Pour que notre Théâtre de poche sur double essieux prenne la route... Nous avons Besoin de Vous !!

Large_beline_michel_dessin-1422959680

Présentation détaillée du projet

 

Onsfaitlamalle1-1421828903

 

Spectacle Tout public

à l'intérieur d'un fourgon-bagage.

 

 

Voyage en train de 35 minutes pour 22 personnes maximum.

N'oubliez pas votre titre de transport.

 

 

De et avec

 

Sebastien Bonneau

Sabrina Boukhenous

Chloé Darbon

Charlotte Dumez

 

 

 

 

 

 

« Le RIEN ne se plaît pas dans tout.

Pas de fioritures, d'imprimés délurés ou de couleurs criardes.

Il ne faudrait pas faire croire que je tente de combler le vide.

Mais une matière douce et souple pour que le RIEN y soit à son aise ! »

 

Prologue de Béline, texte de Clémence Dellon.

 

Img_1205__2_-1420393271

 

 

 

                                                               Origine du projet

 

 

 

   Cela fait trois ans que Parle plus bas, la dernère création de la compagnie Veux-tu bien te taire!,  est sur les routes Franc-Comtoises. L'heure du nouveau spectacle a sonné, et l'équipage en est tout émoustillé. Cette quatrième création est née d'une rencontre....une nouvelle rencontre. Noémie Dorchies, Lucile Charnier et Yves Courty voguant en ce moment sur d'autres flots, Charlotte Dumez a retrouvé son acolyte rencontré en formation DEUST Théâtre à Besançon, Sébastien Bonneau, fondateur de la compagnie Arsène Selavy.

De ces retrouvailles est né On s'fait la malle.

 

  Béline et Michel, nos personnages burlesques en cavale, sont en fait nés d'une précédente création de la compagnie Arséne Selavy  Le temps nous étreints (Charlotte et Sebastien interprétaient ces personnages ainsi que d'autres).

 

Selavy-1421828932

"Le temps nous étreints" Cie Arsène Selavy

 

 

  Dans ce spectacle initial, ils n' étaient que de passage et n'en jouaient pas les personnages clefs. Mais, leur complicité, leur énergie et leur richesse nous ont poussés à créer On s'fait la malle.

 

 

  L'affection pour ces deux « clowns » a été le déclencheur pour Charlotte. Elle a donc lancé la compagnie Veux-tu bien te taire  dans la création de ce spectacle un peu hors-norme.

La composition de l'équipage de cette aventure allait donc de soi : Charlotte Dumez, interprètera Béline, Sébastien Bonneau,  Michel, Sabrina Boukhenous sera notre regard extérieur, technicienne et controleuse du train, et Chloé Darbon, musicienne sur les précédentes créations et aujourd'hui costumière/habilleuse et scénographe sur On s'fait la malle, sera le « couteaux-suisse » de cette aventure. Enfin, Alain Dumez, créateur de décors depuis les débuts de la compagnie, goûte ici à un décor d'un autre gabarit, toujours avec le même entrain et la même inventivité.

 

Papa-1421828960

 

  On s'fait la malle est une aventure partagée, par des artistes ayant une même envie de théâtre travaillant avec leurs appétits, leurs mains, leurs différentes expériences et connaissances, leurs erreurs, leurs espoirs, leurs doutes, leurs trouvailles, leurs peurs et leurs rêves.

 

 

Vous connaissez l'histoire de Bonny and Clyde, 

Comment ils ont vécu,

Comment ils sont morts?

Ça vous a plu, hein, 

Vous en r'voulez encore?

Si vous prenez votre billet à temps, 

Vous rencontrerez Michel et Béline. 

 

 

 

On s'fait la malle est un voyage en train, porté par un duo burlesque en caravane d'une demie heure. Les voyageurs sont installés dans le fourgon-bagage, guidé par le contrôleur. Le train est plein a craquer ! Plus de place en seconde ni première classe. Le train démarre pour un voyage improbable qui ne laisse aucun répit aux passagers. Michel et Béline, deux brigands tout aussi improbables racontent leur histoire, leur vie, leur cavale, leur amour, le temps d'un voyage en train. 

 

Cette histoire est faite de rien, ou de pas grand chose, mais quoi de mieux que le Rien pour laisser de la place à TOUT !

 

 

 

                                                    La scénographie : créer l'illusion

 

 

 2_on-1421828124

 

 

L'équipage étant composé, il y a eu, ensuite, la collection de valises de Charlotte Dumez pour créer

l'illusion d'un véritable fourgon-bagage.

 

La valise raconte beaucoup de choses, le départ, le retour ! Tellement d'émotions qui se dégagent déjà de ces deux mots. L'envie de partir, l’excitation d'une nouvelle aventure loin de nos repères, des choses que l'ont connait. Le chagrin lié au départ, de quelqu'un, ou bien le nôtre ? Le changement qui va suivre alors que les choses étaient si bien telles qu'elle étaient ; les souvenirs que l'ont sort de la valise et qui nous ramènent à un temps passé, comme une bouffée de nostalgie ; la valise trouvée au grenier qui était à notre grand père, qui n'a pas été touchée depuis tellement longtemps, qu' un nuage de poussière la recouvre...

