Aide à l'Écriture et au Montage de 5 nouveaux Programmes pour "Madrigals For Five Guitars", le dernier projet du guitariste Noël Akchoté.

Large_maina

Présentation détaillée du projet

 

Madrigals For Five Guitars est le nouveau projet du guitariste Noël Akchoté, lancé au printemps 2013 en collaboration avec le Festival Banlieues Bleues.

 

www.noelakchote.org

 

Centré au départ sur le cinquième Livre de Madrigaux du compositeur baroque Carlo Gesualdo da Venosa (1566-1613), cet ensemble de cinq guitaristes souhaite maintenant poursuivre ce travail unique & inédit en l'enrichissant de nouveaux répertoires.

 

www.madrigalsfor5guitars.com

 

 

 

- Le Projet :

 

Une demande d'aide à l'écriture (répertoires), et au Montage (répétitions) de Cinq Nouveaux Programmes Inédits pour l'ensemble « Madrigals for Five Guitars » avant fin 2013 - Produire l'ensemble des partitions ainsi que tout le travail d'adaptation et de répétition nécessaires à cet ensemble de guitare - Pouvoir rapidement proposer ces programmes inédits aux différents partenaires et acheteurs du projet, dans le but de les jouer sur les scènes européennes comme internationales, et ce dés la saison 2014/2015

 

 

- Les Nouveaux Programmes :

 

 

#1 : Arnold Schoenberg « Verklärte Nacht » (La Nuit Transfigurée), Intégrale (Version pour Sextet,1899). 

 

#2 : John Cage « String Quartet in Four Parts » Intégrale (1950). 

 

#3 : Guillaume de Machaut (1300-1377) « La Messe de Nostre Dame » Intégrale (av. 1365), ainsi qu'une sélection de pièces issues des livres : « Les Ballades » (14 pièces), « Les Rondeaux » (8 pièces), « Lais & Virelais » (6 à 8 pièces).

 

#4 : Ludwig van Beethoven, Quatuor à Cordes N° 14 (Op. 131) Intégrale (1826).

 

#5 : Carlo Gesualdo da Venosa « Madrigals for Five Voices, Libro VI », Intégrale (1611).

 

 

 

 

 

Maina

 

 

 

 

2-madrigals_for5guitars-gesualdo-akchot__copie

 

 

 

 

 

- L'ensemble :

 

 

La rencontre de cinq guitaristes électriques de renommée internationale et d'une approche unique de la musique ancienne, baroque et même actuelle. Un travail dense et unique, une relecture première, aux origines du geste musical. Un travail sur l'instrument, la guitare, dans son approche la plus universelle possible, reliant tout ce qui peut et doit l'être aujourd'hui

 

Chaque programme (répertoire), est totalement adapté et retranscrit pour une lecture au présent de ces musiques intemporelles. Il s'agit avant tout de transcriptions et adaptations de ces partitions originales pour un quintet de guitares, ce qui nécessite un long temps de maturation comme d'écriture

 

Le temps estimé pour produire ces partitions originales (transcription, adaptation, arrangement et copie), est évalué à six mois de travail régulier.

 

 

 

 

11

 

 

 

 

 

L'équipe :

 

Madrigals For Five Guitars, avec : Noël Akchoté (Direction Musicale, Guitare électrique, Alto, FR), Adam Levy (Guitare électrique, Soprano 1, USA), Doug Wamble (Guitare électrique, Soprano 2, USA), David Grubbs (Guitare électrique,Tenor, USA), Julien Desprez (Guitare électrique, Basse, FR), Christophe Albertijn (Enregistrement et assistant son, BE).

 

 

 

- Noël Akchoté à joué avec Louis Sclavis, Derek Bailey, Sam Rivers, Philippe Katerine, David Sylvian ou Luc Ferrari. Il écrit aussi depuis 10 ans dans la revue viennoise Skug Magazine (www.skug.at)

 

- Adam Levy a travaillé avec Norah Jones, Tracy Chapman, Sex Mob, Kenny Wollesen ou Ani di Franco. Il collabore régulièrement aux revues Guitar Player et Acoustic Guitar Magazine (US).

