croiser, puis se retrouver sur « Le Cabaret du Hasard », une association créée en 2003 par Sandrine pour « réaliser des projets culturels, notamment en milieu rural ». Leurs tempéraments complémentaires s’expriment sur quelques collaborations scéniques (spectacles danse-théâtre : Le tour du monde en 80 jours, Mécompte de Fées…). Elles se lancent alors dans un projet insensé : ouvrir un lieu de créations, de découvertes et de dégustations multiculturelles. Une première expérience voit le jour l’été 2009 chez Katlène, au Mas de Béty, dans le cirque de Najac. La Najacoise, avec son Festival des 5 sens, y propose une programmation gastronomique, artistique et musicale autour des 5 continents. Recto/verso, pile/face, yin/yang, sucrée/salée. < Sandrine +_+ Katlène > y forment une équipe, « un binôme », une machine à créer et réaliser animée par leur passion pour l’art. Quatre années plus tard, et quelques kilomètres plus loin, c’est à Lez, dans le jardin de Sandrine, que le Lez’Art Festival sort d’hibernation, pour le plaisir de toutes… sans oublier les tous !