Parcourir la planète à vélo pour réaliser un documentaire sur les consciences écologiques à travers le Monde : tel est le projet fou d’On The Green Road ! Pendant un an, caméra en main, nous parcourrons 22 000 km à bicyclette à la rencontre des populations est-européennes, asiatiques et sud-américaines. Nous diffuserons à notre retour le documentaire en HD auprès d’un large public !

Large_on_the_green_road_23

The project

 

Un jour une idée folle nous est passée par la tête: et si nous faisions le tour du Monde à bicyclette?! Après des mois de réflexion sur le sens que nous voulions donner à cette aventure, nous avons imaginé un projet: On The Green Road. Ce projet est le fruit de notre passion pour l'aventure et de notre conscience verte...

 

Interpelés par le manque de compréhension et de concertation des nations sur un sujet qui nous concerne pourtant tous, nous avons décidé de partir à la rencontre des populations et décideurs des pays émergents. Pendant un an, de juillet 2012 à juillet 2013, nous parcourrons plus de 20000 km à bicyclette, traversant plus de 25 pays...

 

Tout au long de la route, nous irons à la rencontre des habitants et partagerons avec eux. Parfois quelques heures, d’autres fois plusieurs jours, mais toujours avec la volonté de comprendre leurs préoccupations environnementales et leur rapport à la Nature. Ce que nous appelons leur « conscience écologique » … Notre ambition est aussi de comprendre quels sont les facteurs culturels de blocage à une réelle prise de conscience environnementale, au-delà de la simple situation économique…

 

De l’Iran jusqu’au Paraguay, en passant par le Bangladesh,  nous irons découvrir différentes cultures, différents modes de vie et, finalement,  de multiples conceptions du développement durable.

 

A notre retour, nous monterons et diffuserons le documentaire vidéo imaginé et tourné tout au long du périple. Nous souhaitons le diffuser le plus largement, mettant en avant l’originalité de notre approche afin d’atteindre un large public, en particulier les jeunes, mais aussi des publics peu réceptifs aux questions environnementales. De plus, nous espérons qu’il apportera une lumière importante à la compréhension entre les différents acteurs du changement. Cette intercompréhension étant aujourd’hui le préalable nécessaire à toute évolution globale sur le développement durable….

 

Enfin, nous comptons bien vous faire voyager pendant toute cette année de périple grâce à nos newsletters, baptisées "Carnets de Voyage", mêlant aventure, petites galères et belles rencontres!

 

 

 

                                                  Qui sommes-nous ?

 

 

 

Siméon et Alexandre

 

 

 

La volonté de partir ensemble réaliser ce périple n’est pas le fruit du hasard. Nous sommes cousins. Nous nous connaissons particulièrement bien et avons vécu ensemble de nombreuses aventures! La dernière en date? Ramener en moins d’une semaine des bicyclettes hollandaises d’Amsterdam à Paris. Malgré de nombreux soucis dûs à l’état de délabrement avancé de nos montures et à la présence d’une unique vitesse, nous avons réussi à rallier Paris en 5 jours seulement! Et dans une belle ambiance malgré l’effort intense! 

 

 

 

                                          Siméon raconté par Alexandre:    

 

Sim' est un mordu d'aventure, un passionné de voyages et un perfectionniste redoutable!  Sa nature nous permettra de découvrir les peuples rencontrés avec une curiosité empreinte d'un certain esprit d'analyse. Féru d’auto stop, il a ainsi parcouru plus de 10000 km à travers l'Amérique du Sud, pour aller à la rencontre des populations... Passionné par l'image, il sait donner une âme à ses clichés et à ses rushs, aussi bien qu'à ses croquis, qui parsèmeront nos "Carnets de Voyage"...        

 

 

                                        Alexandre raconté par Siméon:    

 

Alexandre est un homme de convictions, qui va toujours au bout de ses idées, tout en restant les pieds sur Terre, concret et pratique. Son tempérament vif entremêlé à sa grande curiosité seront sur la route des facteurs de rencontre supplémentaires. Amoureux de la nature et de la création, toujours partant pour de nouvelles aventures, aussi folles et improvisées soient-elles, ce n'est pas pour rien que nous l'avons surnommé "Alexander Supertramp" ! Et pour que le tableau soit complet, n'oublions pas la touche artistique du personnage! Le bougre se passionne depuis longtemps déjà pour la photo et la vidéo. Et il faut avouer que ça lui réussit plutôt bien ! 

 

 

Why fund it?

