Soutenez la création du PRÉSENT, dernier volet du triptyque NOYADE INTERDITE, théâtre dansé de cuisine verticale qui explose les interdits

Large_miroir

Présentation détaillée du projet

Img_7098

 

Soufler_300dpi

 

Naissance du projet:

 

Frise_3

 

Après le création de «Noyade Interdite (ou l’Avenir est dans les œufs)», pièce de danse, théâtre et pâtisserie de 25 min, la Compagnie EAU ID A a décidé de faire de cette pièce-dessert l'acte I d’un triptyque qui décline le temps en un menu :

 

→  Dessert/Plat/Entrée/ en écho au Avenir/Présent/Passé

 

Le fil se temps et recoud un repas autour de l’œuf qui lie, danse et-crie.

 

Le désir de creuser la thématique du temps en poursuivant une recherche culinaire, nous a poussé à allier la préparation de l'entrée à la notion du passé: le troisième acte du projet voit le jour, «Noyade Interdite (ou le Passé est dans les œufs)».

Il ne manque que le plat. Aujourd'hui, afin de passer à table, c'est au Présent  que nous nous attaquons afin de mettre en œuvre le deuxième volet du triptyque:

«Noyade Interdite, ou le Présent est das les œufs» _________________________________________________

 

Note sur le triptyque:

 

Noyade Interdite (ou le l'Avenir, le Présent et le Passé) sont dans les œufs

 

→ Pièce en trois actes de théâtre dansé pour cuisine verticale  ←

 

 Acte I → l'Avenir → le Dessert → 25min.                                                   

 Acte II → le Présent → le Plat → 22min.                                                   

 Acte III → le Passé → l'Entrée → 45 min.

 

                                                 P1020894

 

Noyade de Interdite est un duo de théâtre dansé de cuisine verticale. Ce triptyque met en scène deux femmes qui se préparent   et préparent à manger. Dans le fourré de leurs gestes quotidiens, elles débordent et sont sans cesse à deux doigts de se noyer dans le trop plein.

Elles se l’interdisent formellement et cherchent de nouveaux rythmes pour nager sereinement.

Elles jouent à décontextualiser l’habituel, à mixer les codes, les cadres du langage, des objets, des corps. Elles explosent les interdits et finissent par remanier sens et directions.

Elles se meuvent avec agilité dessinant une vie de calme en chavirement...

 

Thématiques abordées:

Le triptyque Noyade Interdite développe une nouvelle écriture chorégraphique et dramaturgique. Il se bâtit de trois moments à partager, trois temps qui s’alimentent en un seul et unique mouvement circulatoire. Il met en scène la faim de savoir à travers les thématiques suivantes:

 

1- Le Temps

2- L'Alimentation originelle comme source première d’énergie, de mouvement, de pensée.

3- La Confrontation Corps-Mots

4- La Dualité

5- Une Poétique de l’Absurde

 

→ N.B:

L’œuf: Un liant. Un arrêt. Un départ. Un retour. Un cycle. Une suite.

L’Eau: Il suit le cours de l’eau (matrice s’écoulant de temps en temps), aspire à l’océan d’où nous venons et qui nous compose. → Il remanie sens et directions. Il inter-pelle, il pioche, il creuse et déverse des pièces de vie, des pièces de scènes: un spectacle intime et de proximité qui veut prendre le temps...

 

Ce projet réinvente un espace pour passer à table et bâtit de nouveaux appétits.

 

 

Bribes de note d'idées d'intentions et d'attentions pour le Présent

→ Duo de théâtre dansé pour cuisine verticale ←

Le Présent est le troisième volet du triptyque, s'y prépare le plat

→ Boulettes viande-légumes / Riz

 Eau_ds_de_l_eau_300dpi

24 minutes où se cherche, la matière corps hantée de théâtre sur fond de mot.

 

Pièce pour deux femmes qui dansent et jouent des rôles, un plat à préparer, un temps à trouver.

 

Spectacle interactif qui fait appel au présent, elles commencent dès maintenant : elles font l'appel, le public répond présent. Quand tout le monde est là, le présent peut prendre place.

 

Le temps de le nommer, il n'est déjà plus... ou plutôt, il est déjà à nouveau.

 

Saisir ce moment qui ne passe pas mais qui revient sans cesse.

Saisir ce moment qui ne passe pas mais qui revient sans cesse.

Saisir ce moment qui ne passe pas mais qui revient sans cesse.

Saisir ce moment qui ne passe pas mais qui revient sans cesse.

Saisir ce moment qui ne passe pas mais qui revient sans cesse.

Saisir ce moment qui ne passe pas mais qui revient sans cesse.

 

Il renaît à chaque instant. Il s'emprumpte de passé et dérive sur l'avenir...

 

Toujours à la recherche du corps juste, elles gesticulent ce temps qui se tache de souvenirs et teinte les projections.

 

→ Il est central et comme toute chose importante, il fait peur...

 

En reflet à ce temps furtif - qu 'on craint voir nous échapper - la pièce sera courte.

 

Le pari : l'espace d'un simple moment, réussir à Être

(je suis, tu es, il/elle est, nous sommes, vous êtes, ils/elles sont)

là, tout naturellement.

 

Exister en ce moment

Se dérouler actuellement

Énoncer le moment actuel

 

Respirer le temps qui est, les interprètes et le présent prennent corps à chaque souffle et vivent chaque aspiration d'air, elles aspirent à l'eau ; la voilà qui frémit, elle y jette le riz.

