Nous sommes presque au bout! Pour finir la post-production de notre premier long-métrage, nous avons besoin de vous.

Large_document-1448901018-1448901047

Présentation détaillée du projet

Tumblr_napqg3w5fw1tgzhq0o2_1280-1447415302

 

Synopsis :

 

Une bande d'amis partent en voyage à vélo pour faire des "rêves lucides partagés" en pleine nature. Le concept consiste à rêver consciemment à plusieurs pendant son sommeil. Alors qu'ils rêvent, Don Quichotte s'invite dans leur imaginaire.

 

Un peu de contexte ...

 

Il y a un an et trois mois déjà, nous partions à bord de véhicules surchargés de bagages, remorques et tendeurs bien attachés pour parcourir 3000 kilomètres à travers la France.

Nous avons pu accomplir cette aventure incroyable et réussir le tournage de ce road movie en grande partie grâce à l'aide précieuse des quelques 90 internautes qui nous ont aidés à joindre les deux bouts pour remplir les réservoirs d'essence et permettre au film de se réaliser.

 

Capture_d_e_cran_2015-12-08_a__22.30.39-1449658207

 

L’idée de “Nous sommes Jeunes et Nos Jours sont Longs” est née de la façon dont nous avons réalisé nos deux premiers courts métrages : avec peu de moyens mais l’assurance que nous pouvions raconter de belles histoires.

Notre façon de travailler sur nos deux premiers films n’est pas traditionnelle. Nous commençons par écrire un synopsis de quelques lignes. Lorsque nous tenons l’histoire que nous voulons raconter, nous démarrons le tournage sur traitement ce qui nous permet de bien différencier les axes de dramaturgie du film.

 

Nous nous attachons à filmer l’énergie du moment, et à travailler les scènes “en jeu” avec les acteurs.

Nous pensons que cette méthode est créatrice de moments de cinéma inattendus. 

Cette méthode demande une grande force de proposition de chacun. En travaillant ainsi, nous ne voyons pas l’acteur comme un simple interprète. Ce dernier met son intelligence au service de l’écriture, de son personnage et des dialogues, il influence profondément le récit.

 

 

Img_2264-1449580098

(C) Victoire du Bois - série argentique

 

 

Nous avons choisi ce thème pour parler d’une jeunesse déconnectée volontairement du réel. Aujourd’hui le rêve est partout et si chacun veut, il peut être le héros de son propre monde. Il se crée ainsi un monde immaginaire par le biais des réseaux sociaux, des jeux vidéos, de plus en plus criants de vérités, bref, il s’échappe, fuit la confrontation et la réalité.

 

Nous ne voulions cependant pas faire de ce film un film de société en citant frontalement ces exemples technologiques. Notre désir étant d’en faire une réflexion sur la force de l’imaginaire et sur ce qu’il peut nous amener à faire et à fuir tout en préservant pour le film le caractère le plus intemporel possible.

Nous souhaiterions que le spectateur se demande vraiment où est le vrai et le faux, et que petit à petit il s’y perde, lui aussi, comme on se perd dans un songe.

 

Nous voulons ainsi alimenter la réflexion de chacun sur ses propres fantasmes, et sur la réalité de son quotidien. De quoi rêve t’on d’être ? Qui sommes nous vraiment ? Que nous reste t-il quand les rêves disparaissent ?

 

 

Img_2273-1449580145

(C) Victoire du Bois - série argentique

 

 

La forme du rêve est particulièrement intéressante du coté de la mise en scène, de la variété des décors et du travail technique. En effet dans un rêve, tout est possible. Les personnages peuvent apparaître et disparaître, changer de lieu d’un claquement de doigts, plonger d’un moment d’extase à un cauchemar sordide. Pour renforcer toutes les pistes que nous avons exploré et pour rendre encore plus concrets les mondes imaginaires que les personnages traversent nous avons le désir et le besoin primordial de faire un long travail sonore.  L’atmosphère ne sera pas la même tout au long du film et les différents espaces de réalités pourront pleinement exister grâce à la compositions des ambiances.

 

Léa Forest et Cosme Castro.

 

 

Capture_d_e_cran_2015-12-08_a__22.35.55-1449658233

 

 

À quoi servira la collecte ?

Aujourd'hui ...

 

L'année 2015 et le montage du film ont été longs et passionnants. Nous avons réussi à finaliser le montage image grâce au travail méticuleux et au talent de notre monteur et du soutien de la région Aquitaine et du Département du Lot-et-Garonne.

 

Il nous reste cependant bien des choses à faire et notre économie ne le permet pas encore. 

Comme certains le savent, la post production d'un film représente souvent 3 fois le temps et l'énergie du tournage. De nouveaux techniciens entrent en jeu pour rendre le film visible sur le grand écran. 

 

Il faudra dans un premier temps travailler sur quelques effets spéciaux essentiels à la compréhension du filmétalonner les images (dans un jargon plus compréhensible : régler et sublimer les couleurs, les contrastes, la lumière du film) et bien sur monter et mixer le son pour que l'histoire puisse résonner autant dans vos oreilles que dans vos yeux.

 

Une salle d'étalonnage pour la beauté des images : 1000 €

Un studio de montage son : 1300 €

Un auditorium pour le mixage : 700€

 

Si la générosité des internautes nous permet d'aller au-delà des 3000€, sachez que l'argent récolté nous permettra de sous-titrer le film en anglais pour s'ouvrir aux marchés internationaux mais également de préparer notre plan marketing avec la création d'une bande-annonce du film, d'une affiche et d'organiser des projections dans plusieurs régions françaises ou nous avons pu tourner (Haute-Normandie, Centre, Aquitaine, Lozère, Var.)

 

 

Thumb_photo_punchline-1446553091
PUNCHLINECINEMA

Après leur rencontre en 2006 pendant leurs études de cinéma et d'audiovisuel, Lucas Tothe et Sylvain Lagrillère explorent chacun de leur côté les domaines de la production, de la distribution et des ventes internationales. Ils se retrouvent six années plus tard pour dessiner une histoire commune et mettre à profit leur complémentarité : Punchline Cinema... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Très long ils le resteront
Thumb_tournage_goliath__octobre_2015-1453909079
Bravo pour ce beau projet, et surtout "faite péter la cagnotte !!!" ;)
Thumb_default
:)