La chaîne Chann’elle TV, organise cette année une tournée de son émission phare : On s’invite chez vous ! (théâtre de rue déambulatoire)

Large_capture_d__cran_2013-04-06___16.40.24

The project

Capture_d__cran_2013-04-06___22.03.34

 

 

 

 

THÉÂTRE DE RUE (DÉAMBULATION PRESQUE TÉLÉVISUELLE)

 

 

 

 

1. Note d’ intention

 

 

Je ne souhaite pas, dans ce spectacle, faire une critique de la télévision. C’est déjà fait, et très bien fait et re-refait par d’autres.

 

Je fais un spectacle qui devrait mettre en avant notre faiblesse face à la télévision. C’est ce point de vue qui m’intéresse.

 

Je m’explique : Par ce spectacle de rue mi-déambulatoire mi-fixe, je voudrais montrer à quel point la caméra est un passe droit.

 

La forme proposée est très proche du théâtre invisible. Le public aura une place active pendant l’émission.

 

Dans ce spectacle où évidemment rien ne sera réellement filmé, le public ne verra qu’une présentatrice et son caméraman, réalisant leur émission pendant et/ou sur un événement dans une ville.

Jusqu’où seront ils prêts à la suivre ?

 

Capture_d__cran_2013-04-06___22.09.37

 

 

 

2. c’ est quoi le théâtre invisible ?

 

 

Le théâtre invisible a été inventé en Amérique latine, par Augusto Boal, à un moment où il devenait trop dangereux de militer de façon traditionnelle ouvertement.

On joue une scène au milieu de gens qui ne sont pas des spectateurs : dans la rue, la queue d’un cinéma, un restaurant, un marché, un train...

Ceux qui se trouvent là assistent à la scène par hasard et ignorent qu’il s’agit d’un spectacle.

 

 

(...) Ici, non seulement le public est participant, mais, ne sachant pas qu'il s'agit d'une «représentation théâtrale», c'est lui-même qui écrit la pièce, qui la crée. Seul le canevas de départ lui est imposé. C'est à mon sens la plus extraordinaire forme de théâtre de rue, de théâtre direct qui puisse exister.

(...) Peut-on ainsi mettre des gens dans une situation artificielle, intervenir directement dans leur vie pour les amener à se prononcer sur un sujet quelconque? Peut on, à leur insu, dialoguer avec eux? Puisque, au fond, c'est de cela qu'il s'agit.

(...) Le théâtre invisible ne peut manipuler à sens unique, comme la télévision ou certains journaux. Ce qu'il propose c'est une réflexion sur certains faits d'oppression. Bien sûr, il pourrait conduire à la révolte. Si c'était le cas, bravo! En outre, cette forme de théâtre se situe aux antipodes de la catharsis. Il ne propose pas de remèdes, il ne résout pas dans sa bulle de verre les problèmes du monde, qu'ils soient psychologiques ou politiques. Il les interroge fermement. C'est une démarche collectiviste, socialisante. Et ce théâtre peut donner, ne serait-ce qu'à quelques personnes, la conviction que l'on peut encore agir, que l'on peut encore espérer être maîtres de sa vie, celle qu'on se souhaite. Le théâtre invisible opère au cœur de la foule, il lui appartient. Et surtout, le théâtre invisible échappe aux dirigeants, aux contrôles, aux momifications étatiques.

 

Alaingo Article « Le théâtre invisible » Intervention, n° 18, 1983, p. 42-43.

 

 

 

 

3. L’ histoire

 

 

La chaîne Chann’elle TV, organise cette année une tournée de son émission phare :

On s’invite chez vous!

 

Le public viendra assister en masse au tournage de cette émission qui faisait déjà un tabac l’année dernière.

 

Grâce à Émilie Dardenne, une grande chaîne nationale s'intéresse enfin à ce qui se passe près de chez vous !

 

Affiche_rose_a4

 

 

 

4. Pour qui? Où? Comment?

 

 

C’est un spectacle tout public, qui se joue de préférence en journée. Nous jouerons pour une jauge de maximum 500 personnes.

La ville, la manifestation qui s’y passe, ainsi que le public sont à la fois le décor et la matière première de ce spectacle, réadapté à chaque représentation.

 

 

 

 

5. Extraits de texte

 

 

Emilie Dardenne :

enjouée

 

Bien ! Est ce que tout le monde est là? Bonjour, bonjour à tous. Vous savez tous pourquoi on est là hein? Donc, cʼest la télé, cʼest Channʼelle TV, cʼest lʼémission «On sʼinvite chez vous», et je suis la présentatrice pour ceux qui ne mʼaurais pas encore reconnu...

