Vous aimez le cinema coréen? Aidez-nous à produire une web-série Made in Korea avec des acteurs et musiciens coréens, tournée en Corée.

Large_no_return-1411635025

Présentation détaillée du projet

 

Un Tueur sur le point de non retour...

A Killer at the point of no return...

Grillant ses dernières balles

Burning his last bullets

dans l'atmophere épileptique de Séoul, Corée du Sud

in the epileptic mood of Seoul in Korea.

 

TRAILER :

http://www.youtube.com/watch?v=QS0FlhSl-JI

 

Premier épisode : Un mystérieux tueur venu d'Europe débarque à Seoul, Corée du Sud. Sa mission est de liquider un puissant gangster coréen et de quitter le pays immédiatement. Son boss est une voix mystéreuse au téléphone parlant anglais avec un accent coréen. Durant la fusillade avec le gangster dans un « bar ethnic » du célèbre quartier de Hongdae, au centre-ouest de Séoul, les choses ne se passent pas comme prévues : une femme qui auraient du lui passer le flingue tergiverse ; du coup, un petit garçon est sérieusementblessé par le Tueur. Celui-ci a ressenti quelque chose d'étrange en voyant le petit, quelque chose qui lui a rappelé son passé... Le Tueur glacial laisse ses émotions parler... Il veut savoir ce qui est arrivé au petit garçon. A l'hôpital, il rencontre la mère, en larmes, effondrée. Le petit risque de rester muet et sourd toute sa vie si on ne lui administre pas un traitement long et coûteux. La mère vit seule, elle ne peut pas payer. Le Tueur décide de lui donner la prime qu'il vient de toucher pour avoir abattu le gangster, et il promet de lui ramener plus d'argent encore. Du coup, il ne peut rentrer en Europe, il demande à son Boss de lui donner une nouvelle mission en Corée.

Sa prochaine mission sera de liquider une jolie espionne nord-coréenne...

 

First episode : A mysterious Killer from Europe arrives in Seoul, South Korea. His mission involves the murder of a powerful Korean gangster and to leave the country soon after. His boss is a mysterious voice on the phone speaking English with a Korean accent. During the gunfight with the gangster in a ethnic bar in the famous Hongdae area downtown East Seoul, everything turns wrong : a lady who was supposed to give him a gun did not do it right and a young boy is seriously wounded by the Killer. He felt something strange about the boy, something related to his own past... The cold professional lets his emotion speaks... He wants to know what happen to the boy. At the hospital, he meets the mother, crying and depressed. The boy is about to stay deaf-and-dumb all his life if he doesn't have a long and expensive treatment. The mother, who lives alone, can't pay. The Killer decides to give her the money he received for killing the gangster and promises to give more money to the mother. In consequence, he can't return to Europe and asks his mysterious boss another mission.

His next mission, will push the Killer to kill a beautiful female North-Korean spy...

 

 

Contexte de l'histoire :

 

Le tueur est hanté par un passé tragique que les spectateurs découvriront peu à peu. Cela le rend spécialement sensible derrière son apparente froideur professionnelle. Il cherche une sorte de rédemption. L'ancienne sagesse asiatique pourrait l'aider. C'est l'histoire du crépuscule d'un dieu, un homme puissant mais perdu, désespérément à la recherche de valeurs profondes mais perdues. Il est entouré de personnages – certains très spéciaux et imprévisibles – qui semblent bien confiant en eux-mêmes. Mais pour lui ce monde n'a pas d'issue.

 

 

The story's background:

 

The Killer is haunted by a tragic past that the audience will discover little by little. It makes him specially sensible behind his professional coldness. He's looking for a kind of redemption. And Asian old wisdom may help him. It's a story about the dawn of a God, a powerful but lost man looking for deep and untold human values. He is surrounded by people - some of them are really special and unpredictable - who seems confident with themselves  and a world with no way out.

10 episodes are planned

 

 

Une fenêtre sur la Corée :

Chaque épisode, en suivant l'histoire du Tueur, fera découvrir aux spectaeurs des lieux inédits de la Corée. Dans le premier episode, nous sommes à Hongdae, ses célèbres bars ethniques underground, sa foule défilant dans les rues et son pont traversant le fleuve Han. Dans le deuxième épisode, nous serons sur les autoroutes qui traversent Séoul et dans le métro suspendu. Un temple sera le décor du troisième épisode, etc.

Le tueur est intrigué fascine par des aspects de la spiritualité ancienne d'Asie. Des personnages coréens rencontrés "par hasard" l'initieront d'epiosde en episode.

 

A window on Korea :

Each episode, with the story of the killer, makes the audience discover a special Korean area. In the first episode, we are in Hongdae, its famous ethnics underground Bars, its crowded streets and its bridge across the Han River. In the second episode, the subway and the highways crossing Seoul will be the special locations. A temple will be the main location of the third episode, etc.

The Killer is fascinated and puzzled by old Asian wisdom and spirituality. Koreans characters met "by chance" will initiate him little by little through the episodes.    

