Night Light

Noha est une jeune étudiante terminant des études en média expérimental avec l'Université du Québec à Montréal. En avril 2011, un de ses amis monte la pièce et la réalisatrice y joue le personnage d’Hilal, la plus jeune de la bande. À la même époque, elle lit Stephen Hessel et son Indignez-vous, expliqué aux jeunes. Cet essai la bouleverse, elle comprend que la création a quelque chose à avoir avec l'indignation. À la suite de cette expérience, elle est acceptée dans une école de média expérimental à Montréal . Là-bas, elle décide par intuition de travailler sur le thème de l’adaptation des pièces de théâtre au cinéma. Elle relit Sentinelle et elle décide de l’adapter. Elle écrit une première version de scénario et se rend compte de similitudes de traitement et de thématiques avec Dernier Regard son premier court métrage. Encore une fois, elle ressentait le besoin d’exprimer quelque chose d’assez contemplatif et poétique. Puis, ce qui achève de la convaincre de réitérer la réalisation d’un film, c'est parce qu'à Montréal elle vit le printemps érables et le soulèvement des jeunes pour leurs droits.En revenant à Bruxelles, elle souhaite que ce court métrage soit une pierre portée à l'édifice du changement. Son équipe est essentiellement composée de moins de 25 ans, ensemble et en dialogue avec les générations du dessus, ils souhaitent soulever la question de l'héritage de la douleur, et l'enfermement dans celui-ci.