Nilson

Je suis né sur le Mont Olympe, mais pour vous montrer mon humilité, je dirais que je suis né en Angola (Afrique... plus humble, tu meurs) en 1986. J’ai quitté mon pays à l’âge de 9 ans. Après une halte au Portugal, j’ai décidé à 15 ans de quitter les amateurs de morue pour me faire adopter par les amateurs d’escargot... vive la France ! Après avoir brillamment raté mon brevet des collèges, on m’a forcé gentiment invité à faire un BEP comptabilité, un bac et enfin un BTS management en poche, un choix crucial s’est posé à moi: mc do ou décathlon? J’ai alors choisi l’humour, quitte à mal gagner sa vie, autant le faire en s’amusant Récompenses : · Le « Prix du Public » du Festival La Machine à Rire et première partie d’Anthony Kavannah 2015 · 2nd « Prix du Public » et le « Coup de coeur du public » du festival «les sommets du rire» 2014 Arêches (73) · « Coup de coeur du Public » à l’Espace Gerson 2013 Lyon (69) · Finaliste «Les Feux de l’Humour» 2013 Plougastel-daoulas (29) · « Prix du Public » «l’air d’en rire» 2012 Saint-denis-la-chevasse (85) · « Vice-champion » de France des Râleurs 2011 · « 1er Prix » du Festival du Souffleur d’Arundel 2010 Les Sables d’Olonne (85) · « Finaliste régional » des Rails de l’humour 2010 · Première partie d’Anne Roumanoff, Baptiste Lecaplain et Selig La presse m'a dit : · « L’humoriste séduit grâce à ses multiples talents de mime, de danseur et de chanteur. Les rires fusent. » Ouest France · « Respect, Monsieur Nilson José » Ouest France · Nilson est irrésistible. Et le texte est lui aussi corrosif. Si dans « jeune talent » il y a « jeune », il y a aussi et surtout « talent ». www.terristoires.info · « Amour et tendresse : le public est tombé amoureux de Nilson José. » Le Progrès