Aidez à développer un atelier de production de petits-déjeuners scolaires (pain et produits laitiers) à Mecapaca !

Large_objectif_nuevo_amanecer_-1491986081-1491986100

Présentation détaillée du projet

Nous sommes 5 étudiants de ESCP Europe :  Pauline, Marine, Clara, Nicolas et Apolline ; et membres de l'association Rue des enfants

 

Img_0622-1491836949

 

 

Nous partons 2 mois cet été (entre le 26 juin et le 25 août) en Bolivie, à Mecapaca (département de La Paz) dans le but de poursuivre un projet déjà commencé et qui vise à fournir aux enfants de la région un petit-déjeuner à l'école.  

 

Unnamed-1491837587

 

Plus précisément : Nous allons poursuivre le projet amorcé à l’été 2015, qui a consisté à développer un atelier de boulangerie dans un institut de formation professionnelle, Nuevo Amanecer, situé à Mecapaca. Aussi, nous allons poursuivre le développement de cette usine pilote et l’agrémenter d’une activité de laiterie (production de produits laitiers), afin de fournir des petits-déjeuners plus complets encore. Nous travaillerons également en partenariat avec la Fondation Río Abajo.

 

 

LES ENJEUX LOCAUX :

 

Notre projet vise à répondre à des objectifs locaux déjà identifiés : 

 

1. Enjeu de santé publique : il s’agit de contribuer au bien-être et à la santé des enfants des écoles de la municipalité de Mecapaca, et des provinces alentours, en leur fournissant des petits-déjeuners consistants et équilibrés.

 

2. Enjeu de formation et d’insertion professionnelle : nous avons l’ambition d’intégrer la production au cursus scolaire des élèves de l’Institut. L’apprentissage et la mise en pratique de nouvelles techniques ne pourra qu’améliorer leur employabilité et permettra, à terme, une meilleure insertion sur le marché du travail des jeunes du lycée.

 

3. Enjeu de développement économique local : les bénéfices indirects de notre projet sont multiples : l’approvisionnement en matières premières sera l’occasion de faire travailler les producteurs locaux et les profits réalisés seront réinvestis pour développer le lycée (achat de fournitures scolaires etc.).

 

Notre projet est résolument innovant. Cette originalité tient à sa dimension durable : jusque-là, seules les ONG s’étaient préoccupées de la fourniture de petits-déjeuners scolaires, avec un manque de pérennité inhérent à l'identité même de ces structures. Notre logique est toute autre, puisqu’il s’agit de poser les bases d’un système bientôt autonome, non seulement dans la lutte contre la malnutrition, mais aussi dans la promotion de la formation et de la professionnalisation. 

 

 

LE CONTEXTE LOCAL : 

 

Le projet est né d’un constat : la malnutrition des enfants boliviens est un mal endémique et freine le développement de leurs aptitudes physiques et intellectuelles. Ce constat s’explique par le non-respect de l’obligation nationale de distribuer des petits-déjeuners scolaires dans les écoles boliviennes.

 

Mecapaca est un village situé dans le département de La Paz, à une heure au sud de la capitale. Ses 16 000 habitants vivent encore principalement du petit commerce et de l’agriculture, dont la production demeure familiale et limitée en quantité. Les carences ne sont pas rares, et nombreux sont les enfants souffrant de malnutrition. Bien qu’il n’existe pas encore de données chiffrées qui puissent démontrer l’existence d’une relation entre nutrition et rendement scolaire, il est indiscutable. Le taux de décrochage scolaire y est par ailleurs particulièrement élevé, et si aucune donnée chiffrée ne peut encore démontrer un véritable lien de cause à effet entre nutrition et rendement scolaire, il ne fait pas de doute qu’il existe un lien entre la nutrition, les aspects psychosociaux et la santé, et les processus éducatifs. Cette corrélation dit tout de l’importance de notre démarche.

