MINA AGOSSI

Paris, France

Mina Agossi est née en 1972 à Besancon , elle a passé sa jeunesse dans différents pays d’Afrique, comme la Côte d'ivoire, le Niger, … À 16 ans Mina Agossi suit une formation théâtrale, et obtient son Bac en 1990. Mina va vivre 1 an en Espagne pour apprendre la langue. En 1992 elle commence sa carrière de manière peu banale en rencontrant un saxophoniste qui lui propose de l’accompagner en chantant quelques blues. Elle accepte et part en tournée avec celui-ci en 1993, en Suède en France et aussi dans des prisons Suisse. En 1994 installée en Bretagne Mina se lance avec un groupe de rock., mais elle commence sa vraie carrière professionnelle dans le jazz avec un groupe local de swing « Gilles, Mina, Etc…). En 1995 très rapidement attirée par le jazz moderne, elle crée avec Vincent Guérin à la contrebasse, les bases de ce qui fera son style tout à fait particulier car sans instruments harmoniques. En 1997 le premier album s'intitule "Voice and Bass"; il obtient rapidement le prix " jeune talent autoproduit de la FNAC". En 1998 Mina Agossi s’installe à Paris. De 1998 à 2000,Mina Agossi, va animer les jam sessions d’un club de jazz " Le Caveau des Oubliettes" et ce avec Philippe Combelle à la batterie avec lequel elle enregistre son deuxième album "Alkemi" en duo. L'album obtient 5 diapasons donnés par l'écrivain Alain Gerbert et critique «disque d'émoi » par "Jazz Magazine". Animée par cette reconnaissance elle se met à composer et écrire des textes quand elle croise le chemin d'Alexandre Hièle et de Bertrand Perrin. Le trio innove et expérimente totalement, une seule une condition : le respect du sujet. Mina Agossi a trouvé dans le jazz la musique dont elle avait besoin : exigeante et libre. En 2001 La formule donne des albums inspirés : E-Zpass to Brooklyn écrit dans le quartier du même juste nom après les attentats du 11 septembre et en 2003 "Carrousel". En 2003, elle signe un contrat d'artiste de 5 ans pour la compagnie fameuse Candid qui a révélé entre autres Jamie Cullum), et cette fois travaille avec Eric Jacot à la contrebasse et le Ichiro Onoe à la batterie. Elle a trouvé dans ce trio des complices idoines : dotés et insolites. Suit donc en 2004 "Zaboum!!!", En 2005 "Well you needn't ?" qui obtient « un choc » dans jazzman, révélation fip, 4 clefs télérama. En 2006 "Who Wants Love ? rappelé dans New York. En 2008 "Things Simple ?", toujours avec le trio. En 2009 Mina signe avec Naive un contrat d’artiste et a pris un grand virage en développant le trio avec Phil Reptil (électro, clavier, guitare), Bachir Sanogo (percussions), Daoud David Williams (percussions), et Andy Narell au Steel Drums, le nouveau CD sortira en avril 2010. Mina Agossi se produit aussi regulièrement avec Archie Shepp. En 2012, elle fait venir un autre guitariste dans sa formule, il s'agit de Stéphane Guéry (guitariste attitré d'Archie Shepp). Ainsi, c'est avec le légendaire saxophoniste qu'elle sort "Red Eyes" toujours chez Naïve. En aout 2014, Mina sort son 11 ème album FRESH (Plus Loin Music / Abeille musique) Mina, qui n’a de cesse de décloisonner, réinventer la musique, prend un malin plaisir dans cet album à brouiller les frontières entre le jazz, la pop, le rock…Elle porte un nouveau regard sur ses 20 années de carrière, revisite de fond en comble certaines de ses compositions et en propose de nouvelles aux multiples influences. Comme sur ses dix précédents albums, Mina a eu à cœur d’inviter des amis, artistes de haute voltige comme Alexei Aigui du groupe 4'33 (Moscou) et son complice des débuts, Philippe Combelle.