Venez vous accouder : on passera le monde en Revue ensemble. Filez-nous un coup de pouce. Faites-vous du bien. Pensez « Coudée » !

Large_16523301_1211050165597242_1075575097_o-1486331309-1486331336

Présentation détaillée du projet

 

Toute jeune revue sur sa lancée, La Coudée a été pensée comme un objet littéraire de qualité. Faite avec nos têtes, pensée avec nos mains, écrite avec nos coudes, elle saura rassasier votre appétit de littérature.

 

Le numéro 1 est en préparation, les textes sont écrits, les illustrations sont peintes et tracées, la guest-star est interviewée (patience, le mystère sur cette énorme affaire sera bientôt levé devant vos yeux ébahis !), les papiers de qualité pour les pages et la couverture sont choisis, la maquette est (presque) construite, il ne nous manque plus que votre aide infiniment précieuse pour que notre projet devienne enfin réalité, c'est-à-dire un objet concret à feuilleter, à dévorer, à respirer !

 

 

 

             Deux exemples de pages intérieures de la revue :

 

 

Extrait_maquette_coude_e-1486933875

 

 

 

 

Extrait_maquette_coude_e_2-1486934045

 

 

 

Oh mais nous pouvons vous entendre !

« Ils ont tout claqué en jeux à gratter,

ils pensaient devenir millionnaires,

et financer leur revue comme des grands,

mais ils n'ont gagné que 10 euros... »

Non. Attendez. Venez regarder de plus près...

Figurez-vous un comptoir de pub, mais littéraire.

Une revue dans laquelle on rentre... comme dans un bar.

Imaginez-vous.

Et venez descendre une bonne nouvelle ;

sirotez un petit poème ;

enquillez les récits de vies et de voyages ;

ouvrez une recette que vous garderez pour plus tard,

hasardez un crochet coupable par votre horoscope.

 

Les guerres, la politique, l'écologie, le foot,

la météo des plages, la santé de la reine

et le moral du peuple, ou autres culs sur la commode,

on n'en parlera pas, promis.

Ou plutôt : on écrira dessus, dessous, à côté, en marge.

L'écriture pour nous est affaire de cancres.

Venez vous réchauffer en fond de classe.

On est juste là, un œil par la fenêtre, le coude au radiateur.

On souille nos copies doubles avec des mots d'enfant,

on grave sa coudée dans le bois des tables,

au nez et à la barbe de nos plus sévères professeurs.

Venez nous serrer les coudes, au comptoir :

on passera le monde en Revue, ensemble.

Filez-nous un coup de pouce.

Faites-vous du bien.

« Pensez Coudée » !

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons le souhait de concevoir un bel objet artisanal :

un papier consciencieusement choisi,

une couverture sérigraphiée,

des illustrations originales,

un découpage et une reliure faits à la main (peut contenir des traces d'huile de coude).

Tout ça pour un premier numéro tiré à 250 exemplaires de 80 pages chacun !

 

 

 

             L'équipe de La Coudée lors de la cérémonie de choix du papier :

 

 

C_ne-1486934339

 

 

 

Nous ne retirerons aucun bénéfice de la vente des revues, pour la simple et bonne raison que nous avons voulu garder un prix abordable pour le coût de sa fabrication.

Car ce que nous souhaitons avant tout, c’est nous offrir un espace de liberté, et nous l'espérons, le prolonger sur d'autres numéros à venir.

 

Mais tout cela a un prix, et c’est pourquoi nous faisons appel à vous.

Vous êtes libre de votre don, mais nous avons voulu vous proposer plusieurs paliers, allant du simple pré-achat de la revue au panier garni, jusqu'au banquet en notre compagnie !

Tout l’argent récolté servira aussi à financer les prochains numéros, autant dire :

                     à pérenniser notre petite entreprise !

 

 

    Profil_petit-1486647717

 

 

     Notre site internet pour nous lire*

 

     Notre chaîne Youtube pour nous voir et nous entendre

 

     Notre page Facebook pour nous suivre

 

 

*Les textes publiés dans la revue papier ne seront pas les mêmes, bien entendu.

 

 

 

Et pour finir en beauté, une session live de La Coudée avec un poème mis en musique :

 

 

 

 

 

 

 

Note :  ** Les fonds transiteront par le compte de Camille Régnier, du pôle financier. **

Thumb_16521799_1210944172274508_1906326046_n_1_-1486330893
LaCoudée

D'horizons divers et variés, rencontrés au sein du Master Création Littéraire de Toulouse, unis par la volonté de mesurer le monde à la hauteur de notre démesure (toute relative), nous : Régnier Camille, Lachaud Pauline, Borrel Louis-Alexandre, Renier Pierre, Poulot-Cazajous Jimmy, Bénet Julien, Morand Esther, Mazuet Irina, Rocaboy Solon... nous... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Plongez-le, jusqu'a la coudée!
Thumb_default
Hâte de lire le premier numéro! Bon courage à tous
Thumb_default
Tout mon soutien ! Ne lésinez pas sur l'huile de coude : il faut garder les coudées franches pour demain !