MIRAVUS présente

OCULUS

Participez au financement d'OCULUS, un documentaire qui vous propose de contempler au cœur de la Provence, les plus beaux jardins du monde.

Large_titre_oculus-1488985126-1488985156

Présentation détaillée du projet

Miravus & Camera Oscura Présentent :

 

 

 

 

 

Résumé du projet :

 

Le projet OCULUS est un long métrage documentaire écrit et réalisé par Jean-Nicolas Orhon, et coproduit par Miravus (France) et Films Camera Oscura (Canada).

 

OCULUS plonge au cœur de la Provence dans certaines des plus belles créations architecturales d’Alexandre, Bruno et Dominique Lafourcade. Fondé dans les années 1970 par Bruno, le cabinet Lafourcade œuvre dans la restauration et la création de propriétés en Provence, dans l’esprit de l’architecture du 18e siècle. Aujourd’hui dirigé par Alexandre, ce cabinet a mis sa patte créatrice sur un nombre colossal de châteaux, mas et bastides ; son apport à l’architecture de la région est inestimable. Durant toutes ces années, Dominique a créé, dessiné et conçu les jardins de plusieurs propriétés de la région. Ses créations, bien souvent monumentales, sont impressionnantes. Son travail est reconnu partout dans le monde et publié dans de nombreux ouvrages liés au sujet.

 

OCULUS suivra Dominique Lafourcade pendant un an, au fil des saisons, alors qu’elle travaille sur un projet fabuleux et cher à ses yeux : "La pomone".

 

Dans ce jardin, Dominique y insuffle toute son expérience cumulée au fil du temps. Hommage aux femmes, La Pomone s’annonce pour être une petite merveille du monde, un peu comme les jardins suspendus de Babylone, un havre de paix bel et bien réel. Nous suivrons également Dominique sur d’autres projets du cabinet ; des premières rencontres avec les clients jusqu’à la conception. Nous la suivrons sur les chantiers, dans son atelier, chez les fournisseurs et artisans-collaborateurs, chez elle dans son intimité et dans sa relation avec sa famille.

 

Le jardin est une création de l’homme avec la nature.

Dominique Lafourcade

 

 

Glycines-1488453210

 

Créer et inspirer :

 

Dominique Lafourcade est l’âme de ce film. Elle est dotée d’une énergie créatrice phénoménale. Sa passion est contagieuse. Comme beaucoup de gens inspirés, elle communique spontanément son enthousiasme. Côtoyer des gens qui débordent d’énergie, hautement stimulés par leur passion, qui altèrent le quotidien par leur douce folie, nous pousse à nous surpasser, à réaliser à notre tour, nos rêves. Filmer Dominique nous inspire au plus haut point et nous souhaitons ainsi inspirer les gens qui regarderont ce film.

 

Il y a pour moi des formes fondamentales. La boule et aussi le cercle, qui vous permet de cadrer une vision, donc l’oculus.

Dominique Lafourcade

 

Jardinproductrices-1488895991

 

 

Prendre le temps

 

L’oculus, titre du film, figure fétiche et leitmotiv de Dominique, présent dans toutes ses œuvres, est un objet en forme de cercle. L’oculus permet de cadrer une vision, comme une caméra. Cette forme symbolise parfaitement le discours de Dominique : l’importance de prendre le temps de regarder, de s’arrêter pour contempler un paysage, remarquer un détail, un objet et réfléchir à sa place dans le monde. Dans notre époque extrêmement stimulante mais parfois surchargée d’images, le discours de Dominique fait du bien, permet d’aller à l’essentiel et de réapprendre peut-être à regarder. Nous sommes tant stimulés de toutes parts, les yeux rivés sur nos smartphones, que l’on dirait que nous ne prenons plus vraiment le temps de regarder autour de nous, et d’observer la nature, l’architecture ou les gens qui nous entourent.

 

Le jardin est une bulle dans laquelle on peut se retrouver avec soi-même, déconnecté du monde extérieur.

Louis Benech

 

4-1488895944

 

 

Le traitement cinématographique

 

La facture visuelle du film sera soignée. Les jardins créés par Dominique ont une géométrie très étudiée. Aucune ligne n’est laissée au hasard. Les images de ce film seront posées et rendront hommage à cette quête d'esthétique. Nous suivrons Dominique, principalement sans intervenir, comme dans le cinéma direct, sans entrevue à l’écran, dans le présent. Le film s’articulera autour de trois axes : les grands projets de Dominique et de la famille Lafourcade; Dominique comme artiste accomplie; et la réflexion que suscite son travail.

 

2-1488896048

 

 

Still12-1488985417

 

 

Biographie de DOMINIQUE LAFOURCADE

(par l’auteur Alain Le Toquin)

 

Née en Provence, Dominique Lafourcade découvre avec émerveillement les joies du jardin dès l’enfance, dans la maison familiale située en région parisienne. Après avoir suivi les cours de la prestigieuse école Camondo (école d’architecture intérieure et de design à Paris), elle crée des étiquettes pour Hédiard et dessine de la vaisselle la Faïencerie de Gien. Elle décide ensuite de réunir ses passions de la nature et de la peinture en devenant «jardinière» en Provence. Dans son jardin des Confines, à Saint-Rémy-de-Provence, elle transforme un terrain nu en un extraordinaire jardin-laboratoire. Dominique travailla également avec son mari Bruno et son fils Alexandre, tous deux spécialistes de la rénovation de propriétés d’exception dans le sud de la Provence. Réputée pour la grande rigueur architecturale de ses plans, son sens inné du rythme et pour la poésie qui émane de ses jardins, Dominique Lafourcade a su associer son nom à l’art de vivre en Provence.