 

5_on-1421828235

 

Les souvenirs... C'est ce qui anime Michel et Beline ; raconter leurs souvenirs. Souvenirs d'une vie qu'ils veulent «pas comme les autres", pleines de rebonds, de courses poursuites et de suspense. En lisant un livre, en regardant un film, on plonge dans une aventure avec le protagoniste, imaginant parfois qu'on mène une vie similaire. Béline et Michel ne veulent pas imaginer, ils veulent la vivre, cette vie chargée d'adrénaline. Voilà ce qui les anime, l'ADRENALINE ! Et l'amour ... Bien sûr.

 

 

                                                 La caravane : un théâtre populaire

 

 4_on-1421828195

 

 

    Pour sa dernière création, la compagnie VTBTT a créé son théâtre de poche sur double essieux.

Une caravane trouvée en Picardie, vidée, retapée et aménagée avec amour et respect, en salle de spectacle. Attention, l'entrée est limitée à vingt-deux spectateurs, deux comédiens et une trentaine de valises, boîtes, malles, sacs et autres contenants poussiéreux !

 

Pourquoi une caravane ?

 

Cela vient d'un rêve, le rêve d'une vie de voyage, de saltimbanques, où les artistes se déplacent en roulottes, jouant, chantant, jonglant là où les chemins les emmènent.

Une vie à la Molière, toujours sur les routes à proposer un brin de poésie ou d'histoires à ceux qui veulent les entendre. Un théâtre lié au voyage, au conte, au récit de vie, et proposer aux spectateurs plus qu'une histoire : une aventure.

 

Seb_coeur-1421828412

 

  Dès l'interpellation du contrôleur, le spectateur part en voyage. Celui-ci décroche de son quotidien pour se laisser emmener dans un autre monde. L'expérience est assez loufoque,  grâce à singularité du lieu et à l'énergie débordante des personnage.

On s'fait la malle est un spectacle intimiste, par sa jauge réduite, qui donne un goût de proximité et de privilège au spectateurs-passagers. Ils  sont entassés dans ce fourgon bagage, ce qui nous fait sortir du « petit confort » que l'on trouve dans les grands théâtres, et c'est ce qui rend cette demie-heure pleine magique.

Il y a une véritable rencontre entre les spectateurs et les comédiens, liée à cette proximité, où les uns et les autres peuvent presque entendre le bruit des battements du cœur de chacun ; mais aussi liée au fait qu'ils se retrouvent tous dans « le même sac », dans le même train ! Une complicité est en train de naître.

 

7_on-1421828488

 

 

 

L'écriture de plateau 

 

 

Onsfaitlamell-1421828655

 

 

 

    Nous sommes partis d'un texte que Clémence Dellon nous a écrit en guise de prologue, La Valise vide. Nous lui avions demandé d'écrire à propos d'une valise, nos consignes étaient claires. Avec surprise et finalement comme une évidence, nous a déclaré Clémence, c'est dans le train qui m'amenait à Toulouse que les mots sont sortis. Une valise vide; une personne indécise; perdue. Sa valise, c'était elle.

Nous avons ensuite plongé dans les souvenirs de Michel et Béline. Le texte a été écris en partie à partir d' improvisations de Sébastien et Charlotte, les deux comédiens. Dans notre façon de créer, ce sont davantage le corps et les personnages qui amènent les mots et les souvenirs, que l'inverse. Certains passages ont été travaillés poétiquement par la suite une fois le canevas mis en place grâce à la plume des deux comédiens. Le corps parle beaucoup dans ce spectacle. Le travail mené par Sabrina a été très important dans la création. On est proche de la chorégraphie, note Sabrina, la précision de chaque geste fait la force de ces deux personnages, On s'fait la malle a été écrit comme une partition de musique, où le geste a autant de place et d'importance qu'un mot ou une respiration.

 

8_on-1421828583

 

 

À quoi servira la collecte ?

    Cette collecte servira à améliorer le confort de nos passagers, 

elle nous permettra avant tout d'installer une climatisation afin de lutter contre les chaleurs intempestives des étés Franc-Comtois (oui oui) et autres contrées.

Mais elle servira aussi  à habiller l'extérieur de notre fourgon-bagage encore en friche, 

et de finaliser les costumes de nos chers Michel et Béline, sans oublier le contrôleur du train.

 

Img_1448_-_copie-1420393217

 

En Plus détaillé :

 

    - 1500 euros pour la climatisation de la caravane.

    - 500 pour la fabrication des costumes

   - 500 euros pour les travaux extérieurs de la caravane

 

9_on-1421829016

Thumb_logo-1422871986
Compagnie Veux tu bien te taire

La compagnie Veux-tu bien te taire a été fondée en 2010 dans le Jura par trois jeunes comédiennes. Pour Lucile Charnier, Charlotte Dumez et Noémie Dorchies, cette compagnie a permis la création de leur premier spectacle en sortant du lycée Théâtre de Salins-les -bains, avec Yves Courty à la plume et à la mise en scène. « L'envie première de la compagnie... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Coucou!!! la moitié c'est de la part de mon papa!! (toute ma famille s'y mets! ; ) ) Mille bisous, milles encouragement et à trés vite ! Albane et son papa
Thumb_default
Continuez comme ça ! Ca va marcher, j'en suis sûre !!
Thumb_default
solidaires de cette belle aventure, Martine et Jean