Création d'une entreprise. Tout en mettant un arc-en-ciel au centre, une palette d'aménagements va favoriser la présence de la faune...

Large_img_6422-1417567891

Présentation détaillée du projet

  

Les sites que nous recommandons pour accueillir un arc-en-ciel

Tous les ponts suspendus orientés Nord Sud qui peuvent aussi et doit être des corridors écologiques.

Les réserves faunistiques : ces lieux enchanteurs sont particulièrement propices à l’accueil de ces interventions arcs-en-ciel et des micro aménagement mis en place pour le bien être faunistique.

62116_10200173373726845_192124363_nIMG_9377 

 

Les ponts suspendus dans le monde sont presque tous susceptibles d’accueillir un arc en ciel, symbole de paix. Les frontières des pays en guerre sont également des lieux pertinents (Corées, ...), de même que les entrées de continents. Entrées dans l'Europe par l'Atlantique, à Lisbonne par exemple. Entrées des Amériques par New York ou par San Francisco... Entrées de l'Asie par Istanbul, (il pensable de mettre un arc-en-ciel au Cap de Bonne Espérance) pour le symbole ....... etc.

En option : La combinaison des éléments eau et terre, grâce à des plantations adaptées pour la faune locale est inscrite dans une démarche de préservation de la biodiversité et permet de créer des sur certains sites de petites réserves naturelles pour la faune sauvage (abeilles … ).

Un spectacle de sons et couleurs inclut des carillons utilisant la présence du vent.

La visibilité des éléments naturels (vent, pluie, soleil au travers de l’arc-en-ciel) sera rendue possible par l’execution d’une sorte de symphonie redistribuant l’élément « eau » du ciel aux heures de soleil. Ces élément impalpables permettent, à l’heure de l’arc-en-ciel, d’introduire délicatement le sujet de la nature et d’entrer dans la matière en empruntant le langage des arts paysagers et, en intégrant plantes et mangeoires pour la petite faune sous ces pluies contrôlées, de créer un écosytème lié à la brumisation et à la flore indigène incluse dans l’aménagement.

C’est un projet qui invite à la cohésion sociale en développant la vie locale ; et les visiteurs peuvent prendre part, à travers les concertations préalables aux aménagements, à diverses activités liées à la faune et à l’éducation à l’environnement. Ils sont invités et bienvenus à chaque phase de la mise en place des divers aménagements dédiés à tous, par le biais des associations de défense de la natures, des bénévoles et/ou activités péri-scolaires décrites plus loin.

         

 Montage, installation Installation et mise en place du dispositif arc-ciel

 

Un capteur solaire fait office d'interrupteur et déclenche la brume des fontaines qui puisent leur eau dans les bassins, ou sont reliées à une arrivée d’eau, et projettent des microgouttelettes lorsque le soleil brille en dessous de 42°d’élévation, matin ou soir.

image029Capture d’écran 2014-08-04 à 23.10.02

IMG_2159   Déclencher un arc en ciel Comment fait-on ?

Qui sait que, pour voir un arc en ciel, il faut avoir la pluie devant soi et le soleil dans le dos?

Ce qui signifie que le soir on verra l’arc en ciel en regardant vers le levant, et que le matin au contraire on verra l’arc en ciel en regardant vers le couchant, lorsqu’un mur de gouttelettes en suspension brille dans l’air du côté où l’on regarde....

La formation d'arc-en-ciel après les pluies est un phénomène naturel lié à la dispersion de la lumière .

Un arc en ciel est un spectre naturel du soleil qui se forme dans le ciel après la pluie : les gouttes d'eau en suspension dans l' air agissent comme des prismes pour disperser la lumière du soleil dans les couleurs du spectre .

Arc primaire : un arc-en-ciel primaire est formé lorsque le soleil subit deux réfractions et une réflexion. Un arc primaire est de couleur rouge à l'extérieur d’une courbe et de couleur violette à l'intérieur.

Arc secondaire : un arc secondaire est formé lorsque le soleil subit deux réfractions et deux réflexions dans une goutte d'eau . Parfois, un arc secondaire est formé au-dessus d'un arc primaire . Un arc secondaire a la couleur violette à l'extérieur et la couleur du rouge à l'intérieur de la courbe . C'est la double réflexion de la lumière . Un arc primaire est plus lumineux qu'un arc secondaire . La double réflexion de la lumière dans les gouttelettes d'eau s’effectue dans la dispersion de la lumière .