 

 

LES ACTEURS LOCAUX : 

 

Le lycée

Le lycée technique Nuevo Amanecer a pour vocation de former des jeunes de 14 à 17 ans à des carrières techniques dans le but de leur permettre d’acquérir les outils nécessaires pour une meilleure insertion sur le marché du travail.

Il compte actuellement 56 élèves, répartis en 3 formations principales, d’une durée respective de 3 ans : Systèmes informatiques, Mécanique et Industrie alimentaire.  

 

Ina-1491838523

 

L’Hotel Andino

Une des richesses de la ville réside dans l’Hotel Andino, présent non loin du l’institut Nuevo Amanecer, et qui affiche 5 étoiles. Il peut constituer à terme un levier décisif pour la réussite de notre projet, en offrant à la production que nous lançons des débouchés conséquents et réguliers. Nous allons donc développer un partenariat. 

 

La fondation Río Abajo

Depuis 2015, notre action est menée en collaboration avec la fondation Río Abajo, une association privée à but non lucratif qui mène des projets de développement économique et social dans les communautés pauvres et marginalisées de La Paz. C’est par l’intermédiaire de cette fondation que nous pouvons opérer un suivi régulier, même une fois de retour en France, de l’état comptable de la production. 

 

 

DES OBJECTIFS PRECIS :

 

Objectif général

Il s’agit de contribuer au développement de la production locale du petit déjeuner scolaire, et donc à :

- Donner aux enfants du lycée « Nuevo Amanecer » une base nutritionnelle essentielle pour leur développement intellectuel et leur bien-être physique.

- Donner des opportunités d’emploi aux jeunes du lycée.

- Développer une culture entrepreneuriale au sein de la communauté, ce qui contribuera au développement économique du village de façon pérenne.

 

Objectif spécifique 

- Développer une usine pilote de production de petits-déjeuners scolaires (pain et produits laitiers) pour le lycée technique Nuevo Amanecer de la communauté de Mecapaca, en lien avec les étudiants.

- Mettre en place cette usine pilote pour que le lycée se transforme en un fournisseur du petit-déjeuner scolaire dans la région de Mecapaca : aux écoles alentours et à long terme à l’Hôtel Andino.

- Cette usine, de grand intérêt pour le groupe d’étudiants qui mettront en pratique de manière industrielle ce qu’ils ont appris au cours de leur formation, représenterait également une source de travail.

 

EN PRATIQUE : 

 

Un projet pensé en 3 étapes

Initié en 2015, ce projet a été pensé en 3 étapes :

- En 2015, la première phase consiste en la création et la mise en service d’une boulangerie au sein de l’Institut. L’atelier tel qu’il est alors conçu permet de fournir 600 petits pains, chaque jour, aux élèves de 3 écoles de proximité.

 

- En 2016, l’accent est mis sur la rationalisation de la production. L’achat de nouvelles machines et un suivi comptable plus rigoureux permettent d’augmenter les quantités produites au quotidien à 1200 petits pains. Ce sont 7 écoles qui sont désormais approvisionnées. 

 

- En 2017, nous lancerons une laiterie, afin de compléter les petits pains par des produits laitiers de plusieurs types : yaourts à boire, yaourts aromatisés, etc. En outre, l’objectif sera d’établir un accord avec les mairies des communes voisines, afin de pérenniser notre action au sein des écoles et d’étendre son périmètre. Enfin, nous proposerons des cours de gestion (comptable et opérationnelle) aux élèves de l’Institut et agirons pour une couverture du projet dans la presse locale.  

 

Presse_locale-1459754886-1491839385

 

 

QUEL BUDGET ?

 

Le budget prévisionnel pour notre mission est situé aux alentours de 11 500€. 

 

Pour cela, nous avons déjà organisé des petits-déjeuners dans notre école, tenu des vestiaires lors de soirées, et aussi vendu des nœuds-papillon faits par nos soins. 