 

La somme de 3000€ nous permettra de boucler notre budget et ainsi de partir, comme prévu, à la mi-juillet! Ces derniers sous nous permettront de financer :

 

Le matériel de tournage mis à rude épreuve pendant une année :  

 

- un boitier Reflex HD: ce choix du boitier permettant à la fois de réaliser des photographies de gde qualité et des vidéos en Haute Définition est stratégique. Outre l'économie de poids non négligeable (un seul boitier, un seul jeu d'objectifs...), il permettra de passer plus inaperçu dans de nombreux pays où la caméra est perçue comme une menace par les autorités. Il entre dans notre volonté de discrétion et d'authenticité. De l'aide apportée sur KKBB dépendra la qualité de notre matériel photo et vidéo!

- des objectifs à focale fixe (50 mm) et variable (18-55) de bonne qualité seront des outils indispensables à la réalisation de ce documentaire. Leur nombre limité et exactement adapté à nos besoins est l'exact compromis entre notre souci de réalisme dans le documentaire et des facteurs de poids et de prix que nous imposent notre projet

- un trépied afin d'assurer une bonne qualité d'image

- de nombreuses batteries. En effet, nous serons amenés à traverser des régions où l’électricité est encore absente, aussi nous faudra-t-il disposer d’une autonomie suffisante…

- des cartes mémoire en quantité suffisante, afin de compenser le choix que nous avons fait de partir sans ordinateur. Nous en chargerons régulièrement le contenu sur des DVD, qui seront renvoyés par différents canaux en France...  

 

La qualité du matériel vidéo que nous emporterons dépendra exclusivement de l'aide que nous obtiendrons des généreux soutiens de Kiss Kiss Bank Bank. Ainsi, votre aide influera directement sur le choix du boitier et des objectifs, ainsi que sur notre autonomie (batterie, cartes mémoires) tout au long du périple!

 

Les visas dont nous aurons besoin pour parcourir l'ensemble des 26 pays traversés!

 

Sans eux, point de salut! Et certainement beaucoup de complications... Et comment songer à éviter la Haute-Asie, région si gourmande en visas mais abritant tant de merveilleux pays : l’Iran, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan ou encore le Pakistan… Autant de contrées peu connues chez nous, dont nous comptons bien ramener des clichés d’éternité, des récits d’ailleurs, et des conceptions ô combien différentes de l'écologie…

 

D'avance, merci pour votre soutien, quel qu'il soit!

Thumb_logo_on_the_green_road
On The Green Road

Parcourir la planète à vélo pour réaliser un documentaire sur les consciences écologiques à travers le Monde : tel est le projet fou d’On The Green Road ! Pendant un an, caméra en main, nous parcourrons 22 000 km à bicyclette à la rencontre des populations est-européennes, asiatiques et sud-américaines. Nous diffuserons à notre retour le documentaire...

FAQ Questions about the project

+ D'où m'enverrez vous la fameuse "carte du bout du Monde"?

Nous enverrons les cartes postales du pays de votre choix présent sur notre itinéraire!

+ Où allez vous dormir pendant cette année de vadrouille?

Nous essaierons le plus possible de dormir chez l'habitant, afin de partager avec eux et de connaître leurs conditions de vie.

Sinon, nous aurons une tente pour toute la région de la Haute Asie, où nous connaîtrons des températures pouvant atteindre les -25 degrés Celsius... Nous comptons la troquer après avoir passé cette région difficile, pour toujours aller à la rencontre des habitants. Eh oui, nous ferons la guerre à chaque kilo des sacoches de nos bicyclettes!

+ Où allez vous diffuser le documentaire à votre retour?

Nous sommes en partenariat avec de nombreuses écoles et universités, mais aussi avec des municipalités. Notre ambition est réellement de diffuser ce documentaire au plus grand nombre possible, et tout particulièrement les jeunes.

Nous tenons aussi à faire voyager ceux qui n'en ont pas les moyens, et surtout montrer à des jeunes défavorisés que tout est possible, c'est pourquoi nous le diffuserons dans des "maisons de quartier".

+ 22000 km en 365 jours, vous êtes sérieux dans votre délire les gars?!

Bien sûr que nous sommes sérieux dans ce rêve fou! Ces prévisions ont été faites sur la base des reliefs que nous allons traverser, du temps imparti mais aussi sur la base de ce que d'autres cyclo-voyageurs ont pu réaliser!

Parcourir une partie de la chaîne Himalayenne et franchir la Cordillère des Andes ne sera pas chose aisée, mais la beauté de ce projet réside aussi dans l'effort qu'il nécessite!

Newest comments

Thumb_default
Bonne aventure mon vieil Alex! Après les dunes du Sahara et les eaux endiablées de l'Atlantique, puissions nous faire un bout de chemin ensemble sur les routes de l'ancienne Constantinople...
Thumb_default
Bon courage mes ptits' !
Thumb_default
Bon voyage bande de minus!! J'espère que vous gérerez aussi bien votre trip que ce WE à Paris! C'était trop bien! Bisous