Participez à l'évolution de notre "granja" du bout du monde. Au programme, pleins de bons produits : dulce de lèche, fromage, yaourt... !

Large_img_3731-1425842235

Présentation détaillée du projet

Le projet en quelques mots :

 

Ayant fondé notre ferme, il y a 6 ans déjà, nous avons aujourd’hui besoin de fond pour remettre aux normes la salle de préparation de nos produits fermiers : de la crème, du beurre, du yaourt naturel, du fromage mais surtout du "dulce de leche" (confiture de lait), la spécialité argentine.

Même si nos produits rencontrent un franc succès, sans ces travaux, nous ne pouvons pas distribuer nos créations hors du département et donc pas grandir suffisamment pour être rentable.

Ce projet est donc indispensable si nous voulons survivre et continuer à faire profiter nos clients de ces délices. 

 

A propos de nous : 

 

Nous sommes une petite famille de rouquins composée de Kenza, 5 ans, Lisandro, 3 ans (deux petits sauvages), Silvio dit « Chino », et moi Caroline, française partie à l'aventure à 20 ans. 

Après quelques années à parcourir l’Amérique du sud, j'ai finalement trouvé mon petit coin de paradis au centre de l'Argentine, dans les montagnes pour fonder ma famille et surtout réaliser mon rêve d'avoir une ferme et de faire moi-même mes produits. 

 

Img_1303-1425924188

 

Notre ferme :

 

L’aventure a commencé il y a 6 ans quand nous avons acheté un terrain à l'abandon, dans la région de Cordoba. Tout était à construire ! 

Nous nous sommes donc attelés à la tâche et, même si c’était dur (plus d’un an passé à dormir dans une tente plantée devant le chantier), nous avons finalement réussit à construire nous-même, avec l’aide de quelques voisins, une adorable maison en terre crue pour notre famille à venir. 

 

Img_3712-1425922731

 

Une fois installés et au chaud, c’est le développement de la ferme que nous avons entrepris :

 

Ayant besoin de lait pour fabriquer nos produits, nous avons achetés à crédit 3 vaches laitières : MANchita, PEluca et CAmila, notre marque, MANPECA, était née ! Nous avions aussi besoin d’un espace de travail, une salle d'élaboration avec les équipements de base. Qu’à cela ne tienne, là encore, c’est un local en terre crue que nous avons construit. Quelques semaines plus tard nous étions sur les marchés à vendre nos délicieux fromages traditionnels faits maison :)

 

En bonne française, quand l’aventure à commencée, mon rêve était de fabriquer du fromage car ça me manquait terriblement (le fromage argentin n’est pas comparable aux spécialités françaises...) ! 

On s'est alors lancé dans l'élaboration de notre fromage et on vendait aussi le surplus de lait dans le village d’à côté… Jusqu’à ce qu'une grand mère du voisinage nous suggère de plutôt l'utiliser pour confectionner du "dulce de lèche" et surtout qu'elle nous transmette son savoir-faire. 

 

Quand vous goûterez nos produits vous comprendrez pourquoi on s’est enthousiasmé pour ce nouveau défi !

 

Img_3730-1425923381

 

Puis, petit à petit sont arrivés les 3 chèvres, les petits veaux, les chevaux, les poules et les lapins. On s'est aussi pris au jeu du potager et d'autres produits du terroir tels que de la crème, du beurre, du yaourt naturel ainsi que des rillettes et des conserves de légumes. 

 

Vache_manpeca-1425922834

 

En parallèle, on a commencé il y a un an à accueillir des woofers (volontaires dans les fermes) du monde entier. Ils viennent nous aider, partager avec nous le quotidien de la ferme et nous offrons, en échange, nourriture, logement et bonne humeur :)

Grace à leur aide et à nos efforts, la ferme progresse, grandit et s’organise un peu plus chaque jour.

Et le résultat est là ! Nos produits plaisent beaucoup : du fromage au dulce de lèche, les clients sont satisfaits et reviennent chaque semaine. 

 

Mais pour que le projet soit rentable et puisse continuer, il nous faut vendre plus...

 

Nous avons déjà des demandes pour distribuer nos produits à Buenos Aires ou dans d’autres régions d'Argentine, seulement voilà, impossible de sortir du département sans nous remettre aux normes ! Une fois cette étape passée, nous pourrons être présents dans tout le reste du pays, des marchés locaux aux magasins de produits régionaux.

 

Cette remise aux normes passe par l’application d’une peinture spéciale et par la construction d’un faux plafond dans la salle d’élaboration des produits. Cette transformation est simple à mettre en oeuvre mais a un coût élevé : ces matériaux sont plus élaborés que la terre crue que nous avions l’habitude d’utiliser et donc plus cher. Bien trop cher pour nous et nos maigres revenus.

 

Mais même si nous sommes emballés par le projet et sa rentabilité, pas moyen de se faire octroyer un prêt par une banque. Le fait que nous soyons indépendants et que les recettes de nos ventes restent faibles pour l’instant, n'est pas une garantie suffisante pour l'obtention d'un prêt bancaire. 

 

On a aussi pensé au micro-crédit mais, là encore, nous ne sommes pas éligibles. 

 

Voilà pourquoi on a besoin de vous et d’un petit coup de pouce pour financer ce beau projet ! 

 

Chevre_manpeca-1425923167

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pour pouvoir vendre en dehors du département, les normes exigent, entre autres, que nous fassions les aménagements suivants : 

 

- Recouvrir la salle d'élaboration d'une peinture gastronomique spéciale (800 €) 

 

- Construire un faux plafond pour éviter toute contamination venant du toit (1400 €)

 

Ces coûts correspondent uniquement à l'achat des matières premières nécessaires aux travaux. En effet, comme nous l'avons fait pour notre maison, nous réaliserions nous mêmes les travaux.

 

Le total de votre participation serait donc de 2200 €. 

 

Dans le cas où nous obtiendrions plus que prévu, nous avons beaucoup d'autres projets d'évolution. 

 

1/ Pour 500 € de plus, nous pourrions investir dans une grande casserole à fromage qui nous permettrait de produire plus.

 

2/ Pour 1000 € de plus, nous pourrions investir dans la grande casserole à fromage et une baratte (tonneau à fabriquer le beurre) car actuellement, nous fabriquons notre beurre à la main, en battant une bouteille de crème. 

 

3/ Pour 2000 € de plus, nous nous lançons dans la culture des aliments pour nos animaux afin de perfectionner la qualité de nos produits finaux. 

 

Thumb_img_3722-1425923937
CaroManpeca

J'ai grandi à Paris et à la fin de mes études, je suis partie à la découverte de l'Amérique latine à travers de différents projets associatifs et culturels. Deux ans plus tard, je réalisais que ma place était ici, au pied des montagnes, dans le centre de l'Argentine. Mes rêves d'enfant d'avoir une ferme avec des animaux et du fromage que je ferai... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Il reste une journée pour atteindre le palier suivant !! Vous avez déjà relevé un grand défi ! Bises à tous Annie et Etienne
Thumb_default
Chère cousine Bravo pour ce projet,ça fait rêver ! C'est donc avec grand plaisir que j'y met ma mini pierre ! Bises Louise
Thumb_img_3722-1425923937
no ya està!!!ya los superamos hace rato!!somos famosos aca con nuestro dulce de leche!gracias por su aporte!espero verlos a mi proxima visita a francia.saludos a toda la familia..;hijas y nietos!