sérafine né

Après un parcours professionnel atypique en Belgique, depuis une quinzaine d’années, Isabelle Seront vit en France. Tout d’abord, elle s’exerce en coulisse (maquilleuse, habilleuse, ouvreuse, costumière…). Au fil du temps, son expérience s’affirme, elle trouve enfin sa vocation : le théâtre, plus précisément le clown. Pour se parfaire dans le métier, elle participe à diverses formations tels que le jeu d’acteur, le burlesque, le clownesque, le bouffon, le masque, le mime corporel ou encore le théâtre d’objet auprès de Norman Taylor, Martine Dupé, Hervé Langlois, Stéphane Georis, Thierry Collet, Ami Hattab, Thomas Leabhart, Bernard Colin, Alain Gautré, Carina Bonan, Gaspard Leclerc, Gabriel Chamé, Franc Dinet… Depuis 2002, elle se tourne vers l’improvisation théâtralisée en rue avec le personnage, Makitouch. A la suite du festival OFF de Viva Cité à Sotteville les Rouen, ce personnage énigmatique va parcourir les 4 coins de France et d’ailleurs. Sensible à l’art du boniment, elle se produit avec Eugénie Grain d’sel pour annoncer à la population des événements. Le Manteau aux mille couleurs (2010), spectacle petite enfance créé avec Philip Ségura (Théâtre des 4 vents). Plus de 100 représentations à ce jour. La révolte des Doudoux (2012), spectacle destiné aux enfants de plus de 4 ans et création de l’association MAKITOUCH & Cies dont elle assume la fonction de directrice artistique. Coup d’états (2014), duo de clown avec Nathalie Le Guillanton (compagnie Méli-Mélo) Pas pied (création 2015 – 2016), solo de clown Elle intervient dans les écoles et autres lieux sur les thèmes suivants : « Comment gérer les conflits ? Par le rire ! », « Graines de clown », « L’objet qui prend vie » et « La poésie de l’art du boniment ».