 

- Doug Wamble joue avec Wynton et Brandford Marsalis, John Zorn, The Lincoln Center Jazz Orchestra, ou Cassandra Wilson.

 

 - David Grubbs est à l'origine des groupes Bastro, Squirrel Bait, Gastr del Solil a joué avec Red Krayola, Tony Conrad, Will Oldham, Matmos ou Arnold Dreyblatt. 

 

- Julien Desprez a joué avec Han Bennink, Rob Mazurek, François Jeanneau, Guillaume Orti, Tortoise ou l'Orchestre National de Jazz.

 

- Christophe Albertijn produit des musiques de scènes pour la danse, a enregistré et joué avec Deus, Alfred Harth, Ruth Barberán, Alfredo Costa Monteiro ou Wade Matthews. 

 

 

 

Les partenaires :

 

En coproduction avec le Festival Banlieues Bleues

http://www.banlieuesbleues.org/

 

Booking & Management: Julie Tippex Booking

http://julietippex.com

 

 

537128_241763602636825_1702657546_n

 

 

 

1_copie

 

 

 

 

 

Vous trouverez sur ce site dédié au projet, des textes, des partitions, plus d'extraits musicaux ainsi que des biographies complètes. 

 

www.madrigalsfor5guitars.com

 

 

 

(extraits): 

 

 

 

Notes de Travail sur : “Gesualdo: Madrigaux pour Cinq Guitares”. 

 

 

- (#7) Son: Le principe, ici, est que les cinq voix demeurent des voix, mais soient jouées par cinq guitares (voix de guitaristes ). Ce qui veut aussi dire qu'au delà de ces cinq parties, ou cinq fonctions (volontairement gardées dans ces transcriptions, tels que Soprano, Alto ou Ténor,etc.), la voix c'est vous. Votre propre son, jeu, être et présence. Comme je l'ai décrit avant, ce projet recèle une part d'expérience (bien plus que d'expérimentation), et qui consiste à découvrir comment cette musique va se jouer de vous en retour. La seule chose que j'aimerais souligner ici est qu'il s'agit d'une expérience relativement nue et crue, jusque à l'os en fait. Ce serait mes seules indications sur le son, je crois : que vous laissiez les choses arriver au cœur de cette musique, sans jamais tente de l'habiller, laissez la tomber et vous prendre à son tour, proche du vide parfois. Elle vous rendra beaucoup je pense. Elle peut cheminer secrètement, se dévêtir et s'ouvrir, vous envahir pour mieux se révéler.

 

- (#2) Notation, Doigtés et Tablatures: J'ai délibérément transcrit et arrangé chacun des madrigaux de la manière la plus naturelle et organique pour la guitare. Utilisant systématiquement les notes les plus proches des cordes à vide, la positions la plus basse sur le manche (la grande majorité des partitions sont contenues entre la cinquième frette et les cordes à vide, de 0 à 5, à l'exception de quelques rares parties montant jusqu'à la septième frette). J'ai volontairement aussi retiré tous les signes d'expression, accents, dynamiques et autres. De même tous les accidents (dièse et bémol) ont été enlevés des clés pour n'êtres indiqués que devant chaque note, et à chaque fois. Comme si il s'agissait de réduire cette musique à sa plus simple expression possible. Souhaitant que l'on approche ces pièces sans le moindre à priori, sans la formater ni vraiment l'encadrer par avance. Attendant plutôt qu'elle nous guide elle-même et nous permette de trouver nôtre propre interprétation.

