OGRESSE Un "seule en scène" écrit et mis en scène par Philippe Blasband Avec Marie Avril / Du 10 octobre au 1er décembre 2012 à la Manufacture des Abbesses / Paris 18ème / Du mercredi au samedi à 19h

Large_flyer_ogresse_recto

Présentation détaillée du projet

OGRESSE est un "seule en scène" inédit

écrit et mis en scène par Philippe Blasband 

avec Marie Avril 

et sera joué pour la première fois à 

La Manufacture des Abbesses du 10 octobre au 1er décembre 2012.  

Du mercredi au samedi à 19h. 

 

 

En partenariat avec : 

 

 

 

      

 

 

Un spectacle présenté par Smart Fr 

 

Le spectacle "OGRESSE" en quelques mots : 

   

…Non je suis juste une meurtrière comme il en existe beaucoup. Je suis peut-être votre voisine, un membre de votre famille ou même votre meilleure amie.   Je suis là, toute proche de vous, l’air de rien.   Mon secteur d’activité c’est le meurtre.   Mais avant de m’en aller, j’ai envie de m’expliquer. Je vous dois bien ça. Parce que si je suis célèbre, si j’existe enfin, c’est un peu grâce à vous…   

 

 

"OGRESSE" est un monologue écrit et mis en scène par Philippe Blasband. Auteur, metteur en scène, scénariste et réalisateur... vivant en Belgique. 

 

 

Philippe a écrit sept romans, réalisé quatre longs métrages. Il a écrit de nombreux scenarios et de nombreuses pièces de théâtre dont il a également fait la mise en scène. 

 

Il est entre autres l’auteur/scénariste de "Une liaison pornographique" (Actes Sud-Papiers) texte porté à l’écran par Frédéric Fonteyne avec Nathalie Baye et Sergi Lopez, "Nathalie" (Actes Sud-Papiers) de Anne Fontaine avec Emmanuelle Béart, Fanny Ardant et Gérard Depardieu. Ce même texte a remporté un grand succès au Théâtre Marigny en 2009 dans une mise en scène de Christophe Lidon avec Maruschka Detmers et Virginie Efira…

 

Il a également écrit le scénario du film "Les émotifs anonymes" de Jean-Pierre Améris avec Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde.... 

 

Ses pièces sont jouées régulièrement en France et à l’étranger et pour ne citer que celle-ci, "Les mangeuses de chocolat" (Editions Lansman) est sur les scènes depuis plus de 15 ans. 

 

"OGRESSE" est un "seule en scène" interprété par Marie Avril, comédienne formée au Conservatoire Royal de Bruxelles et vivant à Paris. 

 

 

 

Déclaration d'intention de l'auteur-metteur en scène

 

Meurtrière

 

Le meurtre, en Occident, est une déchirure dans le consensus social. Ce l'était déjà du temps de Macbeth, et ce l'est de plus en plus de nos jours.

Pourtant, il se commet toujours des meurtres. Mais nous les comprenons de moins en moins. Le seul domaine où un meurtrier peut s'expliquer, se justifier, nous permettre de sortir de cette simple incompréhension, c'est la fiction.

C'est cela notre but central, dans Ogresse : permettre à une meurtrière, une meurtrière spécifique, unique, de s'adresser à nous, de s'exprimer, de se justifier, de nous mentir.

 

Humour et conte de fée

 

L'auteur de cette pièce y a insufflé, peut-être inconsciemment, une dose d'humour assez noir. Il a fait cela sans insister, sans jeu de mot par exemple. Le but n'était pas, pour lui, apparemment, de créer un spectacle comique, mais de laisser l'humour exsuder de la pièce, par exemple grâce à l'énormité des situations, le décalage entre ces situations et la façon dont le personnage les perçoit, etc.

Et aussi : l'auteur évoque l'univers des contes de fée, ne fut-ce que par le titre. Mais de nouveau, il le fait par la bande, obliquement. Il n'insiste pas là-dessus.

Dans le jeu et la mise en scène, nous n'insisterons pas plus, ni sur ce côté féerique, ni sur l'humour. L'humour, d'ailleurs, fonctionnera d'autant mieux que le personnage semble ne pas en avoir conscience.

