nada roots

nada fait ses débuts à la basse avec différents groupes de la région de Montpellier, et monte en 1994 le groupe A.D.N. (Affranchis Des Normes), une formation punk-reggae-hip-hop dans laquelle il s'essaie à la tchatche. Il crée le studio Roots Core en 1997, partage les scènes du groupe Foutamilia, et produira leur premier album en 1998. A l'origine du collectif A.R.M. Posse qui, parallèlement, voit le jour en 1997, il produit un CD où interviennent différentes formations de l'underground musical. Après une série de concerts, le collectif devient groupe en 1999. De 99 à 2003, ils écument les salles de l'hexagone. Au niveau musical, si l'ensemble est indéniablement roots, les influences les plus diverses, du jazz au créole, hip-hop, hard-core et autres styles chatoyants se côtoient. Artiste exigeant, nada assure la direction artistique de l'ensemble des compositions du groupe. Un album éponyme auto-produit (via Roots Core UndaProd, le label qu'il a créé) voit le jour en 2000, suivi de héritage, produit par Willing Productions. Deux galettes d'une grande qualité saluées par la critique. Début 05 nada monte nada roots, un travail acharné de plusieurs mois donnera naissance au récit musical "Superstar"et à l'album du même nom (2006). Après avoir défendu cet album à travers la France, en Belgique, en Italie et à La Réunion, nada marque une pause. C'est aujourd'hui avec ce nouvel album A.K.A. nada roots que nous retrouvons nada et ses éclats réunionnais aux épices reggae, parfumés de hip hop et de chanson française.