Soutenez la création d'Offenbach'Ademy : un spectacle explosif qui mêle la musique d'Offenbach et l'univers de la télé-réalité !

Large_offenbach_ademy_kkbb

Présentation détaillée du projet

 

Affiche_avec_logos_laurette

 

Le synospis du spectacle

 

Melissa Lepic, Gontran Montier et Ingrid de Kerauten, issus d'univers que tout oppose, décident de participer au casting du jeu télévisé "le Jeu de l'Amour et du Bazar".

Une cagole écervelée, un puceau idéaliste et une bourgeoise délurée forment le cocktail explosif qui va ébranler au passage la paisible existence de Gwendoline, la chargée de casting.

 

A travers la musique d’Offenbach, ce huis clos fantaisiste confronte, toujours avec humour, les points de vue sur l’amour, le mariage et la sexualité tout en torpillant joyeusement l’univers de la télé-réalité.

Pendant une heure, 3 chanteurs et une pianiste dépoussièrent le répertoire d'Offenbach avec irrévérence. Que ce soit en modifiant les paroles des morceaux musicaux ou en les sortant de leurs contextes, la troupe d'Offenbach'Ademy vous offre un réjouissant moment de pur divertissement !

 

 

L'équipe du spectacle

 

Née en 2013, La Compagnie du JAB est issue de la rencontre de 4 jeunes diplômés de conservatoire ayant une passion commune pour l'opérette et souhaitant rajeunir et faire découvrir ce répertoire au grand public.

 

 

 

Ingrid de Kerauten : Sophie HANNE

 

Sophie

 

C’est par le violoncelle à l’âge de 7 ans que Sophie Hanne commence ses études musicales.

 A 19 ans, elle entre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt où elle intègre la classe de chant d’Esthel Durand. Elle y suit une formation musicale complète, travaille la mélodie française avec Marie-Paule Siruguet et l’art dramatique avec Odile Locquin.

 

Elle participe à de nombreux stages et classes de Maître avec Michel Piquemal, Peggy Bouveret, Michel Sénéchal, Blandine de Saint-Sauveur, Robert Expert et Jeff Cohen.

Elle est lauréate du concours de mélodie Les saisons de la voix à Gordes en Novembre 2011.

Aujourd’hui en fin d’étude, Sophie Hanne participe à de nombreux concerts et ateliers lyriques dans le cadre du conservatoire. Par ailleurs, elle donne des récitals avec la pianiste Katia Weimann et chante dans l’Ensemble Vocal Michel Piquemal.

 

 

 

Mélissa Lepic : Mathilde ROGÉ

 

Mathilde

 

Mathilde Rogé débute ses études musicales à l’âge de 5 ans par l'apprentissage du piano et du chant choral au conservatoire du XVIème arrondissement de Paris.

A partir de 2005, elle entame parallèlement des études de chant avec la soprano Caroline Montier puis auprès de Colette Hochain au conservatoire du XVème arrondissement de Paris et étudie aujourd’hui à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de la mezzo-soprano Jeanne Roth. 

 

Elle travaille le répertoire de soprano lyrique-léger et notamment les airs d'héroïnes mozartiennes, l'opéra français ainsi que le lied et la mélodie.

A la scène, elle est Christine dans « Geneviève de Brabant » d'Offenbach (dir. L.Trouvé), Serpetta dans « La Finta Giardinera » de Mozart (dir. R.Dumas), Papagena dans « la Flûte Enchantée » de Mozart, Fleurette dans « Barbe-Bleue » d’Offenbach puis plus récemment Ciboulette dans l’œuvre éponyme de Reynaldo Hahn.

 

 

 

Gwendoline : Katia WEIMANN

 

Katia

 

Née en 1992, Katia Weimann commence le piano à l'âge de 6 ans. Très vite, elle se passionne pour l'art vocal.

Elle est aujourd’hui étudiante en troisième année au Pôle Supérieur d'enseignement artistique Paris/Boulogne-Billancourt (PSPBB) dans la classe de Marie-Paule Siruguet.

 

Parallèlement à ses études pianistiques et universitaires (Licence de Musique et Musicologie à Paris Sorbonne), elle prépare un diplôme d'Accompagnement (D.E.M.) et suit un second cycle supérieur d'Histoire de la musique au CNSMDP.

 

Depuis 2009, elle se produit régulièrement aux côtés de chanteurs, tout particulièrement avec Sophie Hanne en duo et souhaite, tout en continuant à se perfectionner dans la pratique de son instrument, se diriger vers le métier d'accompagnatrice et chef de chant.

