Large_presentation-base-dore_e-5-1512579389

Présentation détaillée du projet

Je suis une réalisatrice algérienne. Je suis née et j'ai grandi en Algérie jusqu'en 2011, date à laquelle j'ai emménagé à Paris, notamment pour travailler à l'écriture et à la réalisation de mon premier long métrage. Depuis, j'ai un pas entre cette ville et Alger, des deux côtés de la Méditerranée.

 

 

 

 

Les Bienheureux, c'est le titre de mon film, existe ! Il a été tourné en septembre 2016 à Alger et monté jusqu'au printemps 2017 entre Paris, Alger et Bruxelles.

 

 

 

 

Il existe tellement qu'il a déjà été primé cette année à La Mostra de Venise (meilleure actrice pour Lyna Khoudri, section Orrizonti), ainsi qu'au Festival international du film francophone de Namur et au Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier (Cinemed). Il y a à chaque fois reçu le Prix de la meilleure première œuvre, ainsi qu'une mention spéciale au Grand prix du Cinemed.

 

 

 

 

Pourquoi aurions nous donc besoin d'argent pour un film qui existe déjà et qui semble être bien lancé ? Bonne question ! 

 

 

Parce que deux de mes comédiens, Lyna Khoudri et Adam Bessa, sont prénommés au Césars pour les révélations 2018 !!!  Youyou ! 

Pour pouvoir continuer l'aventure et tenter d'arracher une sélection définitive, y compris pour d'autres sections des Césars (film, scénario, image...), il faut que le film soit vu par les plus de 4000 votants de l'Académie des Césars.

Évidemment, l'opération qui en résulte, indispensable, encore plus pour un film qui sort le 13 décembre, quelques semaines avant l'annonce des films nominés, a un coût. C'est pourquoi nous en appelons à votre soutien.

 

 

Nous avons essayé, pour vous remercier de votre éventuel soutien, d'imaginer de belles contreparties liées à la fabrication de notre film (album-photo, accès exclusif à des scènes non montées, déjeuners avec des membres de l'équipe...) et à la découverte de notre magnifique capitale, Alger, sur les lieux de nos tournages, si l'envie vous en dit !

 

À quoi servira la collecte ?

Pour pouvoir être vu on fait comment ? 

 

 

On organise des projections et on invite les votants. Il faut donc payer l'administration de l'Académie des Césars pour cela. Elle procède aux envois des invitations aux votants qui sont dans leur base de données hyper secrète !

 

 

Cette opération coûte la modique somme de 4728 euros.

 

 

A cela, on doit ajouter le coût de la création et de l'impression des 4000 cartons d'invitation pour une somme totale d'environ 800 euros.

On doit payer les projections aux salles partenaires de l'académie des Césars "Le 3 Luxembourg" et "Le Balzac" pour un somme d'environ 900 euros.

 

 

Si nous dépassons notre objectif fixé à 6428 euros, nous pourrons améliorer la qualité de nos cartons d'invitations aux votants en augmentant leur coût de création/production. Nous pourrons également organiser davantage de projections et améliorer les chances des Bienheureux d'être vu par les votants !

 

 

Notre calendrier nous amènera dès la fin de notre collecte de fond, c'est-à-dire au plus tard le 20 décembre, à réaliser les invitations et à les envoyer.

Les projections privées devront alors être réalisées avant la fin du mois de janvier.

 

 

Je percevrai l'intégralité de la somme afin de financer les opérations décrites ci-dessus.

Derniers commentaires

Thumb_default
Un très beau film à voir, les acteurs et actrices sont magnifiques :)
Thumb_default
Une belle vie aux Bienheureux !