Un arc en ciel est formé si l'angle d'élévation du soleil est inférieure à 42 degré .Un arc en ciel sera formé lorsque nous pulvériserons de l'eau dans l'air et si le soleil est derrière nous .

Le matériel utilisé : 

Capture d’écran 2014-09-26 à 13.03.47P

 

Un arc-en- secondaire est formé lorsque le soleil subit deux réfractions et deux réflexions dans une goutte d'eau . Parfois, un arc-en- secondaire est formé au-dessus d'un arc-en- primaire . Un arc secondaire a la couleur violette à l'extérieur et la couleur du rouge à l'intérieur de la courbe . C'est la double réflexion de la lumière . Un arc-en- primaire est plus lumineux qu'un arc-en- secondaire . La double réflexion de la lumière dans les gouttelettes d'eau s’effectue dans la dispertion de la lumière .9676_10200153812397824_669105885_n

Un arc en ciel est formé si l'angle d'élévation du soleil est inférieure à 42 degré .

Un arc en ciel sera formé lorsque nous pulvériserons de l'eau dans l'air vers le ciel , si le soleil est derrière nous . Un spectre de couleurs sera vu dans la pulvérisation d'eau.

 

Des options qui ont aussi besoin d'être testées pour être installées : 

 

Le Dépôts sur chaque site accueillant un arc-en-ciel à petite ou à grande échelle est sur le même principe et dans la même gamme d'aménagements.

Un aménagement durable dans l’art volatile. Des plantes à papillon installés en dessous des levés d’arc en ciel, chaque fois que le soleil est au bon endroit. Un aménagement spécifique adapté sur mesure à chaque site.

option2

Des plantes à papillon installées en dessous des levers d’arc en ciel, des nichoirs incrustés dans le paysage, des mangeoires, des jeux de lumière qui flirtent avec le ciel ou tout autre aménagement spécifique adapté à chaque site, aux écosytèmes locaux et aux besoins spécifiques des espèces en place, comme des aménagements pour oiseaux migrateurs ou espèces en voie d’extinction grâce à des relevés faunistique complets, dans l’esprit du recyclage et de la mise à disposition d’éléments et de plantes propres à favoriser la présence harmonieuse de la petite faune sauvage.

 

C - Lampides-boeticus-3-R100801-050-B24D04D0

 

 

Le budget estimé pour le premier site puis pour chaque site doit permettre l’amortissement du matériel de chantier, les fournitures et prévoir d’englober le cout des structures destinées à rester en place : brumisateur à arc en ciel, soutien des structures porteuses, le coût des plantations et enfin la rémunération des artistes contributeurs et techniciens chargés de la mise en place de l’arc-en-ciel. Il s’agit de naviguer entre la nature et les lumières dans une sorte de valse contrôlée qui doit amener le visiteur à rêver et à faire du site un lieu unique.

 La spécificité de chaque environnement va définir les meilleurs aménagements à préconiser autour du thème de la lumière et de ses rayons arc-en-ciel et de la Nature, selon l'autorisation et la validation administrative du premier pont désirant accueillir un arc-en-ciel une étude préalable permettra d'établir les besoins réel locaux de la faune et l'apport pouvant être accordé à l'environnement 

 

999890_626449640698491_2018159157_n

Options secondaires

Une gamme de produits peut être associée à ce qui devient alors une Intervention arc-en-ciel

Ces interventions vont répondre aux mots clés suivants : génie écologique, cohésion sociale, éducation ludique à l’environnement, beauté et simplicité.

