Le 30 avril 2017 à La FarM, Neuilly Plaisance, se joueront deux représentations de Nous reviendrons mon Amour, pièce inédite du PALCO Ensemble.

Large_visuel_nousreviendronsmonamour-1491931871-1491931889

Présentation détaillée du projet

« NOUS REVIENDRONS MON AMOUR » naît d’un questionnement autour de la mise en vue des derniers combats dans la ville d’Alep en Syrie. En une nuit plusieurs messages d’adieux apparaissent sur les réseaux sociaux. D’une violence immédiate ces messages créent une distance nouvelle - dans l’appréhension d’événements si grave. Regarder des humains frappés par la mort est possible, pourtant la réaction n’a jamais semblé être si lointaine. Avec ce spectacle, il s’agira de parler, de s’interroger et de montrer que ces événements ne sont pas que des faits isolés, que les informations médiatiques éphémères et autocentrées relayées par les réseaux sociaux ne sont pas des fins en soi, qu’il y a un combat à mener dans lequel la dramaturgie doit avoir sa place.

 

Au-delà d’un message voulu comme politique notre travail s’attache à replacer l’humain au centre du processus de création.

 

« NOUS REVIENDRONS MON AMOUR » met en en scène les derniers jours de la vie d’une femme isolée au cœur d’un conflit armé. Quelques objets courants occupent l’espace de jeu. Un fauteuil, une lampe et une table que l’on peut abandonner sans peine en cas de fuite. Une tablette numérique est posée sur la table. La femme qui habite les lieux l’utilise pour communiquer avec son fils parti en France. Sur Skype sa voix ne vacille pas, son sourire raconte l’évolution de son quotidien. Pourtant, dans les angles morts, ce corps usé, marqué par les années de guerre, raconte son épuisement et laisse deviner une fin proche tenue éloignée de l’écran. A travers cette petite fenêtre son enfermement disparaît le temps d’une image.  Dans l'intimité directe de cette femme, Masha, être à la présence fantomatique, sert d'appui, de témoin et de gardienne alors que dehors le monde rétrécit. Malgré tout, lorsque les moyens de communication disparaîtront, la vie en fera de même.

 

Avec ce projet, le PALCO Ensemble initie une démarche d’émancipation de l’espace théâtral par la création de travaux d’expérimentation en milieu urbain. Porté par des problématiques sociétales et humaines au-delà d’un message voulu comme politique, notre travail s’attache à replacer l’humain au centre du processus de création. Nous vous invitons à participer par votre présence le dimanche 30 avril 2017 ou financièrement à la création et à la représentation de « NOUS REVIENDRONS MON AMOUR ».

 

Plusieurs événements seront programmés ce même dimanche de 15h à 23h autour des deux représentations de « NOUS REVIENDRONS MON AMOUR» : une discussion sur la question de l'archivage du présent modéré par Sacha Guedj-Cohen et Thomas Vescovi, une exposition photographique sur l'Ukraine par Raphael Yaghobzadeh, une projection de films documentaires, un apéro-phare, des concerts et un mapping video « Zones d’effondrements » par Alain Félix.

 

Reprenant l’enjeu d’une mise à distance voyeuriste, la deuxième représentation de « NOUS REVIENDRONS MON AMOUR » sera diffusée en direct sur les réseaux sociaux via Facebook.

 

Dimanche 30 avril 2017 :

 

• 14h45 : Ouverture des portes

Exposition photographique : Regards sur l’Ukraine par Raphael Yaghobzadeh

Projections de films documentaires

 

• 15h30 – 16h30 : 1ère représentation

« NOUS REVIENDRONS MON AMOUR »

 

• 16h45 – 17h45

Forum « Archiver le présent » modéré par Sacha Guedj-Cohen et Thomas Vescovi

 

• 18h15 – 19h15 : 2ème représentation

« NOUS REVIENDRONS MON AMOUR »

Représentation retransmise en direct sur Facebook

 

• 19h30 : Apéro-phare

 

• 20h 00 – 23h00 : Concerts

 

• 22h 00 : Mapping video

« Zones d’effondrements » par Alain Félix. Création pour l’événement.

