RSG

Ralph Samuel Grossmann est un artiste plasticien français. Dans sa démarche artistique, il élabore une réflexion sur le paysage, sa représentation et l'impact de la science sur notre perception de l'environnement. Abordant ce thème par la photographie, la sculpture ou le dessin, il privilégie les dispositifs d'observation sériels. Cette mise en avant du regard objectif sur le sujet observé le relie aux photographes de la Nouvelle Objectivité, ainsi qu'aux artistes conceptuels américains. Il introduit dans ses rigoureuses mises en oeuvre du protocole d'observation, des propositions conceptuelles qui détournent et amplifient la simple description réaliste et révèlent qu'un véritable imaginaire de la science interfère avec notre perception du naturel. Sa double formation d'historien d'art et de plasticien photographe peut également expliquer l'importance de la forme dans son travail. Ses œuvres sont à la fois rigoureusement construites et engagent, au travers d'une insistance sur la dimension chromatique de l'expérience visuelle, un dialogue autant avec la peinture qu'avec la photographie contemporaine. Sa démarche lie ainsi la pratique et la technologie contemporaine à des références puisées dans l'histoire de l'art. Ses œuvres ont ainsi a plusieurs reprises été rapprochées du romantisme allemand et de son interrogation fondamentale sur l'innocence comme principe initial de la connaissance. Ses premières séries ont été montrées en 2001 à New York par la galerie Nikolai Fine Art, puis à Paris en 2005 par la galerie Maisonneuve. C'est cette galerie qui le fait connaître au public international à Paris et sur diverses foires d'art (Liste Basel, 2006 ; Art Basel Miami 2007). Il poursuit ses activités à Berlin entre 2008 et 2012. Travaillant par séries qui se répondent en écho et impliquent pour chacune un focus spécifique sur l'un ou l'autre aspect du paysage ses œuvres ont le plus souvent été montrées dans le cadre d'expositions monographiques. C'est ainsi que la série Le Monde Voilé est invitée successivement par le Musée des Beaux-Arts de Rouen (parution d'un catalogue) en 2009, la Biennale de photographie de Thessalonique (Topos, 2010), le Domaine de Chaumont-sur-Loire, l'Institut Français de Mayence (2011), le Musée de la Mer de Cannes (2012), toujours en expositions monographiques. Développée à Berlin entre 2010 et 2012, la série Botanica/Lumière Diffractée est présentée pour la première fois de manière importante au Domaine de Chaumont-sur-Loire du 11 avril au 2 novembre 2014. Auparavant quelques oeuvres de la série avaient été exposées à Berlin en 2010 à la Fondation Alfred Ehrhardt, puis à Paris en 2012 par la galerie Nathalie Béreau (Salon Cutlog). Des œuvres de l'artiste sont présentes dans les collections publiques françaises (Ville de Rouen, Ville de Cannes), ainsi que dans des collections institutionnelles (Banque ING) et particulières. L'artiste vit et travaille à Paris. Il est titulaire d'un Master of Fine Arts de la Tyler School de Philadelphie (USA), d'une Maîtrise d'histoire de l'Art de l'Université Paris-IV Sorbonne, du titre de Conservateur du Patrimoine (INP Promotion 1993). Il prépare actuellement une thèse de Doctorat à l'EHESS Paris.