 

Nous comptons également sur des bourses publiques ainsi que des concours. 

 

Mais, le plus important est cette campagne de crowdfunding dont nous espérons obtenir 2500€ ! 

 

 

 

NOS CHANCES DE SUCCES : 

 

- Le grand potentiel des élèves : bien qu'ils n'y soient pas véritablement encouragés dans l'institut, ils ont par leur expérience personnelle une capacité à travailler importante. Avec leurs conditions de vie souvent difficiles, de nombreux jeunes aident leurs parents (en agriculture notamment) ou travaillent eux-mêmes dans des restaurants les weekends pour aider leurs familles. Ils sont ainsi réceptifs aux bénéfices d'un tel projet pour leur vie future.

 

- Le fait de mener ce projet en équipe : nous venons d'une école de commerce qui nous donne des compétences polyvalentes à travers les différents cours de gestion. Nous acquérons une expérience de management et leadership à travers nos engagements associatifs dans l'année et nous pouvons nous appuyer sur les forces des uns et des autres au sein de l'équipe.

 

- Notre disponibilité sur place : auprès des élèves, des commerçants, des familles, de la communauté. En effet, un des problèmes au sein de cette municipalité est le manque de socialisation. Or, étant cinq pendant deux mois sur place, nous aurons vraiment du temps pour aller rencontrer et parler aux familles, encourager à s'impliquer dans le projet, ainsi que rencontrer des commerçants, etc. (ce que ne peuvent justement pas faire les professeurs ou de manière plus générale le personnel de l'institut, car la plupart d’entre eux vivent à La Paz). 

Rue-des-enfants-1491841043

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés serviront uniquement à la mise en œuvre de notre projet. 

 

Dans l'idéal, li nous faudrait donc 11 500€, qui seraient utilisés de la manière suivante : 

 

- 7140€ pour l’investissement dans les équipements pour la laiterie (machines à pasteuriser, marmite industrielle, balance et mixeur industriel). Selon un devis demandé à l’entreprise Cormaq de La Paz.

 

600€ pour la réparation du matériel déjà sur place.

 

- 2000€ pour les frais de réparation des locaux et de construction

 

- 1760€ pour l'achat de matières premières pour lancer la production (lait, arômes…)

 

 

Nous comptons donc sur vous pour atteindre les 2500€ espérés !

 

Nous avons déjà diversifié nos sources de financement et pensons que nous pourrons obtenir la somme nécessaire grâce à votre aide : 

- Nous démarchons des sponsors privés

- Nous attendons une réponse pour l'obtention d'une bourse publique du département des Hauts-de-Seine. 

- Nous avons participé à des concours (Deloitte par exemple) dont nous attendons le résultat. 

- Nous réalisons des événements dans notre école. 

 

Nous tenons à préciser que nos frais personnels (billets d'avion, nourriture, etc.) seront auto-financés. Les 2500€ que vous nous aiderez à obtenir iront donc uniquement à la réalisation de la mission. 

 

Enfin, pour plus de transparence, nous vous informons que les fonds collectés sur cette plateforme seront versés sur le compte de l'association Rue des enfants. 

 

 

Thumb_rue-des-enfants-1491902427
pauline_b

Je suis étudiante à ESCP Europe et membre de l'association étudiante Rue des enfants. Avec quatre de mes camarades, nous reprenons cette année la mission Bolivie de l'association et le projet Nuevo Amanecer qui vise à apporter des petits-déjeuners scolaires équilibrés aux enfants de la région de Mecapaca.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo à tous ! Tous mes voeux de réussite pour cette belle aventure.
Thumb_default
Quel beau projet plein de générosité et de dynamisme ! Nous sommes fiers de vous tous. Bravo pour votre investissement dans cette aventure qui vous tient tant à cœur et à laquelle je souhaite toute la réussite possible.
Thumb_default
Félicitations pour votre mission humanitaire