 

- (B-Interprétation): ... Ses « Chromatismes » (Gesualdo), frottent surtout avec l'utilisation de formes assez traditionnelles, relativement attardées pour son temps, presque rétrograde (à contre-temps?). Une sorte de carnet hyper-intime bien plus qu'une déclaration méthodique (ou aucun manifeste de modernité). Une voix singulière, la sienne. Peu importe, il y a quelques années les choses sont arrivées à terme pour moi. Il était temps de m'y confronter et d'enregistrer cette musique. Je n'avais qu'une guitare à ma disposition et j'ai donc commencé, voix par voix, livre après livre (Six livres de Madrigaux en tout, 125 pièces). J'y ai retrouvé une troublante cohérence, la guitare semblait tout aussi naturelle, à propos, pertinente, que les cinq voix originales. Le voyage venait de commencer, j'étais incapable de m'arrêter, une année durant j'enregistrais les six livres complets. Je me sentais si proche de cette musique, vous traversant avec une grande douceur, mais parfois aussi de grandes tensions, dans tous les cas tellement nue et humaine... « d'une rare ténacité, il était totalement habité, dévoué à la musique, et ce dés le plus jeune âge, rien d'autre ne l'intéressait. En Plus du Luth, il jouait aussi du clavecin et de la guitare » -

 

 

- (#4) Notes Longues & Silences Musicaux: Régulièrement dans ces partitions vous vous retrouverez face à des durées assez extrêmes, ou Notes Longues (par exemple, une série de rondes liées entres elles jusqu'à trois ou quatre fois). Bien entendu, sur la guitare, personne ne sera en mesure de tenir de telles durées sans l'aide d'artifices (ce que nous ne voulons pas ici). Dans ces cas, essayez de garder votre doigt en position sur la note indiquée (ou frette), et ce pour la durée totale de celle-ci, même si le son diminue jusqu'à totalement disparaître bien avant la fin de la durée indiquée. Restez sur la note et faites la résonner dans votre tête comme si elle persistait en vous, pour la durée complète inscrite. Et ce sans vous préoccuper de ce qu'il advient du son physiquement comme pratiquement. - Silences Musicaux : appliquez la même méthode aux silences musicaux de durée extrême sur la partition. Dans ces transcriptions, les silences sont autant un élément musical que les notes jouées. Considérez-les également comme des sons (même si muets dans l'action). Essayez toujours de les entendre en tant que tel. 

 

 

- (#5) Résonance : En jouant dans la position la plus basse sur le manche de l'instrument, utilisant souvent les cordes à vide, ainsi que l'accord Standard de Ré descendu (voir ci dessous) vous augmenterez naturellement les résonances et autres harmoniques de la guitare (principe de la corde dite sympathique ; les cordes sympathiques sont des cordes libres, sur lesquelles on n'exerce aucune action, mais qui entrent en vibrations par simple résonance - par sympathie — avec les notes jouées de même hauteur (fréquence). Ce phénomène peut se produire sur les cordes frottées, pincées ou frappées. Le son de ces instruments est ainsi plus aéré et donne l'impression de Réverbération). Gardez toutes ces résonances sympathiques lorsque elles se produisent, ne cherchez pas à les contrôler, ni à les étouffer sauf dans les cas où elles serait trop dissonantes ou dérangeantes. En particulier lorsque ces résonances surviennent dans des Silences Musicaux, ou Notes Longues, laissez les se produire jusqu'à la note suivante. De manière générale, utilisez toutes les résonances acoustiques qui arrivent (effet de larsen naturel), et évitez , contrôlez, toutes celles électriques.

 

          (#1) Accordage: Nous devrons tous utiliser un accordage Standard de Ré descendu (en pratique le même accordage standard que celui de Mi, mais descendu d'un ton, ou deux frette, soit de haut en bas : Ré-La-Fa- Do-Sol-Ré). Une fois cet accordage obtenu pour tous, oubliez-le, n'y pensez plus et lisez les partitions ou tablatures comme si vous étiez normalement accordés, sans transposer le nouvel accord. Cet accordage de Ré descendu permet aux cordes de tenir des sons un peu plus longs, et leur donne une forme de couleur, plus dramatique, ainsi que légèrement plus graves (au propre comme au figuré).