Donc, ne pas appuyer sur le côté humoristique ou conte de fée. Tenter d'être le plus sincère possible.

 

Sincérité

 

Le personnage de notre pièce doit sembler le plus vrai et le plus possible - ce qui, évidemment, ne veut pas dire que la comédienne doit être elle-même sincère, ou qu'elle doit se « confondre » avec le personnage. Mais elle doit simplifier son jeu, se refuser toute sophistication, tout ornement. Elle doit minimiser toute la stylisation de son jeu.

Un jeu le plus brut possible.

Aucune virtuosité.

 

Métaphore

 

Le metteur en scène de cette pièce pense que pour une pièce pareille, il faut le moins de mise en scène possible, le moins d'éléments qui perturberait la relation entre la comédienne et les spectateurs. Il a donc imaginé un dispositif simple qui renforcerait cette relation et deviendrait la métaphore de la pièce, un dispositif qui permettrait que la comédienne, au départ toute propre, toute pure, dans une robe blanche, soit peu à peu tâchée, salie, souillée, par un liquide rouge qui évoquerait le sang.

En tout cas, c'est l'intention à priori du metteur en scène. Il faut encore qu'il confronte cette intention à la magnifique et terrible réalité du plateau.

D'ici-là, laissons-le rêver.

 

Philippe Blasband

 

 

Pour plus d'infos, vous pouvez consulter : 

 

Le blog de la Compagnie des Plateaux Tournants : 

http://lesplateauxtournants.blogspot.fr/

 

La page Facebook du spectacle en cliquant sur "J'aime" : 

https://www.facebook.com/spectacleogresse

 

Le site internet de Philippe Blasband :

http://www.blasband.be/

 

Et celui de Marie Avril : 

http://www.marieavril.com/

 

 

L'équipe du spectacle :

 

Philippe BLASBAND : Auteur / Metteur en scène 

Marie AVRIL : Comédienne 

Stéphanie RAPIN : Scénographie

Laurianne FOURNIER : Communication / Diffusion 

Audrey PILAIRE : Communication / Diffusion

Aurore CLEMENT : Graphisme

Virginie LOGEROT : Equipe Smartfr

 

 

Marie AVRIL en répétition

 

Stéphanie RAPIN, en recherche scénographique

 

 

La Manufacture des Abbesses : 

 

http://www.manufacturedesabbesses.com/theatre-paris-piece-ogresse-172.html - 7 rue Véron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03

 

 

À quoi servira la collecte ?

Vos dons participeront :

 

- A la construction du décor, à son transport et aux besoins de scénographie.

Montant : 2000 euros 

- A l'achat du costume et à son entretien sur les 32 dates. 

Montant : 1000 euros 

- A la communication (affiches, flyers...). 

Montant : 500 euros 

 

 

Si vos dons dépassent l'objectif financier de 3500 euros, ils serviront :

 

- Au transport de l'équipe Paris/Bruxelles/Paris (une partie des répétitions se déroulera à Bruxelles). 

Montant : 400 euros

- Au logement de l'équipe Paris/Bruxelles. 

Montant : 400 euros

- A la location de salles de répétition (Paris et Bruxelles). 

Montant : 700 euros

- A l'achat de matériel.

Montant : 300 euros

- A l'achat d'un espace publicitaire dans le métro. 

Montant : 370 euros par semaine

 

 

Thumb_ogresse-cadre6
compagnie.plateauxtournants

Marie Avril est sortie du Conservatoire Royal de Bruxelles en 2008 où elle a obtenu un Master en théâtre et art de la parole avec distinction. A sa sortie de l’école elle joue d’abord le rôle de Margaret, une ado rebelle dans « Cinq filles couleur pêche » de Alan Ball mis en scène par Clément Manuel à l’Espace Delvaux puis... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_ogresse-cadre6
MERCI à tous pour votre soutien ! Nous avons réussi la collecte, nous vous donnerons vos contre-parties lorsque vous viendrez voir la pièce ! :)
Thumb_ogresse-cadre6
Merci Beaucoup à Judu !!!
Thumb_ogresse-cadre6
Merci à Dorotaise pour son aide, il ne reste que 2 petits jours et nous sommes à 88% récoltés ! ON Y CROIT !!!