Jeu avec les lumières du ciel : étoiles, lune.. par le moyen de miroirs et d’éléments phosphorescents, ainsi que par de toutes petites ampoules chargées en énergie. Pour certains sites, notamment, s’ils participent, les parcs, naturels régionaux : la chute de l’eau lors des brumisations peut faire l’objet d’une réutilisation pour remplir de petites flaques au sol qui seront alimentées au moyen de petits moteurs et de rigoles de récupération au dessous de certaines lignes arc-en-ciel. Ces moteurs, chargés en énergie par la pression de la chute de la pluie rempliront ces petites flaques minuscules uniquement de nuit sur 2 à 3 cm de hauteur d’eau pour servir à boire à la petite faune. Et les petits miroirs posés au sol prendront tout leur sens lorsque qu’un gong sonnera à minuit pour des nuits à thème dans les parcs publics. Ce gong sonnera le début de l’heure d’extinction des lumières électriques. L’illumination par les lumières réelles du ciel ainsi que par de petits objets phosphorescents placés dans les arbres peut servir d’animation pour des nuits à thèmes pour lesquelles les portes des parcs s’ouvriront certaines nuits d’été. On ne verra plus que les étoiles et la lune, reflétés dans les flaques et les miroirs au sol. Ces heures de noir sont nécessaires à l’équilibre des petites faunes et des humains. Cela dans l’esprit de l’éducation à l’environnement. Le règne minéral trouvera aussi sa place avec de micro-incrustations de toutes petites pierres semi-précieuses sur le site. Ces pierres seront si petites qu’elles ne seront pas visibles ou presquemais mélangée à la terre, . quelques pierres de lune et autres pierres douces contribueront à la bonne santé des plantes et profiteront à un autre thème éducatif concernant la lithothérapie, médecine douce trop méconnue par les hommes. En effet, certaines pierres aident certaines plantes, tout comme certaines plantes sont indispensables à la faune. Mais ce sujet reste à développer, ce qui viendra avec la présence de ces petites pépites aux pieds des arcs-en-ciel. 

Pour terminer, si de petits ou de grands cours d’eau coulent le long des fleuves, de petits moulins à eau de 40 cm de haut seront disposés pour produire l’énergie nécessaire au fonctionnement des appareils électriques actionnant la pompe des arcs-en-ciel et alimentant soit de petites loupiottes dans les arbres, comme on allume les étoiles dans les yeux des enfants soit toute autre installation ludique pour faire fonctionner les installations... L’eau s’élevant par ces petits moulins, en faisant résonner ce bruit alcalin sur les lieux de l’arc en ciel, participera à l’harmonie du moment tout en promouvant l’’utilisation de l’énergie propre.

598496_4972789607315_1017059713_nDes plantes à papillons peuvent être l’élément naturel qui donnera d’autres couleurs à notre envolée vers le ciel. Ces gammes végétales sont simples et sur les sites des ponts qui proposent un passage piéton, cet aménagement ne nécessitera qu’un balcon fleuri.

 

Des nichoirs sont aussi prévus sur nos sites ainsi que des murets calcaires pour l’entomofaune (lézards…).

 (mangeoires, abreuvoirs, nids seront aussi incrustés, voir page dédiée sur notre site)

Histoire du projet Le sujet d’un pré-diplôme : être un inventeur !

 

L'histoire du projet débute en 2007 à l’ESAJ, école de paysage où le sujet consistait à réutiliser en paysage des rails du projet d’aérotrain abandonnés en 1967. Ces rails perchés à 8 mètres de haut et s'étendant sur 20 km devaient être l'objet d'une composition sans toucher au sol d’un train à grande vitesse. Il fallait être un inventeur sur ce sujet : c'est ici que débute un pari complètement fou, faire apparaitre des arcs en ciel en utilisant la récupération des eaux de pluie grâce à des panneaux solaires inclinés, reliés à des gouttières en haut des rails, tout en redistribuant l'électricité propre à tous les hameaux environnants. Ce circuit devait déclencher, à l'apparition du soleil, sous 42°, un jet de brume du haut des rails, permettant ainsi aux riverains ayant le soleil dans le dos de voir apparaître un arc en ciel.

Ces eaux de pluie étaient recueillies au pied de chaque pylône dans des puits canadiens pour être mises hors gel et redistribuées grâce à des vaporisateurs pour serres (tuyaux tout le long des rails) pour faire apparaitre un arc-en-ciel. Précisons que ces rails étaient orientés Nord/Sud (autre condition nécessaire car le soleil passant d’Est en Ouest était correctement positionné par rapport au mur d’eau pour que l’arc en ciel apparaisse. D’autre part, l’arc en ciel n’est visible que d’un côté du mur d’eau, matin ou soir, car l’observateur doit, pour voir le spectacle, avoir le soleil dans le dos.

 

C'est ainsi qu'après 5 ans, sans plus chercher de réutilisation à ce qui semblait être un dispositif très coûteux donc difficilement réalisable, vint le jour d'une discussion décisive qui prévoyait d'utiliser les ponts. Structure porteuse pour le dispositif de brumisation avec la hauteur nécessaire et suffisante pour obtenir de grands arcs-en-ciel avec un cout d’installation très réduit….