Donc on va commencer, tant pis pour les retardataires, oh, très jolie permanente madame, cʼest vos vrais cheveux ? (...)

 

face caméra, face public, on micro

 

Donc jʼvais avoir besoin de vous tous pendant environs 3/4 dʼheure, hein, on va aller tous ensemble faire le tour du village. Vous verrez, 3/4 dʼheure pour en faire le tour, ça sera largement suffisant ! Et donc on finira lʼémission avec un jeu : «Le Zigouigoui pousse-pousse, le jeu que vous attendez tous». Dʼailleurs, je vais avoir besoin de deux couples, ça prendra pas longtemps, cʼest pas très compliqué, ʻfaut juste être de bonne humeur ! : Euh... Vous... vous vous êtes parfait, très jolie robe, ca ça sera super ... Vous... Ca mʼétonnerais que vous soyez en couple, vous ! Parfait! Et ... vous deux, cʼest très bien!

Bon, est ce quʼon est content dʼêtre là?!! Jʼimagine que cʼest pas tout les jour que la télévision viens ici ?

(...)

 

(vérifie que le cercle est fait, si le cercle pas fait, elle réarrange les gens)

(a tous)

 

Ok ! Alors tout cʼque jʼvous demande, cʼest vraiment de sourire, de montrer son smile, quʼon aime sa ville, et quʼon est surtout très fier de passer à la TV ! Nʼoubliez pas, tout le monde vous regarde, y compris vos ennemis, donc faites au moins semblant dʼêtre content histoire de les faire chier !

(en regardant quelquʼun en particulier) Voilà, surtout soyez naturels, et tant pis pour certains. Cʼest parti Azziz?

 

(Le caméraman regarde dans sa caméra, et viens dire quelque chose à lʼoreille dʼEmilie.)

 

Emilie se retourne vers une nana jolie, placé juste derrière elle)

Excusez moi mademoiselle, par contre apparemment vous faite double emploi avec moi, et cʼest quand même MON émission ! Je vais devoir vous demander de vous mettre ailleurs... Merci, sans rancune hein?! Allez, je vous fait une bise...

 

Ok, cʼest parti ! Je veux de smiles pour le jingle!

(caméraman fait le signe 3,2,1, ça tourne)

 

Emilie Dardenne :

(Elle se frotte les dents, mastique, se replace la mâchoire, lâche ses bras)

Bonjour à tous et bienvenue dans cette édition plutôt ... rurale de «On sʼinvite chez vous» !

(Stop... Sourire figé mais vraie, Jingle qui ne démarre pas)

 

Caméraman :

- Ok cʼest moi, pardon, problème technique, on reprend tout de suite ! Ca tourne !

 

Emilie Dardenne :

(Exactement de la même manière)

Bonjour à tous et bienvenue dans cette édition plutôt ... rurale de «On sʼinvite chez vous» !

(Jingle)

Nous sommes aujourdʼhui dans le «Sud de la France» (accent du sud pour dire ca), dans un département que nous ne connaissons pas puisque cʼest un département sans grand intérêt, le département de lʼHérault.

(etc)

 

 

6. Photos : 

 

 

Croche_pied

 

Danse_avec_public_vieille_dame

 

Interview_pascal_larderet_cie_cacahu_te

 

Femme_dos_applause

 

_milie_et_azziz_2

 

 

 

 

 

 

7. La comédienne et ses larbins

 

 

 

Mathilde Feuerbach

Journaliste

En 2009, elle est diplômée de l'INSAS à Bruxelles. Depuis, elle joue aussi bien dans des pièces de théâtre en salle qu’en théâtre de rue et au cinéma. Elle joue actuellement dans une comédie musicale pour enfant, un spectacle de théâtre en salle, un spectacle de théâtre de rue au Maroc, et coécrit son premier long métrage.

 

Imad Fijjaj

Caméraman

Créateur de la Compagnie Terminus, précurseur des arts de la rue au Maroc, Imad Fijjaj à toujours travaillé en étroite relation avec des compagnies françaises (Cacahuète, 1Watt, etc.). Il a créé le festival des arts de rue de Casablanca, Zank’art, dont il est le programmateur, ainsi que d’autres événements...

