UNE PIÈCE ÉCRITE ET MISE EN SCÈNE PAR MITCH HOOPER QUI A BESOIN DE VOUS POUR SA PROGRAMMATION AU VINGTIÈME THÉÂTRE A PARIS.

Large_only_connect

Présentation détaillée du projet

 

LE PROJET

 

Only Connect est une pièce contemporaine écrite et mise en scène par Mitch Hooper. Elle a été créée au Théâtre de Suresnes Jean Vilar du 14 au 17 février 2013. Elle est maintenant programmée en coréalisation pour 30 dates, du 20 mars au 28 avril 2013 (du mercredi au dimanche), au Vingtième Théâtre à Paris. Pour cette série, la compagnie Body and Soul/Corps et Âme doit faire face à un lourd budget de communication. C’est également lors de cette série que la compagnie espère intéresser des programmateurs dans le but de diffuser le spectacle et de le faire tourner lors de la saison 2013-14.

 

La page Facebook de la Cie Body and Soul/Corps et Âme

 

 

L’AFFICHE

 

Oc_affiche40x60_-_copie

 

 

LE RESUME

 

Six personnages en quête d’amour se rencontrent, se séduisent, s’aiment, se détestent, s’affrontent, se quittent dans ce que l'auteur et metteur en scène Mitch Hooper – ancien assistant de Harold Pinter – appelle une «ronde qui ne tourne pas rond». Soumis aux multiples réseaux de connexions grâce auxquels ils communiquent (téléphones portables, courriels, textos, tchats…), ces êtres d’aujourd’hui s’accrochent à un mirage qui leur échappe : créer un véritable lien avec l’autre, trouver une issue à l’isolement dans lequel ils se sont laissés enfermer. Impostures, mensonges et manipulations côtoient coups de foudre, sincérité et folles espérances dans des liaisons chaotiques… et dangereuses.

Un regard ironique et sans complaisance sur le nouveau désordre amoureux qui peut faire rire… ou pleurer.

 

L’EQUIPE

 

Auteur et metteur en scène : Mitch Hooper

Distribution : Daniel Berlioux, Anatole de Bodinat, Jade Duviquet, Didier Mérigou, Gaël Rebel, Sophie Vonlanthen

Assistante à la mise en scène : Isabel de Francesco

Scénographie, décor et costumes : Philippe Varache

Lumière : Patrice Le Cadre

Vidéo : Frédéric Bures, César Andréi, Fan Zhang

Graphisme : Aurélie Frère, Olivier Thévin

Musique: Frédéric Bures

Photo : Svend Andersen

Collaboration artistique : Jade Duviquet

Diffusion/communication : Pascale Roger : cie.corpsetame@gmail.com

Attachées de presse : Francesca Magni / Catherine Guizard

 

LA NOTE D'INTENTION

 

Dans cette pièce, Mitch Hooper a eu envie de parler d'amour. Il voulait une pièce ambitieuse, complexe, à la construction quasi-musicale, qui reflète l'impact des technologies modernes sur nos rapports personnels et traduit à la fois une vue générale, objective, des tentatives d'accouplement d'un groupe de personnages et l'expérience individuelle, subjective de chacun d'entre eux. La pièce qui comprend six personnages tourne donc autour du thème de la connexion. Chacun à sa manière cherche à sortir de sa solitude et à tendre la main vers l'autre. Leurs chemins se croisent sans cesse. Plusieurs scènes se déroulent en même temps sur le plateau. Les dialogues s'entrecoupent, se répondent parfois en écho ou en reflet, des textes écrits viennent s'ajouter aux dialogues. Ce que Mitch Hooper a cherché à exprimer, c’est ce va-et-vient incessant, cet enchevêtrement de vies que l'on trouve dans les grandes villes modernes.

Cette pièce résolument contemporaine interroge donc notre vie aujourd’hui dans laquelle la technologie peut donner l’impression que tout est possible.... Alors qu’il n’a jamais été aussi facile de communiquer, la solitude, les frustrations et les incompréhensions ont-elles disparu ? Le monde a changé, les méthodes ont changé mais l’apprentissage, les errements, les blessures, les plaisirs semblent de même nature : humains, forcément humains.

