Un projet documentaire montrant la difficulté du mode de vie rural dans une région de Madagsacar ( Bongolava).

Large_ny-be-no-avy1

Présentation détaillée du projet

« Ny be No avy » « La prospérité viendra..Prosperity will come »

 

Le projet se base sur l’histoire de la vie quotidienne des gens de milieu rural vivant à Madagascar (Miandrarivo Bongolava) loin des stéréotypes des côtes et plages paradisiaques et de l’effervescence de la capitale ! Il existe à Madagascar quelques régions mal connues du monde entier ! Des régions  plus ou moins délaissées par l’Etat malgache dont l’accès reste improbable dû au mauvais état des routes à majeure partie sous forme de piste, certains endroits sont mêmes encore restés enclavés.

 

★Prosperity will come ..  Is a documentary project based on the story of the daily lives of people living in rural of Madagascar (Miandrarivo Bongolava) There are some regions poorly known of the world in Madagascar ! Neglected by the Malagasy State where the access remains unlikely due to the poor condition of roads...Where we can see schools that lack of infrastructure and lack of supervisor, are given two different levels in the same classroom...★

 

 

Ny-be-no-avy1

 

 

Des écoles qui faute d’infrastructure et du manque d’encadreur, se voient attribuer deux niveaux différents dans la même salle de classe. Des écoles de classes secondaires situées loin des villages, d’une distance moyenne de 8km, à parcourir pieds nus quotidiennement à travers des sentiers non battus.

 

Des adolescents  ne connaissant   que la vie campagnarde et dont le destin ne semble proposer rien d’autre que les métiers de berger, de riziculteur ou encore d’agriculteur.

 

Des personnes âgées, fatiguées set fripés pour lesquelles prime retraite n’existe pas mais souhaitant toujours le meilleurs pour leurs progénitures.

 

Bref une vie plus ardue, pour beaucoup d’entre nous, qui  pourtant semble convenir à ces gens…une vie beaucoup plus laborieuse qui pourtant pour eux n’est  qu’une simple routine quotidienne, et chose étrange ceci n’en détache pas moins le sourire de leurs lèvres.

 

Ces gens s’adaptent tant bien que mal sur les variations de saisons à Madagascar, à la fois humide mais également sèche.

 

Hormis la pauvreté, la maladie, leur vie ne représente pas nécessairement un calvaire ni fatalité  en soi, car vu dans un second œil, on peut même la considérer comme de la chance.  Beauté des paysages, de la végétation dense et riche,  pollution inexistante, pas de dépendance maladive des dernières technologies,  de la nourriture certes moindre en quantité mais toujours bio.

 

Le But de ce projet  est de montrer qu’à l’heure où  la course incessante aux nouvelles technologies atteint des propensions exponentielles, où le confort de vie d’une manière matérialiste est devenu un objectif de vie en soi, et que la recherche de réussite sociale et le succès dans le travail sont devenus même le moteur de fonctionnement pour beaucoup, il existe pourtant ailleurs dans le monde un tout autre mode de vie pour des gens.  Des gens pour qui parfois la technologie la plus avancée est restée la petite radio qui fonctionne à la pile, où  le plus chanceux a juste un téléphone portable des plus anciens modèles et ne capte de réseau qu’à des kilomètres de chez lui…

 

Ny-be-no-avy2

 

 

À quoi servira la collecte ?

Une partie du projet a été tourné au moment même des repérages durant le mois de Mars! Ceci a été fait exprès car c’était la période de mousson qui en temps normal prend fin le mois d’Avril et que la deuxième partie traitera de la vie de ces gens après la moisson! Un aller retour à Madagascar est donc nécessaire et voir obliger  pour boucler le film. Jusqu’à maintenant nous n’avions pas encore reçue de financement. Le premier tournage était à nos frais, et cela a été très difficile car nous avions largement manqué de certains équipements faute d’argent. Pour ce deuxième nous nous permettrons plus de refaire la même erreur. De ce fait nous espérons obtenir pour boucler et finaliser ce documentaire d’un montant de : 4800 euros basé sur :

 

Voyage aller retour pour 2personnes Madagascar : 1600 euros

Frais matériel et équipement : 1000 euros

Frais Post-Production : montage+ Etalonnage + Traduction = 2000 euros

Droit d’auteur musique : 200 euros

La sortie du Film est prevue Fin septembre 2014 

Nous tenons à vous remercier de tout Coeur pour votre soutien nous vous invitons à nous rejoindre sur notre page facebook https://www.facebook.com/NybenoAvy?fref=ts pour pouvoir suivre toute mise à jour sur le projet .

 

★A part of the project was filmed at the same time the trails during the month of March! This was done on purpose because it was the monsoon season, which normally ends the month of April and the second part will deal with the lives of people after the harvest! A second trip to Madagascar is therefore necessary to complete the film. Until now we had not yet received funding. The first shoot was at our expense, and it was very difficult because we had largely failed for lack of money some equipment. For the second we allow more than make the same mistake. Thereby hopefully get to complete and finalize this documentary in the amount of 4800 euros based on:

Trip to Madagascar 2personnes: 1600 euros  Materials and Equipment: 1000 euros  Fees Post-Production: Assembly + Calibration + Translation = 2000 euros 

Music Copyright Law: 200 euros★

 

 

 

Thumb_avatar
Ti-Sary

Réalisation : Malala D Ramahatafandry (Madagascar , 1984) Après avoir passé mes 25 années de vie à Madagascar j’ai eu la chance de poursuivre mes études de Cinéma en France. Pendant ces 5 années d’études ! J’ai eu la possibilité de rencontrer des gens fabuleux, talentueux et inspirant ! Dont je tiens à remercier particulièrement. «Ny be no avy »est... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon Projet !!