thecollectif

Paris, France

Les artistes du projets //// Alexandre Del Torchio :: www.adeltorchio.com //// Sébastien Lacroix :: www.sebastienlacroix.net _____________ ///// bio Alexandre Del Torchio ///// À travers des installations, des images et du son, j’explore un univers où se croisent ondes cérébrales, persistance rétinienne, captations électro- magnétiques, ou bien encore l’acceptation du silence comme condition. Un univers artistique d’où émerge un monde secret et souterrain. Usant à la fois des nouveaux médias et de supports traditionnels, mon travail fait preuve d’une certaine forme d’abstraction et de retenue favori- sant la projection mentale produite par l’absence ou l’excès de stimuli ; un décalage de point de vue créant un glissement. Les phénomènes ondulatoires (son, lumière, électromagnétisme...) sont récurant dans ma recherche, que se soit sous forme d’installation ou de composition sonore. Ma démarche inclue une part d’indicible et d’immatériel ; entre apparition et disparition, articulées autour de trois axes : son – lumière – espace. Alexandre Del Torchio est diplômé du Fresnoy –Studio National des Arts Contemporains – Tourcoing, France. Depuis ses débuts Alexandre Del Torchio produit effectivement des oeuvres limites, entre réalité et fiction, dans lesquelles l’ordre et la retenue (à l’instar de l’absence de couleur ou de son dans ses travaux présents) dissimule une substance plus vive ou plus spirituelle. De fait, un glissement vient troubler le calme apparent de l’image et de la construc- tion acoustique pour laisser subtilement suinter un magma sous-jacent plus profond et violent. Espace my monkey dans le cadre de l’événement « A silent night »._____________ ////// Bio Sébastien Lacroix ////// Après des études scientifiques et cinématographiques, sébastien lacroix se consacre entièrement à un travail de plasticien où la photographie, l’art vidéo, le cinéma et l’installation prédominent sa production. Il construit sa démarche artistique autour d’un univers expérimental, prospectif, cadre d’une réflexion sur l’environnement, autour d’explora- tions et de territoires fantasmés. Il interroge notamment les mythes et images mentales qui y sont associés. Alexandre Bohn C’est avec le projet ICIMU (Inventaire de Conifères Isolés en Milieu Urbain) présenté et exposé en 2006 à l’espace rural d’art contemporain le Vent des Forêts (Meuse), que les bases de sa réflexion ont été définies autour de la prospection de territoires, de colonisations non contrôlées (contaminations), de notions d’appartenances et de pérennités. Avec pour références la science-fiction, les protocoles scientifiques, l’architecture, il illustre, dans un dispositif fictionnel, les signes d’une civi- lisation utopiste (Parall7le, Seule la Forêt, Landing Zone). Sa démarche s’inscrit dans la réinterprétation de sites existants afin d’établir de nou- veaux espaces de réflexion et de vie. Sébastien Lacroix, est né à Verdun en Meuse. Il vie et travaille à proxi- mité de Metz et de Genève depuis 2011.