 

 

L'EQUIPE DU PALCO

 

FLORIAN MICHELI, Direction artistique, co-fondateur du PALCO Ensemble

 

_mg_4431-1491994341

 

Né en 1990, à Bastia il quitte la Corse pour un voyage de deux ans à l’étranger, au retour duquel il s’inscrit en licence Arts du spectacle à l’université de Lorraine. Dès la deuxième année de licence, il propose une mise en scène de la pièce 4.48 psychose, monologue poétique écrit par Sarah Kane. Déjà dans ce premier travail les enjeux corporels tiennent une place prépondérante. L’année suivante il crée une version de la pièce Sur la grand route d’Anton Tchekhov. En 2013, il écrit Quelque chose comme un souvenir, représenté la même année à l’Espace Bernard Marie Koltès à Metz. Apres un passage à Lille, où il se recentre autour de la recherche dramaturgique il gagne la capitale pour suivre les enseignements du Master d’études théâtrales à l’université Paris 8. Par ce biais il rencontre  Marilena Netzker, metteure en scène et dramaturge qui lui propose une adaptation théâtrale du film Holy Motors de Léos Carax. Ses recherches se concentrent autour de l’étude des écritures théâtrales et abordent leurs enjeux de la formation des comédien.ne.s. De cet engagement est né, l’année suivante, le PALCO Ensemble

 

ADRIAN MAZZOLA, Comédien, co-fondateur du PALCO Ensemble

 

_mg_4233-1491994362

 

A dix-huit ans Adrian quitte Villerupt, sa ville natale pour emménager à Metz ou il prépare une licence Arts du spectacle. C’est à cette époque qu’il fonde au côté d’Ivane Weiten et Johan Warzee la compagnie Harvest’mendro avec laquelle il interprète la pièce Fragment Liquide de Diego Arambuena. Acteur inventif, motivé par les techniques de l’Actor Studio, plusieurs metteurs en scène lui proposent des collaborations. On le verra dans Histoire de chairs de Xavier Duringer au côté de Florian Micheli, ou encore dans Le fils, libre adaptation de Jon fosse par la compagnie Teatron. Sorti diplômé il poursuit son parcours en Angleterre dont il en découvre le répertoire national. De retour en France, il enchaîne les tournages. Très vite, on le voit sur les écrans aux côtés d’Arnaud Beckman dans le moyen métrage Incompatibles de Paolo Petrini. Plus récemment vu dans Nos vieilles Histoires de Charly Marin-Goney avec qui il co-écrit certaines scènes. Homme de la première heure du PALCO Ensemble, son apport technique et sa vision spontanée des dispositifs de jeux font de lui un membre essentiel du collectif.

 

LAURE DEYNA, Dramaturge, co-fondatrice du PALCO

 

_mg_4380-1491994374

 

Laure découvre très tard le théâtre. Lors de son Master Lettres, arts et pensée contemporaine à Paris 7, elle effectue un voyage d’études à Bologne à l’Almat Mater Studorium. A son retour elle est acceptée en master professionnel de traduction Italien-Français à l’université Paris VIII. Suivie par Céline Frigau-Manning, c’est elle qui l’incite à rejoindre le collectif de traduction théâtrale qui traduit cette année-là la pièce Duetto de l’auteur italien Antonio Moresco. Épiphanie ou bonne influence, la conversion se produit en mai 2015 où le metteur en scène Paolo Taccardo l’invite à participer au spectacle Prova di traduzione joué notamment au théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis. Si son parcours théâtral est assez frais, elle dispose d’atouts indispensables au PALCO qu’elle rejoint dès le mois de juillet. Forte de dix-sept ans d'une pratique assidue de danse classique, Laure se pose en technicienne incontestée pour le groupe. Grâce à son apport, une dimension transdisciplinaire émerge dans la sphère collective.

 

JOHAN WARZEE, Administrateur, co-fondateur du PALCO Ensemble

 

_mg_4192-1491994409

 

Titulaire d’une licence en conception de projet culturel, Johan est notre homme de bon sens. En tant qu’administrateur de la compagnie il est un personnage essentiel dans le circuit d’élaboration des spectacles. Sa tâche, parfois difficile demande une grande rigueur et un solide sens de l'organisation. Rien de ce que présente le PALCO ne lui échappe.

Passé par diverses organisations, telles que la compagnie Harvest’Mendro aux côtés d’Adrian Mazzola ou la structure APTMVidéo avec Guillaume Klein, Johan dispose d’une palette de compétences administratives immense, allant de la création des budgets à la diffusion des œuvres. Ses connaissances sont un véritable appui pour l’Ensemble.

En parallèle, il poursuit ses travaux personnels d’écriture dramatique, et quand il le peut, il retrouve le chemin des planches comme comédien. Il aura d’ailleurs un rôle dans la prochaine création du PALCO intitulée Un traître.

 

NIN-GAL FIDON Comédienne

 

_mg_4331-1491994393

 

Nin-Gal est étudiante en master 1 d’études théâtrales à l’université Paris VIII.

Son travail de recherche l’emmène vers des questionnement sur l’utilisation du corps et la préparation au jeu d’acteur. Sur le terrain, ses connaissances théoriques se complètent largement par son désir de scène. Aussi à l’aise en tant que comédienne que comme danseuse, elle a su développer une palette expressive personnelle qu’elle ne cesse questionner et faire évoluer.

