Un documentaire sur une première mondiale : Objectif Amazone la descente de l'Amazone de la source à l'embouchure à pied et en radeau

Large_autocollants_logo_oa

The project

Du 05 octobre 2011 au 21 mars 2012 Paul-Henri et Charles-Antoine ont réalisé une expédition inédite : descendre les 7 000 km du fleuve Amazone … à pied avec deux lamas sur 1 000 km puis 6 000 km en radeau !

 

Propulsés par la seule force de leurs bras, ils ont apprivoisé les courants du fleuve tout en évitant ses pièges : moustiques, faune exotique, policiers ripoux … et pirates !  Une "dérive" ponctuée de rencontres étonnantes et émouvantes : Adam, le "gardien" de la source, .....  le rêveur ingénieux d'Hippilandia, .... le piroguier sans peur, 

 

Dscn2445

 

Sur leur radeau à Obidos (Brésil)

 

Qui?

 

2 amis : Paul-Henri Vanthournout (27 ans) et Charles-Antoine Herbaux (21 ans) alias Pablo et Carlos

 

Quoi ?

 

Une première mondiale : la descente de l’Amazone, le plus grand fleuve du monde de la source à l’embouchure en radeau (7 000 Km). A travers 3 pays : le Pérou, la Colombie et le Brésil.

 

Après quinze ans de recherches et d’explorations, la source de l’Amazone a été enfin localisée avec précision le 11 septembre 2011 par une équipe scientifique internationale (voir article de presse issue de «la Repùblica » en date du 07 septembre 2011 ci-après). Paul-Henri et Charles-Antoine sont donc les premiers à avoir descendu l'Amazone depuis sa source jusqu'à son embouchure (Macapa).

 

Larepublica

 

Quand ?

 

Du 04 octobre 2011 au 20 mars 2012

 

Comment ?

 

Plus de 7 000 km parcourus : 1 000 km à pied avec deux lamas entre 2 500 m et 5 179 m d’altitude du Nevado Quehuisha (la source) à Pichari (Andes péruviennes, premier endroit navigable) et 6 000 km en radeau de Pichari à Macapa (embouchure du fleuve au Brésil).

 

Ils sont partis depuis la source, située dans la région d'Arequipa sur un sommet de 5 179 m d’altitude : le Nevado Quehuisha.  La clef du voyage fut la légèreté. Ils sont partis avec le strict minimum, un sac sur le dos pour la première partie du voyage à pied. Le reste de l’équipement les attendait à Pichari (sur le rio Apurimac) où ils ont construit le radeau selon les coutumes ancestrales... Ils sont partis sans guide et se sont orientés à l’aide de quelques cartes, d’une boussole et du soleil pour les guider... 

 

Source-de-lamazone1

 

Source de l'Amazone au Nevado Quehuisha (Pérou)

 

Pourquoi ? 

 

Au delà du défi sportif (1 000 km à pied et 6 000 km en radeau sur le fleuve le plus puissant de la planète), l'objectif de cette expédition était de partir à la rencontre des populations de l'Amazone, dont la culture est en proie aux changements, tiraillée entre coutumes ancestrales et modernité.

 

 

 

 

L'Amazone en chiffresa :

 

Longueur : 7 000 km (plus grand fleuve du monde)

18 %  du volume total d'eau douce déversée dans les océans du monde

Source : 5 179 m sur  le Nevado Quehuisha (approximativement à 160 km à l'ouest du lac Titicaca et à plus ou moins 650 km au sud-est de Lima)

2,5 millions d’espèces d’insectes

Des dizaines de milliers de plantes

2 000 espèces d'oiseaux et de mammifères

20 % des espèces d’oiseaux sont représentées dans la forêt Amazonienne

 

 

 

Pitch : 

 

Ils ont filmé leur périple à l’aide d’une petite caméra qui ne les a pas quittés. Depuis le Nevado Quehuisha à l’embouchure en passant par des rencontres inoubliables avec les populations du bassin amazonien, les chassés - croisés avec les narco-traficants et les pirates, ils ont enregistré tous les moments mémorables du périple. La simplicité et l’originalité de leurs moyens de locomotion leur ont permis d’entrer facilement en contact avec les autochtones et de pouvoir effectuer quelques excursions dans la jungle à la rencontre de tribus discrètes et authentiques. La caméra était à la fois un compagnon privilégié et le témoin de toutes leurs péripéties. Ils ont partagé l'intimité de ces peuplades à la manière d’un carnet de voyage. Chaque jour apportait son lot de surprises.

 

Entre les péripéties du voyage et les rencontres étonnantes, "Pablo" et "Carlos" se sont forgés une certitude : Non, l’Amazone n’est pas un long fleuve tranquille...

 

 

 

 

 

 

Why fund it?

La collecte servira à la post production du film de 52 minutes (montage final, étalonnage, infographie, mixage son, disques durs, DVD, ...) 

 

Nous avons déjà monté quelques séquences mais avons besoin de fond pour pouvoir terminer le film de manière la plus professionnelle possible. Grace à vous le film de l'expédition pourra voir le jour et nous serons heureux de vous le faire partager ! De nombreux festivals de films de voyages sont déjà prêts à diffuser l'aventure :)  

Thumb_dscn2445
OA

Paul-Henri Paul-Henri est parti faire le tour du monde
 en solex avec sa soeur pendant 14 mois (www.avelosolex.com) entre 2009 et 2010. Un livre et un court
métrage qui servira de base à un cycle de conférence verront le 
jour. Fort de cette expérience, il s’est lancé un nouveau défi :
 descendre l’amazone de la source à l’embouchure à pied et... See more

Newest comments

Thumb_default
Bonjour, J'ai adoré vos interventions dans "Allo La Planète"... Bonne chance pour vos projets Agnès
Thumb_default
Je vous ai entendu sur 'Allo La Planete' et je trouve votre aventure super. Bonne chance ! Julie
Thumb_default
bonjour allez Paul Henri comme dans la décante de l'amazone a font pour trouvé les euro: mais il y a pas de pierre caché !! mon pas possible mi le reste aussi pour trouvé les euro. courage @+ edouard