 

 

Invitation d'acteurs coréens célèbres comme guest stars :

 

 

 

Chaque épisode intégrera un acteur coréen célèbre qui a accepté de faire la star invitée aux côtés du Tueur. Les acteurs déjà contactés sont : Kang San-he (Chanteur et acteur dans PINK de Jeon Soo-il), Ku Hye-sun (Vedette de TV-dramas « Boys Over Flowers ») Yu Ji-hyun (actrice de dramas), Kim Genie (Top model américano-coréen), Et bientot...Cho Jae-hyun (« Bad Guy » de Kim Ki-duk), Lee Sio (vedette de théâtre), etc.

 

 

 

Introduction of famous Korean actors as guests stars :

 

Each episode will show one famous Korean actor who will agree to play as a guest star with the main character, the Killer. Already contacted actors are : Kang Sanhe ('PINK' by Jeon Soo-il), Yu Ji-hyun, Kim Genie, And soon, may be...Cho Jae-hyun ('Bad Guy' by Kim Ki-duk), Lee Sio.

 

and Cho Jae-hyun...may be ~please say Yes mister Cho! :

 

Introduction of Korean bands and Indie French bands for the OST- sound-track-Vespucci, Juck juck Grunzie, Kang San-he, etc

Vespucci

http://www.youtube.com/watch?v=xHwnIu9eLiM

Juck Juck Grunzie :

http://www.youtube.com/watch?v=7eRf2jkpUrE&list=PLT4YM6EtN5mZ77foKBABJmO3cthGxojFh

Kang San-he :

http://www.youtube.com/watch?v=46EqEbM53xg&index=7&list=PL_qxo87_xuXZeVTly_1wphV46cKyMViNc

The story's background:

 

The Killer is haunted by a tragic past that the audience will discover little by little. It makes him specially sensible behind his professional coldness. He's looking for a kind of redemption. It's a story about the dawn of a God, a powerful but lost man looking for deep and untold human values. He is surrounded by people - some of them are really special and unpredictable - who seems confident with themselves  and a world with no way out.

10 episodes are planned

 

Quelques un de nos futurs lieux de tournage :

Pont géant sur le fleuve Han qui traverse Seoul: le tueur y  pourchasera une espionne Nord-coréenne...

Bridge on the Han River crossing Seoul : The Killer will run after a North-Korean spy...

 

Un temple : des gangsters essaieront de liquider le tueur après qu'il se soit mis en retrait des affaires...

A Temple : Gangsters will try to kill the Killer after he decides to retire.

 

Metro de Séoul  le tueur y fera face à son destin...Subway in Seoul : The Kiler will face is destiny....

 

Noreabang -Korean Karaoke room : A drinking and singing palace full of dangers for the Killer...

Noraebang _karaoke croréen en chamber; beuveries et chanson, pleine de dangers pour le tueur...

 

 

 

 

 

 

Pourquoi Internet ?

 

Le projet de faire une web-série est devenu clair quand on s'est aperçu que les salles de cinéma offraient peu de possibilités de projeter des films courts indépendants. Quelques membres de notre groupe comme Antoine Coppola, Marco Tessiore, Sebastien Simon ont déjà réalisé plusieurs courts-métrages mais à chaque fois les projection ont été rares. Antoine Coppola a même réalisé des longs métrages indépendants, des documentaires avec les mêmes difficultés de diffusion pour atteindre les spectateurs. Donc nous pensons comme beaucoup de musiciens, par exemple, Thom Yorke des Radiohead dont le nouvel album est téléchargeable sur le Net : Internet peu relier directement les artistes aux gens sans le passage obligé des « gardiens du temple », c'est à dire les société commerciales de distribution qui contrôlent toute la chaîne de diffusion des œuvres. Internet peut fournir une large audience à toutes les œuvres.

 

Qui sommes-nous ?

 

Nous sommes des cinéastes basés en Corée du Sud. Beaucoup d'entre nous ont des jobs dans les médias ou dans l'éducation. Nous aimons la Corée et le cinéma coréen. C'est sans nous forcer que nous retrouvons dans les bars du centre de Séoul ou dans les festivals de films du pays. Nous avons de bonnes relations avec les cinéastes coréens et les acteurs locaux, mais ils ont leurs problèmes pour faire des films, donc en tant qu'étrangers, nous essayons de nous débrouiller par nous-mêmes, et faire les films qu'on aimerait voir.

 

Pourquoi la Corée ?

 

Le cinéma coréen est devenu international récemment. Après les régimes des dictatures militaires, le cinéma représente un espace de liberté. Le contexte est très dynamique, et nous y sommes impliqué en tant qu'étrangers. Le pays a de nombreux lieux et de nombreuses particularités encore jamais vus dans des films. Et les Coréens eux-mêmes ne les connaissent pas.... En tant qu'étrangers nous avons un point de vue original et nouveau sur le pays, un pays qui change très vite.

 

Pourquoi un polar?