Un projet à New York

16

 

En janvier 2013, l’entreprise Dominocon, à New York cherchait une expertise en paysage pour un projet d’aménagement à Williamsburg à côté du pont concernant l’installation, sur le lieu d’un ancien terrain vague, d’un chapiteau d’artiste, ambulant et destiné à accueillir spectacles et publics divers

À l’occasion des discussions, le dispositif arc-en-ciel fut évoqué. La question fut posée sur la possible utilisation du déclencheur d’arcs-en-ciel au-dessous du pont. Le projet pris immédiatement de l’ampleur car, non seulement c’était possible, mais le coût été raisonnable, en raison de complications moindre. Le projet profiterait aussi d’une hauteur naturelle pour l’apparition de l’arc-en-ciel en utilisant la structure porteuse. Le dispositif venait de trouver son plein moyen d’expression au travers d’une heureuse discussion en mars 2013, avec l'artiste Frédéric Taieb, aménageur d'espace.  Et l'idée était née : désormais nous verrions des arcs-en-ciel, mais sans les nuages, appuyés sur les ponts. Ce n’était encore qu’une idée, mais l’aventure commençait...

Sites contactés, objectif : convaincre Le Viaduc de Millau

26C21F6A51527306E183016A4CBviaduc_millauViaduc-de-Millau---Simulation-Pleiades---Extraitimg-accueil1Deux facteurs évidents nous ont conduits à nous diriger vers le viaduc de Millau. D’abord le projet, né en France, cherchait son site naturel dans une construction haute et de taille suffisante pour permettre l’apparition d’un arc en ciel. D’autre part ce monument de plus de 300 mètres de hauts permettra l’apparition d’arcs-en-ciel de la taille de ceux de la nature. La nature du site permet de l’accrocher naturellement au support du viaduc.

Il y a dans ce projet simple de mur de micro gouttelettes jetées du haut du pont un aspect extraordinaire, car le ciel peut être bleu et l’arc en ciel sans nuage va éclairer les matins et les soirs en utilisant le cycle naturel de l’eau retombant en pluie fine et permettant un arrosage des terres qui peuvent être agrémentées des plantes associées aux animaux de la région. Nous proposons une gamme de plantes qui attirent les papillons, et ce petit aménagement paysager supplémentaire peut être envisagé dans ce que nous avons appelé, non plus seulement un arc en ciel mais une « intervention arc en ciel », où les micros aménagements peuvent accompagner la pose du brumisateur pour faire des sites cibles des micro-écosystèmes où la magie de l’air entre au cœur des regards.

Le matériel utilisé est simple ; il nécessite la récupération des eaux de ruissellement évacuées par l'autoroute pour une réutilisation spontanée sous le Viaduc, à chaque fois que le soleil brille en dessous de 42°. C’est une oeuvre de valorisation du paysage bénéficiant à toute une région.

Pour conclure : la réalisation à Millau d’un arc-en-ciel à si grande échelle constitue une prouesse technologique jamais réalisée : jouer avec les éléments en créant de la beauté entre pluie et soleil. Cet environnement grandiose, écrin naturel remarquable, en recyclant les eaux d’écoulement, sert de lumineux prétexte pour associer les plantes dont dépendent abeilles et papillons au pied de la brume, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira au jardin prototype

 

 

qui reste le dernier maillon d'une chaine de très long travail... Et permettre un joli démarrage de l'entreprise... tout est prêt et n'attends plus qu'un dernier geste, avec ma gratitude pour tous ceux qui y ont travaillé et celui qui est parti... à qui les plus jolies pensées sont adressées. Pour lancer une entreprise qui servent la nature qui n'a peut être jamais eu autant besoin de soutien. :) 

Thumb_capture_d__cran_2014-09-05___11.34.33-1409909701
laurdupuy

Présentation du porteur de projet et de l’aventure d’une l’équipe Admise à l’école supérieure d’architecture d’art des jardins et des paysages en 2003, Laure Dupuy est amenée à composer dans le cadre de ses études divers mobiliers urbains et menus aménagements. Sa passion pour les jardins débute dés 1989 lorsqu’elle dessine pour un sujet d’art son... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un beau projet plein de poésie !
Thumb_default
Bravo projet extraordinaire, je fais suivre car projet innovant, et innovateur et plein d'esprit positif