Paul von Borax

Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux, France

Petit, Paul von Borax accompagne sa sœur dans son laboratoire. C'est l'époque de l'argentique, des bains qui puent et de la lumière rouge. Il découvre les photos qui apparaissent comme par magie dans le bain de chimie. Ému, l'imbécile commit l'irréparable : confondre sa grenadine et le révélateur ! Cul sec, le breuvage ! Depuis, il ne cesse d'essayer de retrouver ce goût si étrange qui descendit lentement comme un caramel périmé au fond de sa gorge... les docteurs lui ayant déconseillé de reboire du révélateur, il n'a plus le choix à défaut du gout, il aura l’odeur : il DOIT faire des photos. Il ne s'arrêtera que lorsque... euh... que lorsque…euh…bon, il ne s'arrêtera probablement jamais. Aujourd'hui, même si le numérique habite sa poche droite, sa vraie drogue, c'est toujours la chimie... Une petite dose avec moi les ami(e)s ? Paul von Borax fit donc des photos depuis longtemps... il a exposé à Arles (FEPN), Lille, arras, Paris, berlin, il parait que le savoir faire, c'est bien, mais le faire savoir, c'est mieux : soyons honnète, le Borax n'est pas super fort en faire-savoir...parce qu'il préfère le savoir-faire... mais la... Avec ce projet, il espère bien que ça va changer hein ! www.pvonb.net