 

Le site des plus beaux projets de Dominique

 

 

 

Jeannicolas2-1488987704

 

 

Biographie de JEAN-NICOLAS ORHON,

réalisateur :

 

À la suite de ses études en cinéma et en anthropologie, Jean-Nicolas Orhon coréalise le long métrage documentaire « Asteur » (2003) portant sur la survie de la langue et de la culture française en Louisiane. En 2008, il termine le moyen métrage documentaire « Tant qu’il reste une voix » ayant comme sujet la transmission au fil du temps de chansons et contes traditionnels. Utilisant le cinéma comme outil de la mémoire et indice du temps, il alterne entre fiction et documentaire. Il réalise ensuite les courts métrages de fiction :                        « Tu t’souviens-tu ? », « Jackrabbit » et « Roule-moi un patin ».

 

En 2011, pour le magazine Des kiwis et des hommes, il réalise une quinzaine de courts films documentaires sur le monde du vin. En 2012, à l’invitation de la Maison de la poésie de Montréal, il célèbre la poésie québécoise de 1970 à aujourd’hui avec le long métrage « Les Nuits de la poésie ». Il achève en 2013 le long métrage documentaire Bidonville : architectures de la ville future. Film qui fut sélectionné et primé dans plusieurs festivals internationaux. En lien avec ce projet, il coécrit « La maison, la ville et les gens », un essai publié aux Éditions du passage.

 

Il travaille actuellement sur les documentaires Oculus, Factoryville et Le Métropolitain.

 

Diapositive1-1489592705

 

 

Films Camera Oscura (Canada)

 

LES FILMS CAMERA OSCURA est une société de production cinématographique québécoise fondée en 2000 par la productrice Christine Falco. La société produit des documentaires traitant de sujets internationaux, culturels et humains. Son plus grand succès, Bidonville: Architectures de la ville future de Jean-Nicolas Orhon, est le documentaire québécois ayant obtenu le plus grand nombre d'entrées en salle en 2014 au Québec. Le film s’est notamment mérité le Prix du Jury au Festival du film d’environnement de Paris.

 

www.cameraoscurafilms.com

https://www.facebook.com/cameraoscurafilms

 

 

Cameraoscura-rgb-1489592833

 

 

Équipe et partenaires :

 

Productrice (France) : Emilie Frigola-salelles (Miravus)

Productrice (Canada) : Christine Falco (Films Camera Oscura)

Directeur de la photographie : Pierre Dejon

Ingénieur son : David Sicot

Distributeur au Canada : Les Films du 3 mars

 

 

À quoi servira la collecte ?

L’objectif de la collecte est d’entamer le tournage officiel du film, durant l'été 2017, le temps de tournage est estimé à 20 jours, il nécessite une équipe de trois personnes (réalisateur, chef opérateur et ingénieur du son), des équipements ainsi que des frais de déplacements et d’hébergement.

 

Nous filmerons 5 jours par saison : de l'été 2017 au printemps 2018.

Ensuite le film partira en postproduction au Québec, nous estimons la livraison en septembre 2018.

 

Le budget total de production avoisinera 228 000 €.

 

Le tournage de recherche s’est effectué dans les deux dernières années, autofinancés par le réalisateur et les productrices.

 

Produire un tel film représente un risque et un coût très élevé pour de petites sociétés de production. Nous comptons présenter le projet à différents partenaires (TV, agences publiques et privées de financement, etc.) afin de compléter le financement.

 

Ce financement participatif est un soutien capital dans la réalisation de ce film puisqu’il en sera le déclencheur.

 

La somme récoltée sera versée sur le compte de la société Miravus, producteur français du film, ce qui nous permettra de partir en tournage dès cet été.

Vous aurez des nouvelles de nous au fur et à mesure de l'avancée du projet.

 

 

Le budget en quelques chiffres :

 

Voici le budget de tournage du film :

 

Salaires et charges :                                                    34 000 €

Équipements de tournage :                                         12 000 €

Frais de déplacement et d'hébergement :                   25 000 €

Assurances :                                                                  4 000 €

TOTAL :                                                                       75 000 €

 

Si la collecte parvient à dépasser son objectif nous pourrons continuer de tourner et surtout avoir accès au financement de la région et des autres financeurs publics et privés qui comme vous, auront foi en ce magnifique projet .

 

AIDEZ-NOUS A DÉPASSER CET OBJECTIF !

 

 

 

 

Allee-1488897696

 

Thumb_logo_light-1485947734
MIRAVUS

Miravus est une société de production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles française, crée en 2008 à Paris. Elle réalise ses premiers courts-métrages sur l’art, la musique, le design et l’urbanisme. En 2016 « Jérico, l’infini vol des jours » long métrage documentaire de Catalina Mesa fait le tour des festivals internationaux. Un véritable... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Espérons le voir bientôt ce film ! Bises André Edwige
Thumb_photo-11
Très Beau projet
Thumb_photo-11
Très Beau projet