 

Sebastion Osmont

Complice (caméraman remplaçant)

Sébastien Osmont est clown! Est-ce par choix ou es ses difformités et son inculture ou encore l'influence de Michel Dalaire qui l'on poussé vers ce métier... Peu importe! Ce qui importe, c'est qu'il nous fait bien rire depuis plus de 15 ans soi-te dans ses solos de Michel de la Cie Marche ou Rêve, soi-te dans les spectacles de la Cie Carnage productions. Et qu'aujourd'hui, c'est avec grand plaisir qu'il rejoint la Cie Surprise

 

Olivier Haudegond

Ecriture

Il tourne depuis 10 ans en théâtre de salle et théâtre de rue avec son personnage de Didier Super. On peut le voir dans «Les Têtes de Vainqueurs», dans quelques films, il a écrit une bande dessinée, a réalisé quelques courts métrages, et fait des interventions dans le magazine Fluide.G.

 

Juliette Marre

Mise en scène/direction d’acteur (complice remplaçant)

20 ans de théâtre de rue ! Comédienne actuellement dans plusieurs pièces de théâtre (avec Carnage Production, Didier Super, 13 Albinos...). Elle a mis en scène: "Les Têtes de Vainqueurs", "La Chouing", "Les Contes de la chaise à porteur","Le Tuxedo Big Bang", et aussi la jazzman Perrine Mansuy etc... Doyenne de l'équipe, elle est notre mère, notre ange, notre cerveau...

 

 

 

 

8. Fiche technique

 

Spectacle

Déambulation (avec 3 fixes) :

Durée : 1 heure (environ)

Jauge : 500 personnes (environ)

Représentation de préférence diurne (mais on s’adapte)

Pas de montage, ni de démontage à prévoir

 

Planning type

Nous avons besoin de votre part, 1 semaine minimum avant les représentations :

- Contacts de journaux locaux (pour y mettre l’appel a participants)

- Parole et musique d’une chanson très connue dans votre ville (ou dans votre région)

 

J-1 : (la veille de la représentation)

Arrivée de la compagnie

Repérage des lieux avec vos référents techniques : 2h Réécriture/adaptation de certaines parties de texte, en lien avec la ville, l’événement, les personnalités du coin, l’histoire, etc.

J : (jour de la représentation)

Préparation en loges 2h Spectacle

 

Plan_d_implantation_on_s_invite

 

 

 

9. Contacts

 

Contactez notre diffuseuse :

 

Marie Bernos

Racont’art

Diffusion et Production Arts de la Rue et Scène

www.racontart.net

info@racontart.net 

Tél : 00 33 (0)4 67 24 04 96

GSM : 00 33 (0)6 16 67 70 64

 

Capture_d__cran_2013-04-06___22.12.40

 

 

Lien Facebook « On s’invite chez vous » :

https://www.facebook.com/pages/ON-SINVITE-CHEZ-VOUS/512243205467999

Site web : 

http://www.compagnie-surprise.fr/ 

 

 

 

Contact uniquement pour le Maroc :

 

Compagnie Terminus des arts

Imad Fijjaj

Directeur Artistique

 

Fixe : (+212) 05 22.54.19.17

Mobile: (+212) 06 602.274.904

fijjaj@hotmail.com

 

adresse :

Maison des jeunes

BOUCHENTOUF DERB SULTAN EL FIDA

Casablanca – MAROC

 

 

 

 

10. Merci, merci, merci !

 

 

Quelques vieilles et réputées Compagnies de Théâtre de rue soutiennent le spectacle en prêtant généreusement leur lieux pour que nous puissions répéter, en nous aidant à la diffusion, etc.

Il y a aussi des artistes qui, pour nous soutenir, offrent leur conseils, leur regard extérieur, voir aussi leur lieu de travail.

Parmi eux, comptons pour les plus connus :

 

 

La Compagnie Cacahuète :

Depuis 18 ans, Cacahuète présente des interventions happening sous le label "Turbo Cacahuète" et les exporte aux quatre coins du monde. Passé maître dans l'art de l'improvisation et du détournement urbain, Cacahuète s'est forgée une solide réputation de compagnie sulfureuse, furieusement engagée, au parfum de scandale. Les dernières propositions de la compagnie, la série des "Contaminations" lancée en 1998, marquaient un désir de radicalisation de leur art. Le spectacle majeur de Cacahuète "L'Enterrement de Maman" se bonifie incontestablement chaque année après 12 ans de tournée et plus de 350 représentations.

 

 

Didier Super :

De son vrai nom Olivier Didier Haudegond1, né à Douai le 27 février 1973, est un humoriste, chanteur et musicien français.

Didier Super apparaît dans le monde médiatique en 2004, avec un CD de piètre qualité mais aux textes corrosifs. Après plusieurs années de concerts, il met depuis 2008 l'accent sur le côté "comique" de sa carrière, avec un one- man-show, une parodie de comédie musicale, et une bande dessinée sur son parcours.