 

C'est en cuisinant le plat qu'elles nous parlent de ce temps et qu'elles tentent d'y être pleinement, d'entrer à l'intérieur de ce qu'elles ressentent comme omniprésent et fuyant...

 

Mais, quant il ne sonne plus l'heure, il se transforme en joie, pourtant elles comptent les grains de riz, les chiffres les fond pleurer, fondre en larme sur ce temps si difficile à vivre, ah... elles oublient de penser à lui, les voilà qui riz.

 

Une chose est surE, elles ne cuisineront pas un instantané, mais prendronT le temps de faire des boulettes, car l'erreur est humaine et l'humain décide de son temps, il résonne.

 

Encore elles se décalent pour trouver la place juste. Elles râpent, ratent, hachent le temps, découpent les minutes, bout de joie, égouttent les émotions, mixent les énergies, vous roulent dans la farine, mettent les pieds dans le plat rebondissent sur les mots, goûtent encore et encore l'erreur et font fondre le leurre : il est quelle heure ?

Il est ...

 

Cette pièce est un cadeau , un présent offert sur un plateau.

 

Poème sur le Présent

 

P1020973 

 On naît.

 On n’est où ?

 On vient d’où ?

 On va où ?

 Le passé et l’avenir empruntent le présent.

 Le réel immédiat.

 Le plat ventre et Le plat dos.

 L’instant corps parfait.

 L’instant de sa chute.

 Les mots sous son cri.

 IL se ressaisit.

 Sa tenue.

 Il se vêt, se nourrit, se meut de lui-même.

 Il aime les œufs, le bleu : heu...

 Le temps d’hésiter : il n’est plus.

 Un arrêt sur image, l’immolé, l’immortel.

 Il passe instinctivement de lui à lui.

 Il est mouvement nostalgique ou en avance.

 Mémoires cellulaires gravées et esprit :

 il est  une lettre qu’on écrirait à l’infini.

 

Il est, il est, il est Là.

 

LES VOLETS DÉJÀ RÉALISÉS...

 

NOTE SUR L'AVENIR - 25 min et demi.

Le dessert : Tarte au chocolat

 

 

Deux femmes se préparent et, «dans le fourré de leurs gestes familiers», divaguent... Là où tout va de plus en plus vite elles appellent le silence. Elles inondent le temps:

25 min. et demi où les corps cuisinent,

25 min. et demi pour saisir les mouvements quotidiens et les décaler,

25 min. et demi pour inventer une nouvelle façon de partager un spectacle et de passer à table.

 

25 min. et demi 25 min. et demi 25 min. et demi 25 min. et demi 25 min. et demi 25 min. et demi

 

    Recto_avenir

 

Plus d'infos:

→ le dossier du premier volet de ce triptyque : Noyade Interdite (ou l'Avenir est dans les oeufs)

→ notre blog: http: www.eau-id-a.fr, rubrique "Actuellement"

 

 

NOTE SUR LE PASSÉ - 45 min

L’Entrée : Salade verte-maïs/œufs brouillés au romarin

 

  Fanny_pomme_o

 

A l'Aube l'espace était liquide.

Au seuil. A l'origine.

Re-Venir au monde...

Depuis les fonds, l'homme fixe des yeux la surface des eaux...

Entrez !

Neufs scènes vous parlent la bouche pleine, du souvenir qui prend son propre corps,

qui se transforme, qui s’échappe.

.................. . Hésite à rester à sa place

et s'estompe de source sûre.

Le passé dépasse.

Il fuit. Recherche son reflet- un arrêt sur image,

se colle à la peau devenant poésie.

Il nous bâtit, se répète :

une boucle spiralée car toujours on naît et on aime à se rappeler, à fantasmer, à recommencer,

à continuer.

 

Ici donc, en miroir, en écho, en cycle : le neuf, et le vieux.

 

Plus d'infos:

→ le dossier du troisième volet de ce triptyque : Noyade Interdite (ou le Passé est dans les œufs)

→ notre blog: http: www.eau-id-a.fr, rubrique "Actuellement"  

 

 

L’équipe:

 

Frise_2

 

Coécriture, co.mise.en.scène : Karine Laleu et Fanny Travaglino

Avec : Karine Laleu et Fanny Travaglino

Bande sonore : Adrien Mallamaire

Lumière : Karl Big

Conception graphique : Jessica C. Garreau

Chargée de diffusion : Julia Chierichetti

Coproduit par le Théâtre de la Girandole (Montreuil)

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre soutien servira à financer les costumes, le décor, les frais de communication, la réalisation d’une bande d’annonce du Présent et sa captation.

 

Costumes et accessoires: 500 euros

Décor: 1000 euros

Frais de communication (flyers, affiches et cartes postales): 300 euros

Bande d'annonce et captation (réalisation et montage): 500 euros

Bande sonore: 300 euros

Participation aux honoraires de la chargée de diffusion: 450 euros

Participation aux honoraires du technicien: 450 euros

Thumb_logo
Cie EAU ID A

KARINE LALEU Diplômée de l’Ecole Nationale du Val Maubuée. Elle exerce une recherche approfondie de différentes cultures théâtrales corporelles en travaillant le clown ainsi que les jeux burlesque et masqué puis en s’initiant au Nô et au Kyôgen (théâtre traditionnel japonais). Elle a également pratiqué le piano, la danse sportive et poursuit un... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Sylvère is gold !
Thumb_default
J'espère que ça va marcher !!! gros bisous
Thumb_default
bonne chance pour ce projet , en espérant le voir à la rentrée prochaine ! bises , martine