 

Nous adorons les films de genre. On peut y exprimer énormément de choses à l'intérieur de cadres prédéterminés. (VOIR LES VIDEOS EN LIEN)Nos influences sont celles de Tarantino pour l'humour

 

http://www.youtube.com/watch?v=wZBfmBvvotE

 

de Seijun Suzuki pour la passion

 

http://www.youtube.com/watch?v=ESSBTNLGIR4

 

de John Woo pour les tueurs qui dansent

 

http://www.youtube.com/watch?v=8c1JPPkE08w

 

de Park Chan-wook pour la folie

 

http://www.youtube.com/watch?v=2HkjrJ6IK5E

 

de Kim Jee-woon pour le style

 

http://www.youtube.com/watch?v=0P4YG73KHHo

 

 

 

Why internet ?

The project of a web-series starts when it was clear that for independent film makers the theatres were not available for short films. Some members like Antoine Coppola, Marco Tessiore, Sebastien Simon had already made several short films but it was so difficult to find an opportunity to screen them. Antoine Coppola has even made Indy feature films and documentaries but it was also difficult to reach an audience- we think like many musicians for example Thom Yorke from Radiohead who is new album is available on internet, he said that internet can contact directly the artists to the people without the "guardians of the temple", it means the distribution companies who controlled everything. So Internet can provide this large audience we need.

Who are we?

We are film makers based in South Korea. many of us have jobs in the medias or the education field. we love Korea and Korean cinema. so naturally we met in many bars of downtown Seoul and in the film festivals all around the country. We have good relationships with the Korean film makers and actors, but they have their own difficulties to make films so as foreigners we are trying to organise ourselves to do the movies we would like to see.

Why Korea?

The Korean cinema became international recently. After being a long time under the control of dictators and military regimes, it represents a space of freedom. The situation is very energetic, and we as foreigners are involved in it. The country has many aspects and spaces that haven't been seen in movies, and Korean themselves are not so aware of it. So as foreigners we have a fresh point of view on a country which is quickly changing.

Why a thriller?

we love genre movies. We can express many things inside a well-known shape of stories and images.(SEE THE VIDEO LINKED BELOW) Our influence come from Tarantino for humour : http://www.youtube.com/watch?v=wZBfmBvvotE

from Seijun Suzuki for passion :

http://www.youtube.com/watch?v=ESSBTNLGIR4

from John Woo for dancing killers:

http://www.youtube.com/watch?v=8c1JPPkE08w

from Park Chan-wook for madness :

http://www.youtube.com/watch?v=2HkjrJ6IK5E

from Kim Jee-woon for style :

http://www.youtube.com/watch?v=0P4YG73KHHo

 

 

 

Help us! Join us! Watch the trailer!

AIDEZ-NOUS ! REJOIGNEZ-NOUS ! 

REGARDEZ LE TRAILER !

 

http://www.youtube.com/watch?v=QS0FlhSl-JI

 

ET VENEZ EN COREE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Cinéastes internationaux basés en Corée du Sud, nous travaillons en liaison avec « Syncinema Production » qui est une petite société de prod. indépendante basée en France. Nous avons trouvé 25 000 euros pour produire la série. Et nous aimerions compléter le budget -qui est de 30 000 euros – avec les dons de fans du cinéma coréen. Des personnes qui aimeraient prendre part de l'intérieur à un film tourné en Corée et presque en temps réel (Ils pourront s'investir dans le scénario des épisodes à venir. Voir nos cadeaux) et nous pouvons offrir des opportunités en Corée dans le cinéma.

 

Le budget de 5000 euros servira à : steadycam et ses accessoires (2500) – Micro (shot gun) 1500 – location d'armes diverses (pistolets, couteaux, etc.) 1000 euros.

 

 

International film makers based in Korea, we work with 'Syncinema Productions' an independent film production based in France. We already found 25 000 euros to produce the web series, and we would like to complete the budget - 30 000 euros - with the contributions of Korean cinema lovers. People who would lie to be inside a film made in Korea in a real time (they can be involved in the scenario of te coming episodes) and provide them opportunities in Korea and film.

 

25 000 euros to produce the web series, and we would like to complete the budget - 30 000 euros - with the contribuions of Korean cinema lovers. People who would like to "be" inside a film made in Korea in a real time (they can be involved in the scenario of the coming episodes) and provide them opportunities in Korea and film.

 

The budget - 5000 euros - we need will go to : - steadycam camera equipements 2500 euros - microphones (shot gun) 1500 euros - rental fee for weapons (pistols, knife etc.) 1000 euros

Thumb_no_return-1411645325
coppola

Antoine Coppola : le réalisateur. Conn u pour son documentaire sur Kim Ki-duk (Cinéaste de la Beauté Convulsive) visible sur le Net et sélectionné dans plusieurs festivals internationaux. SOn recent docu-fiction "SOLO" traite des groups K-pop et de la scène underground coréenne. "Coyos" est un documentaire sur un pretre francais pendant la guerre de... Voir la suite