 

 

Le Théâtre de l’Unité :

C’est en 1972 que Jacques Livchine, Hervée de Lafond et le scénographe- décorateur Claude Acquart, unissent leur diversité pour fonder la compagnie. Ils créent de nombreux spectacles dont le plus représentatif s'intitule 'La 2 CV théâtre' en 1977. En 1991, le Théâtre de l'Unité souhaite prendre de la distance par rapport à la bataille médiatique parisienne et déménage à plus de quatre cent kilomètres de la capitale, à Montbéliard où ils ouvrent le premier centre d'art et de plaisanterie de France. Atypiques, les titres des créations du collectif évoquent déjà la bizarrerie : le réveillon des boulons, le thé musical ou encore la fête du malheur. Neuf ans plus tard, un troisième mouvement de renouvellement pousse la compagnie à s'installer dans un autre lieu. C'est dans les anciennes filatures Japy à Audincourt dans le Doubs, qu'elle fonde le camp n°8 autour des concepts de la fête et du populaire. Avec plus d'une centaine de collaborateurs par an, le Théâtre de l'Unité continue de s'inscrire dans le dynamisme et ne vieillit pas : elle reste «l'une des plus anciennes jeunes compagnies françaises».!

 

 

Compagnie Terminus :

Terminus est tout d’abord né dans la tête d’Imad Fijjaj. Son premier spectacle pour la rue : Maroc Insolite, pour le Festival Fraja 2010.

Pour les initiateurs de Terminus, le théâtre de rue est avant tout un moyen de rassembler des gens d’horizons différents, mais du même pays, de la même culture, autour d’un genre nouveau. L! e théâtre de rue parle de proximité, de mixité, de surprise, de l’architecture urbaine, de regards différents. Terminus tend à mettre une pause à la routine des gens pour leur ouvrir tous ses possibles.! Terminus est la première compagnie marocaine spécialisée dans les arts de rue.!

 

 

 

 

Si vous voulez faire partie de ce chapitre, rien de plus simple !

Proposez nous : Soit un lieu, Soit de l’argent, Soit les deux, Ou bien programmez nous...

Toute initiative de votre part nous arrangera, n’en doutez pas !

Why fund it?

Où ira votre argent ?

Puisque c'est de cela qu'il s'agit...

 

 

 

Pour le moment, la porteuse de projet paie seule et personnellement tout ce dont a besoin ce projet pour fonctionner :

 

- Notre très chouette, très utile et très bonne chargée de diffusion 

- La caméra

- Les costumes

- Les trajets pour 3 personnes jusqu'aux lieux des résidences (Maroc, Sète, Montbéliard ...)

- Tout le matériel utilisé dans ce spectacle

 

Nous avons la chance d'être sélectionnés cet été dans quelques très bons festivals promotionnels (nous n'y seront pas payé. Ce sont des vitrines pour montrer notre travail)

 

Parmis ces festivals : Châlons dans la Rue, Aurillac, les Zaccros d'ma rue à Nevers, etc ...

 

 

 

Votre argent ne servira pas à toute la création du spectacle !!!

Celui-ci est déja bien avancé, pour ne pas dire abouti.

 

 

Vos donts serviront à payer :

 

- Les impressions nécessaires ( affiches, flyers, banderoles : 1 000 € selon Easy-Flyers )

- Les trajets pour 4 personnes sur les lieux des festivals  (routes +péages : 500€ selon Via Michelin )

- Une partie de la conception du site internet, réelle vitrine pour notre compagnie (500€)

 

 

Bref, aidez nous pour que ce projet, ce spectacle se lance cette année, soit viable et puisse tourner près de chez vous plus tard !

 

 

Aidez un jeune projet qui réveille, un projet qui n'est pas lisse, qui tend à éveiller, à vous bouger !

Thumb_capture_d__cran_2013-04-06___16.39.22
MathildeFeu

Mon parcours : Je m’appelle Mathilde Feuerbach, j’ai 25 ans et je suis comédienne. Je suis directrice artistique de la Compagnie 3, 2, 1, Surprise. Après avoir fait des études supérieures d’art dramatique à Bruxelles à l’INSAS, j’ai commencé à exercer en jouant en Belgique, puis au Maroc quelque temps. Je me suis intéressée de plus en plus au... See more

Newest comments

Thumb_default
Belle et Bonne route pour ton projet !!! . Arnaud Devolontat
Thumb_default
Youpi!
Thumb_default
Gros gros potentiel. Très bel univers. Et comme dirait un très bon groupe francophone de qualité 'on vous souhaite tout le bonheur du monde'