On a pu la voir danser récemment dans le spectacle Souffle rit/Souffle, danse né de la rencontre entre Salia Sanou et Laurent Blondiau mais aussi comme assistante metteuse en scène pour Des Aveugles, mise en scène de Clyde Chabot avec La communauté Inavouable.

Membre des plus récent du PALCO, elle y fait son entrée en participant à Nous reviendrons mon amour. Forte d’une expérience de la scène, sa capacité a s’accaparer le matériau dramatique pour en restituer une forme intime en font un atout pour le spectacle et plus largement pour L’ensemble 

 

ANA SQUILACCE Comédienne

 

D'origine Argentine, Ana vit à Paris ou elle suit une licence d’Etudes théâtrales à l’université Paris VIII. Son dynamisme et sa volonté de découverte lui ont fait traverser la ville à la découverte des nombreux lieux et acteurs culturels. Son implication dans divers projets des Arts de la scène, dont La double inconstance de Marivaux et La flûte enchantée par la compagnie Planches à musique ont su faire grandir son expérience du plateau.

Déjà en Argentine, Ana participe à une série de projets artistiques dont l’enjeu central était de questionner l’engagement du spectateur dans le processus théâtral. Au coté de ces collectifs, elle développe un regard, une connaissance approfondie des structures participatives et apprend à jouer sur la frontière séparant jeu et naturel.

Arrivée aux cotés de Nin-Gal dans l’Ensemble, Ana en est devenu un membre essentiel à la construction du spectacle Nous reviendrons mon Amour, apportant son talent et son énergie au service du binôme. En plus de ce spectacle, elle participe à l’élaboration d’Un traître prochain projet du PALCO, encore en construction.

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira :

 

250 euros: Location d'une partie du matériel vidéo (vidéo projecteurs, caméra main, set éclairage) et son (enceintes pour diffusion, location console son)

 

150 euros:  Achat et entretien des costumes et accessoires:

   2 costumes femmes et 2 costumes hommes

 

- 80 Euros: Communication: Impression des programmes et des affiches. 

 

120 euros: Défraiements des intervenants APTMVidéo (x 2 )

   Prise en charge Intervenants conférence x 2

   

Budget_nousreviendronsmonamour-1491930288

 

Les Fonds seront collectés par Florian Micheli, au nom du PALCO Ensemble.

Vos donations seront intégralement utilisées pour élaborer cette création.

 

Avec ce spectacle nous entamons une recherche qui questionne l'outil numérique:  médium, source d'information, d'échanges. Mais l’outil 2.0 est-il réellement un allié dans l'évolution humaine? 

 

Ce projet a grandi au contact de vous tous, et si la campagne dépasse le budget demandé voici la suite: 

 

Avec 150 Euros supplémentaires :

On s'ouvre l'option de créer un spectacle dans deux lieux simultanés, montrant les deux points de vue que la pièce comporte selon que l'on se place du coté de l'émetteur ou du coté du récepteur. 

 

Avec 250 euros supplémentaires :

On active notre plan pour que le spectacle devienne une entité mobile. Avec la construction d'une scénographie simple, la zone de jeu deviendra un espace central dans laquelle évoluera la comédienne. Le spectateur ne pourra en voir que la retransmission en direct via un écran.

L'espace extérieur, visera à placer le spectateur devant un dispositif rendant toute action vers l’intérieur impossible. Avec cette forme nous irons encore plus loin dans la question de la mise en regard d’événements incontrôlables et de l'ambiguïté permanente entre réalité des faits et des discours. 

 

Pour 500 euros de plus :

Nous commanderons une oeuvre filmique à un créateur vidéaste. Deux raisons à cela : 

La première est que nous défendons fermement le partage des compétences et encourageons le théâtre pluridisciplinaire. Un ensemble est un tout d'hommes et de femmes capables d'allier leurs réflexion et capacité en vue de la création. 

Dans un second temps, le traitement formel de l'image, la restitution du conflit entre intérieur dévasté et le regard extérieur tel qu'envisagé demande une réflexion sur la capacité qu'a l'image de se transformer, devenir ''faussement'' un être organique. Avec ce traitement filmique, l'objectif est de mettre à nu les schéma de discours et leur déconnexion du réel.

 

 

 

Thumb_palco_ensemble_logo2-1491226848
Palco.ensemble

Le PALCO Ensemble est né en 2015 sous l'impulsion du metteur en scène Florian Micheli, du comédien Adrian Mazzola et de l'administrateur Johan Warzée, pour la création d'une pièce intitulée "Exil[s]" traitant de la migration humaine. Le projet a su rassembler autour de lui des comédiens, des techniciens, des artistes et chercheurs.Le PALCO Ensemble a... Voir la suite