Depuis un an j'ai décidé de faire le grand saut et de tenter le Festival d'Avignon 2012 avec mon seule en scène "Copines et Descendances". J'ai déjà assuré 85 % du financement du projet. Néanmoins, une mobilisation est nécessaire car ce nouveau défi à un coût !

Large_image2

Présentation détaillée du projet

C'est un rêve vieux de .... ans que je réalise (je sais je ne fais pas mon âge !) : monter sur scène avec mes propres textes, ma folie, mon univers de pré-quinqua (ooops ça y est je vous l'ai dit !).

L’idée d’écrire ce seule-en-scène est née le 23 janvier 2004 lorsque je fête mes 41 ans avec mes « vieilles » copines de 5ème A. Quelques coupes de champagne aidant, nous nous sommes lachées à relater - sans tabou - quelques tranches de nos vies ! Quelques jours plus tard, j’accouche d’un premier portrait de femme… jusqu’au 8ème ! Et, sur le papier, le G8 de la 5ème A est à nouveau au complet !

 

Ce spectacle, 100 % féminin mais surtout pas féministe, dépeint avec humour et tendresse un ½ siècle de galères d’un G8 de femmes égarées dans le 21ème siècle.

 

ENFIN le 7 mars 2011, j'accouche de ma Première au Café-Théatre Le Bout (Paris) avec l'envie de le mener loin très loin. Un passage par Avignon en 2012 s'est très vite imposé. Alors une petite trentaine de représentations plus loin, des centaines d'heures de travail, re-écriture, trouvailles (sous l'oeil critique mais bienveillant d'Anne Tappon), depuis un mois j'offre la version de "Copines et Descendances" au public du Café-Théâtre Le Lieu (Paris) prête pour le Festival d'Avignon. Comme je le dis souvent : "La Star dans ce métier : c'est le TRAVAIL".

 

Et voilà ce que ça donne sur scène en image !

 

Une du G8 sur scène !

Et encore dans un autre genre !

Qui suis-je ?

Odile - pré-quinqua à l'aise sur ses talons aiguilles, comme dans ses baskets !

 

Je viens de passer plus de 25 ans sur les scènes des Comités de Direction de grands groupes internationaux. Mon 1er public : les membres de ces comités – Mon objectif : les faire rire ! Réussi!

 

Mais au fond de moi, j'ai toujours rêvé d’être une artiste. Alors que mes camarades de classe étaient hantés par des monstres en tous genres, je rêvais de Jacqueline Maillan, Michel Roux, Marthe Mercadier… bref tous ces grands de l’humour qui ont servi de modèles aux jeunes talents.

Les femmes de ma génération se font offrir la dernière saison de « Desperate Housewives ». Moi, je complète ma collection de « Au Théâtre ce soir », et de tous ces moments de bonheur… La quarantaine rugissante, je ne résiste plus à l’appel des planches et abandonne le public restreint des comités de direction, l’étroitesse des toilettes de mes lieux de travail – qui me servaient aussi de salles de répétitions (eh oui c’était ça mes abandons de poste intempestifs !) - .

J'ai suivi pendant 2 ans les cours d’Art Dramatique à l’Atelier International de Blanche Salant et intégré l’Ecole du One Man Show du Théâtre du Bout à Paris. Une formation à l’écriture comique et au jeu « café-théâtre », et une imagination déjantée, m’ont amené naturellement à écrire son premier « Seule en Scène » .

 

J'ai aussi fondé l'Association "Le Fou du Rire" qui "héberge" mon projet. Le but de cette association est de s'ouvrir à d'autres "nouveaux" talents et de les accompagner dans le développement de leur projet. J'ai toujours cru au partage d'expérience et à la mutualisation des savoirs et des compétences.

 

Et à la ville !

 

Les images qui vont suivre pourraient heurter les sensibilités mais Odile c'est aussi ça :

La mer ! Mon unique repos !

Et aussi ça, mes muses !

Voyage au bout de mes pieds !

 

À quoi servira la collecte ?

Le budget global de ma participation au Festival d'Avignon est réparti comme suit : Budget : Salle : 4 600 Logement : 2 400 Communication : 2 000 (flyers, affiche, tractage) Au travers de mon Association "Le Fou du Rire", je finance déjà la location de la salle, et l'hébergement pendant la durée du festival. J'ai obtenu ce financement avec les premières recettes de mes représentations sur 2011, des dons familiaux et personnels. Il me reste toujours à trouver 1 000 € qui devraient servir au poste "Communication". Un poste sur lequel je ne peux pas faire l'impasse, puisque c'est surtout avec le tractage et l'affichage que je vais me faire connaître.

Et puis, je n'ai plus le choix, je suis vraiment trop avancé dans le projet pour faire demi-tour, alors je compte sur vous pour m'aider à boucler mon budget.

Je vous remercie par avance de tout coeur pour votre soutien !!!

Le projet en logos !

Le Fou du Rire (l'Association)L'Attila Théâtre (ma salle)Festival Off 2012

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo Odile et on t'attend de te voir danser sur le pont...............et partager ton bonheur.................pour boire un verre mais tout le monde sait que tu es déjà bien équipée.............. Bisous XXXXLL
Thumb_default
L'objectif initial est quasi atteint ! Tu vas pouvoir décoller ...
Thumb_default
Djerba te soutient !