Parce que tout auteur a le droit d'être publié !

Large_devenir-ecrivain-formation-auteur-redacteur-1477319455-1477319464

Présentation détaillée du projet

 

Bandeau-fb2-1477319630

 

Près de 18 000 manuscrits sont refusés chaque année par les éditeurs.

D’autres auteurs en herbe ou timides n’osent même envoyer leur œuvre de peur qu’on la refuse.

Nous avons décidé d’ouvrir les portes de l’édition à tous ces écrivains inconnus.

Mais pas question de leur faire payer le droit d’écrire ! Pour cela nous avons réuni une équipe de choc, chacun très pointu dans sa catégorie : un écrivain, bien sûr, un imprimeur qui rotative plus vite que son ombre, un génie du web, le Bond d’Internet, une super juriste et une gestionnaire pour canaliser tout ce petit monde.

 

Equipe-1477323991

 Marc, Odile, Denis, Patrick et Aurélie, une équipe de choc !  En savoir plus sur leur parcours...

 

 

Comment ça marche…

1 - L’auteur nous envoie son manuscrit. On vérifie qu’il n’y a pas de fautes, que la syntaxe est correcte, que ses propos ne sont ni politiques, ni religieux, ni pornographiques. Nous demanderons bien sur à certains de revoir leur copie…

2 - Nous lançons pour chaque auteur une campagne de crowdfunding avec notre partenaire KissKissBankBank en nous positionnant comme « co-créateur ». Comme nous avons réduit très considérablement notre coût de fabrication, le montant de chaque "campagne-auteur" sera modeste et facile à atteindre.

3 - Nous imprimons 1 000 exemplaires avec un cahier des charges rigoureux qui nous oblige à une exigence de qualité (papier, couverture, reliure…).

4 - Nous mettons en vente chaque livre à un prix défiant toute concurrence, social commerce oblige, puisqu’il sera compris entre 4 et 6 euros TTC. Il sera distribué sur un grand portail web où chaque auteur disposera d’une page dédiée où il pourra présenter son œuvre (vidéo, résumé, photos) et où chaque lecteur pourra déposer sa critique (sans aucune censure).

5 - Chaque livre sera également proposé aux 16 000 médiathèques et bibliothèques françaises pour animer un rayon d’auteurs inconnus.

6 - Nous assurerons la promotion avec une multiplication d’événements (salon, TV, presse, web…)

7 - Chaque année, nous demanderons aux lecteurs qui auront publié le plus de critiques de former un jury qui décernera un prix littéraire.

 

 

L’auteur d’abord…

Contrairement à tout ce qui existe aujourd’hui, nous ne nous rémunérer

 

ons que sur la vente du livre, nous obligeant ainsi à « mettre le paquet » sur sa promotion. En effet, l’auteur touchera en droits, 50% du prix de vente, une première dans l’édition. Mais avant toute considération financière, l’auteur pourra exprimer ses idées, choisir sa mise en forme et affirmer son style.

 

Lecteurs, vous allez adorer…

Les premiers manuscrits lus et retenus le prouvent bien, nombreuses sont les perles !

Si « Nos illustres inconnus » sont bien des auteurs, des écrivains en herbe, des faiseurs de mots, vous, amis lecteurs, nous ne vous oublions pas. Nous voulons vous ouvrir une fenêtre sur « une autre littérature », pas celle qu’on nous impose au travers des critères serrés des grands éditeurs, mais celle qui rend heureux, celle qu’on découvre étonné de n’avoir vu fleurir ce petit bijou à la devanture des librairies. Ce sera l’occasion pour vous de découvrir d’autres styles, d’autres histoires, d’autres passions, d’autres manières d’aborder l’écrit, d’autres idées, d’autres aventures, et tout cela pour un petit prix ! Qui plus est, vous serez nos « critiques littéraires » !

A_couple-livre1-1477320153

 

Pourquoi ça va marcher !

 

Aujourd’hui l’utilisation du « social commerce » dans l’édition apporte une réelle dimension communautaire à l’achat de livres avec des solutions d’achats partagés, de co-shopping, de wishlist

A terme, il permet surtout de libérer un frein souvent associé à l’achat en ligne, celui de se retrouver seul devant son ordinateur et d’acheter sans avoir l’avis des lecteurs sur tel ou tel bouquin. Au premier trimestre 2012, on comptait en moyenne 31 millions de cyberacheteurs français, la consommation n’a jamais été aussi connectée. Ces cybershoppers sont de plus en plus entrainés, ils aiment donner leur avis sur Internet, participer à la réussite d’un projet tel que le nôtre.

 

Ils parlent du projet : 

 

 

 

 

 

 

Un projet coûteux !

Réaliser un tel projet, en plus des moyens humains, nécessitent pas mal d’investissements (les machines en imprimerie, les locaux – stockage et bureaux, l’ingénierie web, les campagnes adwords et la publicité en général).

