Samia Chala

France

Samia Chala est née à Alger, en 1964. Après des études d’ingénieur, elle signe ses premiers films, au début des années 2000, explorant le passé colonial et postcolonial de la France, et aussi l’histoire de l’immigration. Elle poursuit sa quête en s’intéressant à l’histoire politique et culturelle de la France à travers des films comme « Madame le France, ma mère moi » (5O’, AMIP, France 3, 2015) , « Les marcheurs», (59’, JEM, Public Sénat, 2013) ou « Mouss et Hakim, Origines contrôlées » (52’, France O, 2011) sur le patrimoine musical de l’immigration algérienne et sa transmission entre générations. Elle pousse sa recherche formelle et esthétique dans des films comme « Le clown Chocolat» (52’, Walter films , France 3, 2013) qui, sur la base des archives des Frères Lumière, notamment, raconte l’ascension de la première grande vedette populaire noire en France, à l’époque des grandes expositions coloniales du début du XXe. Sur ses projets à venir, elle continue à tracer ce sillon, à la croisée de l’histoire culturelle et politique et des grands phénomènes de société. Madame le France, ma mère et moi (5O’, AMIP, France 3, 2013) Les marcheurs, chronique des années beurs (59’, JEM, Public Sénat, 2013) Le clown Chocolat (52’, Walter films , France 3, 2012) Mouss et Hakim, Origines contrôlées (52’, France O, 2011) Sauve qui peut !  (37’, Ateliers Varan, 2007) Chahinaz quels droits pour les femmes ? (52’, France 5, 2007) Bled-musique à l’Usine  (52’, Seafilms, Beur TV, 2006 Lamine la fuite (50’, sélection Biennale 2006 des Cinémas arabes, Paris / Fespaco 2007)