samiaziadi

Marseille, France

Samia Ziadi a compris très jeune le pouvoir de l’art face au Retable d’Issenheim, à Colmar, sa ville natale. À Marseille, où elle est arrivée un peu plus tard, elle aurait pu devenir peintre en lettres, graphiste, styliste… Elle a travaillé à la décoration sur des plateaux de tournage, avant de se tourner vers une voie personnelle mêlant design, photo et vidéo. Inspirée par la Méditerranée où elle puise ses origines, les questions identitaires et religieuses de notre époque, la jeunesse qu'elle considère peu ou mal représentée, l’artiste travaille le vêtement comme un support et un drapeau. Entre ses mains, le hijab devient transparent, un vêtement de prière se transforme en “jogging du vendredi”… Elle les met ensuite en scène, sous forme de collages, dans des environnements décalés : une manière de toucher et questionner sans discours ni jugement. L’originalité de sa démarche a déjà séduit Jean-Charles de Castelbajac et le jury du festival de Hyères en 2016. Suite au Festival Anti_Fashion de juin 2017 à Marseille, Samia est choisie par le collectif 52 comme artiste bénéficiant de l'action d'entre aides culturelles. Son travail de photographe est représenté depuis peu par la Galerie Number 8 à Bruxelles.