Grâce aux efforts des uns et des autres, le budget est presque bouclé.

Nous comptons sur vous tous pour nous aider à réaliser ce rêve qui, jour après jour, devient une si jolie réalité.

À quoi servira la collecte ?

9 000.00 euros : Création du site marchand - design, développement et abonnement comprenant : l’hébergement, la sauvegarde, l’optimisation de référencement SEO, la supervision des rédacteurs et le coaching web

 

11 000.00 euros : Création du site marchand - Mise en place de la boutique – liens bancaires – gestion des stocks – facturation.  

 

13 000.00 euros : Création du site marchand + campagne adwords + optimisation Web – Mise en place d’une première campagne Adwords et campagne Facebook ads. Optimisation SEA des campagnes  

 

15 000.00 euros : + Fabrication de supports publicitaires (Flyers salon, kakemonos, cartes…)  

 

17 000.00 et plus : + Campagnes promotionnelles de nos livres ; (Achat spots radio, réalisation des dossiers de presse, réalisation de vidéos promotionnelles, surenchère Adwords…)

 

Ces chiffres prennent en compte les prélèvements TVA et la commission KissKissBankBank

Thumb_logo_nii2-1478263801
FRANCE BIOGRAPHIE

Qui je suis : J’ai un parcours professionnel atypique. Après un diplôme d’animateur, je fais une école de cinéma et deviens responsable technique à l’Atelier Audiovisuel de la Ville de Toulouse. Parallèlement, je cultive ma passion pour l’écriture et publie chez Buchet Chastel et Flammarion deux essais sur le cinéma et la vidéo. En 2008, je crée ma... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Et les droits d'auteur ?

Notre démarche est très simple. Nous reverserons 50% du montant des ventes à l’auteur sous forme de droits d’auteurs (soumis à l’Agessa), soit environ 2 à 3 € par exemplaire vendu. Nous reverserons également à l’auteur 50% de toutes recettes de réédition ou d’achat de droits par le cinéma ou la télévision.
Tout projet sera cadré par un contrat mis en place par Aurélie, notre juriste.

+ Exclusivité ou pas ?

Une fois édité chez nous, l'auteur pourra faire éditer le même livre chez qui il veut, après que nous ayons négocié avec lui le rachat des droits dont nous partagerons les recettes (50/50) .
S'il est édité chez nous, l'ouvrage ne pourra pas être présent sur un autre support que le nôtre.... Tout sera stipulé sur notre contrat.
Notre objectif : être une rampe de lancement pour les auteurs qui ne manqueront pas de se faire remarquer par leur talent...
Toutefois, il pourra autoéditer tous ses autres livres en toute liberté. Il n'aura pas de contrat d'exclusivité chez nous.

+ Pourquoi un prix aussi bas ?

Pour une parfaite réussite de notre projet et l’adhésion des lecteurs, nous avons fixé un prix moyen de vente du roman à 4, 5 ou 6 € (selon le nombre de pages) sans lésiner sur la qualité d’impression, ce qui nous rend ultra compétitif.
Qui plus est, notre étude de marché auprès des lecteurs montrent de 89% d’entre eux sont prêts à débourser cette somme + frais de port pour acheter le roman d’un inconnu.

+ Je suis lecteur, que dois-je faire pour être membre de votre jury littéraire ?

Il suffit de poster des critiques sur notre site. Les dix personnes qui auront postés le plus de critiques feront partie du jury.

+ Publier tout le monde, n'est-ce pas la porte ouverte à n'importe quoi ?

Notre pari repose sur d’autres critères. Nous ne considérons pas que les comités de lecture des éditeurs soient les seuls juges de la qualité d’un roman. Nous pensons que seul l’enthousiasme des lecteurs est le garant de cette qualité. Être critiqué publiquement par l’ensemble des lecteurs peut très bien faire peur à un auteur « médiocre »… C’est notre garde-fou….
Ce que nous souhaitons d’abord, c’est offrir aux auteurs un espace d’expression pour aller se confronter directement à leurs lecteurs. L’autoédition a fait bien du mal à la littérature. Notre objectif est de la revaloriser « à notre manière » … Oui, parce que nous laissons aux seuls lecteurs le droit de juger de la qualité littéraire. C’est ce qui est particulier et unique dans ce projet. L’auteur prend le risque de ne pas être « bon » mais peut s’exprimer.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne route à ce projet
Thumb_default
Après avoir acquis l'ouvrage "la beauté ne se mange pas en salade", voici ma modeste contribution. Bonne chance pour votre projet. Nelly
Thumb_default
Un film d'entreprise pour seulement 1 000 euros, c'est une sacrée jolie contrepartie. En plus, le projet est étonnant, donc je suis heureuse de pouvoir contribuer à tout ça et j'attends avec impatience mon film...