 

                (#6) Tempi & Direction d'orchestre: Chaque tempo indiqué ne l'est qu'à titre indicatif à ce stade. On peut les diviser en deux types principaux, les lents et les médiums (et aucun rapides). Cette musique génère une alchimie très particulière, presque physique et biologique, difficile à décrire mais très effective. Certains accords provocants des effets de troubles ou d'apaisement, véritable interrogation ouverte, presque au dessus du sol, en lévitation ... dans de tels moments (le plus souvent des tempi lents) vous pourriez considérer ces accords, ces notes, comme des sons « purs », comme si toute mesure avait disparu sans pour autant perdre le rythme. En règle générale les pièces lentes travaillent plus sur le son et ses effets et les médiums sont plus rhétoriques, plus phrasées, dialoguées, mais aussi plus « en doigt ».

 

                          (A-Introduction): ...Pour ce qui nous concerne aujourd'hui, ces cinq voix doivent maintenant êtres incarnées. Cinq individualités donc, presque cinq styles et autant de mondes. La, Guitare, en comparaison avec d'autres instruments, possède une chance incroyable en ceci qu'elle n'aura jamais pu faire l'objet de quelque orthodoxie qui soit. Elle reste cet instrument rudimentaire, populaire, une corde tendue sur un bout de bois. Tout le monde peut donc en jouer (et en joue d'ailleurs), on en trouve partout, à bas prix, chaque jours des milliers de personnes en achètent une et commencent à apprendre à en jouer, chacune et chacun à sa manière donc. Dans notre cas cet aspect sera central, il sera encore plus aisé de s'emparer de cette musique avec nos guitares, se laisser jouer, et monter avec. Les transcriptions et arrangements que j'ai réalisés le sont dans le seul but d'approcher la musique même de Gesualdo, bien au delà de l'histoire, de toutes interprétation ayant pu exister, de toute lecture préalable de ce moment, cet individu, ou cette forme musicale. Le texte nous dit beaucoup de choses, mais il s'agit maintenant de le faire vivre, d'y accorder nos subjectivités instrumentales. Et aucun besoin de penser à savoir si ce geste est juste ou impropre (face aux écoles classiques du genre), mais y chercher notre propre justesse. Dernier point, on pourrait voir un paradoxe à ce que je demande à cinq improvisateurs de ne faire que lire de la musique pour ce projet, il n'en est rien. L'improvisation si elle est une pratique particulière, et devant toutes autres considérations libertaires ou pas, c'est bien dans le fait de permettre d'étendre son propre langage, en le découvrant de l'intérieur, avec ou sans texte. On improvise toujours son propre texte, ne serait ce que dans l'interprétation perpétuelle et sans cesse à réitérer de son jeu. Avec Gesualdo donc, pour cette fois.





                                                                                                                         Noël Akchoté.                    

 

 

 

Vv

 

 

 

 

 

 

Main-integralfinal_main_-_copie_2

 

 

Extraits Musicaux: 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mainb_invert_copie

À quoi servira la collecte ?

Le Budget demandé se répartira ainsi: 

 

 

 

- 6000 euros d'aide à l'écriture (transcription, adaptation, arrangement, copie) 

correspondant à une période d'environ 6 mois de travail (déjà engagé). 

 

- 2800 euros d'aide au montage (répétions) de ces nouveaux programmes (1000 euros de voyages, 1000 euros de frais de location de salles et matériel, 800 euros de frais divers attenants, dont: impression et edition des partitions). 

 

 

Maincc

 

537128_241763602636825_1702657546_n

 

 

 

Thumb_7087-noel-akchote-so-lucky-1
noel.akchote.1

Noël Akchoté est un guitariste français né à Paris le 7 décembre 1968. C'est à 8 ans qu'il commence la guitare, puis il jouera et apprendra notamment avec Tal Farlow, Barney Wilen, Chet Baker, Philip Catherine, John Abercrombie. Au début des années 1990, il s'éloigne du jazz pur pour s'intéresser davantage à une musique improvisée plus... Voir la suite