 

 

 

Gontran Montier : Guillaume DURAND

 

_dsc5028

 

Depuis l'âge de 15 ans, le baryton Guillaume Durand étudie le chant auprès de la soprano Caroline Montier puis au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe d'Esthel Durand.

Il y étudie le répertoire d'opéra baroque et mozartien ainsi que l'opérette, la mélodie française et le lied.

Guillaume Durand participe également depuis 2010 aux productions du Théatre Roger Barat d'Herblay (La Flute enchantée puis Rigoletto) sous la direction de Jean-Luc Tingaud et Inaki Encina Oyon.

 

Il a été Papageno de « La Flute Enchantée » avec Operacademy  en juin 2012 puis Saphir dans « Barbe-Bleue » d’Offenbach. En 2013, Il interprète Enrico dans « L’isola disabitata » de Haydn, Roger dans « Ciboulette » de Hahn et Fiorello dans « Le Barbier de Séville » de Rossini.

Il a participé également au spectacle « Dogorians » d'Etienne Perruchon au Théâtre du Soleil en mai dernier.

 

 

 

Texte et adaptation des paroles : Guillaume DURAND

Mise en scène : Collective avec l'aide de Timothée POUZET

 

Note d'intention

 

Offenbach'Ademy est un spectacle qui mêle l'univers très contemporain de la téléréalité avec la musique d'Offenbach. L'idée est de s'affranchir des livrets du 19e siècle pour offrir une résonance nouvelle au langage musical du maître de l'opérette française.

 

Pour se faire, nous avons construit une histoire autour d'un casting pour un jeu de téléréalité qui consiste à faire s'affronter les opinions sur l'amour et la sexualité des archétypes de notre société actuelle : une bimbo écervelée (Nabilla avant l'heure), une grande bourgeoise faussement délurée et un professeur de collège très "Manif pour tous".

 

Ponctuant les conversations de ces personnages, le spectacle reprend, comme dans une opérette de l'époque, les tubes des œuvres majeures d'Offenbach mais en modernisant ou en modifiant complètement les textes des morceaux. Ce procédé permet aux béotiens de profiter des extraits musicaux tout en offrant aux amateurs de ce répertoire un deuxième degré de lecture puisque les modifications textuelles ne sont jamais bien loin de l'original dans les sonorités. Ainsi, le célèbre "Ah ! Que j'aime les militaires" extrait de La Grande Duchesse de Gérolstein devient "Ah ! Que j'aime l'humanitaire" dans la bouche de Gontran, le boy-scout de la bande.

 

C'est donc bien une opérette moderne que présente Offenbach'Ademy en reprenant le matériau musical, le genre littéraire comique et truffé de gags, la forme (les opérettes en un acte d'Offenbach durait moins d'une heure avec la même proportion de numéros musicaux soit un tout petit peu moins de la moitié du spectacle) et bien sûr, de véritables acteurs-chanteurs lyriques.

 

Pour en savoir plus sur la création de notre projet :

   

 

 

Les représentations

 

3 dates sont déjà prévues au Laurette Théâtre, 36 rue Bichat, Paris (11e) : 

 

-le samedi 29 mars 2014 à 18h30

-le samedi 07 juin 2014 à 13h30

-le dimanche 08 juin 2014 à 14h30

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte nous permettra de financer les décors et costumes de notre production (150€), la réalisation de vidéos de promotion (250€) , de flyers et d'affiches (150€) et bien sur, une partie de la location du théâtre (en tout 1000€ pour les 3 dates).

 

Les conditions financières proposées par les théâtres parisiens sont très difficiles et il est très compliqué d'arriver à un équilibre financier pour les petites compagnies sans producteur. C'est pourquoi nous faisons appel à la générosité de chacun...

 

Merci d'avance !

 

 

Thumb_logo_rose_carr_
La Compagnie du JAB

Née en 2013, La Compagnie du JAB est issue de la rencontre de 4 jeunes diplômés de conservatoire ayant une passion commune pour l'opérette et souhaitant rajeunir et faire découvrir ce répertoire au grand public.

Derniers commentaires

Thumb_iphone-4-1466770243
Bravo les gars!
Thumb_19677142_2
Hâte d'être a la première !
Thumb_default
Tous mes voeux de réussite à votre bande de joyeux drilles ! PS : les chiens de font pas des chats (les parents comprendront)