max.badier

Après avoir obtenu une licence de chinois à Paris, j'ai eu la chance de partir étudier à Pékin en 2009, pendant un an et demi. C'est là-bas que mon rêve d'enfant s'est réveillé lorsque l'on m'a proposé de faire figurant dans un long-métrage chinois. Depuis ce jour je n'avais plus qu'une seule idée en tête : devenir réalisateur. En rentrant en France, j'ai participé à des formations de scénariste puis j'ai été sélectionné par Génération Court fin 2013.