 

LA MISE EN SCENE

 

Une lumière projetée sur le sol du plateau trace des lignes établissant des connexions entre les différentes zones de jeu, qui en conjonction avec les formes géométriques des éléments de mobilier (ronds, carrés, rectangles) vont suggérer l’image d’un circuit imprimé – ou peut-être un labyrinthe…

La scène comporte six zones de jeu qui se transforment et se superposent au gré de l'action. Sur le plateau : mobilier minimal, neutre, noir, à usages multiples : un grand lit au centre, des tables et des chaises. Plusieurs ordinateurs portables. Et les acteurs. Au-dessus de cela : un grand écran, reprenant les écrans des divers ordinateurs, le texte des mails ou des sms. L’écran est découpé en six zones correspondant aux zones du plateau. Sur l’écran : un flux constant de mots et d’images, parfois nécessaires pour la compréhension de la scène (et donc mis plus en évidence), parfois superflus (donc plus discrets), un excès d’informations – impossible à assimiler dans sa totalité – mais organisé de façon à ce que l’on saisisse l’essentiel tout en suivant le jeu des acteurs.

 

MITCH HOOPER : UN AUTEUR / METTEUR EN SCENE

 

Mitch Hooper est un des quatre membres fondateurs de la compagnie Théâtre vivant. Après avoir acquis une maîtrise en lettres à l’Université de Cambridge, il a obtenu le diplôme de réalisation du Conservatoire Libre du Cinéma Français. Il a été l’assistant de Harold Pinter. Pour le cinéma, il a écrit, entre autres, Les Âmes Fortes d’après l’œuvre de Giono, réalisé par Raul Ruiz, avec notamment Laetitia Casta et John Malkovitch et sélectionné au Festival de Cannes 2002. Pour le théâtre, il a écrit et mis en scène plusieurs pièces dont Chroniques d’une Année de Crise et L’amour existe. Pour Théâtre Vivant, il a mis en scène Long Voyage vers la Nuit  d’Eugène O’Neill et Une Vie de Théâtre de David Mamet au Théâtre du Nord-Ouest, Le Monte-Plats de Harold Pinter à l'Essaïon, Femmes de Manhattan de John Patrick Shanley à la Manufacture des Abbesses et La Main Passe de Georges Feydeau au Théâtre Michel. Dernièrement on a pu voir Trahisons de Harold Pinter au Lucernaire, en 2009, de nouveau en 2010 et en tournée en 2011 et 2012.

 

LES PHOTOS DU SPECTACLE

 

1

T73a3525

 

2

T73a3513

 

3

T73a2506

 

4

T73a3793

 

5

T73a3664

 

6

T73a3490

 

7

T73a4061

 

8

T73a3777

 

9

T73a4050

 

10

T73a3996

 

Signature3carte_de_visite_v2-8

 

LA PRESSE

 

LE FIGAROSCOPE

 

 

Critique_figaroscope

THEATRAL MAGAZINE

 

Th__tral_magazine_critique_only_connect

 

HOLYBUZZ

 

" Le monde des relations virtuelles est souvent exploré de façon superficielle. Ici, c’est à une vraie leçon de choses que l’auteur et metteur en scène nous convoque, n’omettant aucune des hypothèses qui conduisent sur les sites de rencontre et rendant parfaitement compte des raisons psychologiques qui y mènent. On passe sans cesse du tragique absolu masculin au rire léger féminin, avec autant de vérité et de complicité dans les deux cas. (....) Only connect est une pièce moderne, réaliste et très bien jouée. (....) Une très belle pièce, tendre et réaliste." 

Pierre François HOLYBUZZ

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer une partie de la communication dont le montant est fixé de façon contractuelle par le théâtre.

Le contrat de coréalisation stipule que la compagnie doit réaliser un plan média à hauteur de 20 000 euros HT minimum. Dans ce budget, le poste le plus important est celui de la publicité qui s’élève à 11 000 euros TTC : impressions des supports (tracts, affiches 40x60, cartons d’invitation…), affichage dans le métro pendant 4 semaines, publicités dans le Pariscope (3 parutions) dans l’Officiel des spectacles (2 parutions), dans Tatouvu….

Les fonds collectés seront donc destinés à alléger ces frais de publicité. Grâce à votre soutien, la compagnie Body and Soul sera en mesure d’assumer ses dépenses de communication pour les 30 prochaines représentations, ce qui contribuera non seulement à la visibilité du spectacle mais aussi à sa diffusion pour la saison 2013/14.

 

MERCI A TOUS

 

Thumb_oc_affiche40x60_-_copie
Cie Body and Soul/Corps et Âme

Après l’aventure collective de Théâtre Vivant, MITCH HOOPER lance la compagnie BODY AND SOUL/CORPS ET ÂME pour aller plus avant vers des projets personnels, tout en gardant des liens étroits avec Théâtre Vivant qui reste coproducteur et ami attentif. Il commence par la création de sa pièce ONLY CONNECT, et continuera en alternant la mise en scène de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bisou Gaël :)
Thumb_default
Bonne chance les amis!