Salomé Dubois

Paris, France

(Salomé Dubois) Après un bac L option audiovisuel, j'ai continué d'étudier le cinéma à la fac et ai baladé un peu ma caméra comme un stylo prend des notes sur un carnet... Mais "LA FILLE EN BLANC" est mon premier projet sérieusement financé et équipé. Depuis mon coup de foudre pour le cinéma coréen en 2006, j'ai séjourné plusieurs fois en Corée du Sud, ai appris la langue et me suis très liée à des Coréens étudiant ou travaillant dans le milieu audiovisuel. Je suis très touchée, entre beaucoup d'autres, par les films de Kim Kiduk (que j'ai rencontré et avec qui j'ai pu discuter passionnément alors que j'étais bénévole au Busan International Film Festival), films dans lesquels les personnages renoncent au langage verbal pour lui préférer de nouvelles formes de langage, plus créatives et profondes.